Le rugby Français retient son souffle jusqu’à mardi !

Le rugby Français retient son souffle jusqu’à mardi !

11 décembre 2022 - 9:31

9 Commentaires

Publicité

Le président de la Fédération français de rugby (FFR) et celui du MHR sont jugés depuis le 7 septembre dans le cadre des soupçons d’un « pacte de corruption » noué en 2017.

C’est une affaire financière qui secoue les piliers du rubgy tricolore depuis cinq ans. Trois ans de prison, dont une année ferme, ont été requis contre Bernard Laporte et Mohed Altrad, annonce ce mardi l’AFP. Le président de la Fédération français de rugby (FFR) et celui du MHR sont jugés depuis près de deux semaines devant la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Les deux dirigeants sont soupçonnés d’avoir noué ensemble un « pacte de corruption » en 2017.

Après quatre ans d’enquête et deux semaines de procès, l’affaire Bernard Laporte – Mohed Altrad a connu au mois de septembre dernier son pic avec le réquisitoire du procureur François-Xavier Dulin lequel a requis trois ans de prison dont deux avec sursis assortis d’une amende de 50 000 euros à l’encontre de Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby.

Pour Mohed Altrad, président de Montpellier et sponsor maillot de l’équipe de France, le réquisitoire est sensiblement identique : trois ans de prison, dont un ferme, 200 000 euros d’amende, deux ans d’interdiction de gérer une société commerciale et deux ans d’exercer toute fonction même bénévole en lien avec le rugby.

C’est ce mardi 13 novembre que le jugement sera rendu.

On connaitra alors le verdict dans cette affaire Laporte – Altrad qui a fait grand bruit dans le monde du rugby.

Le rugby Français retient son souffle…

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. Troll 83 - le turquoise c'est de la merde 11 décembre 2022 at 10h- Répondre

    On pari que la montagne va accoucher d’une souris !!!!
    Il n’y aura aucune sanction et encore moins de peines de prison !
    Le monde du rugby Français est pourri jusqu’à la moelle !…
    Et en plus il y a dans moins d’un an la coupe du monde en France !
    MDR….
    Les fameuses valeurs du Rugby Français….
    Ils sont tranquille pour très longtemps, et tout ce beau petit monde n’a pas fini de magouiller…

    J'aime 8
    J'aime pas 6
    • Tarak83 11 décembre 2022 at 18h- Répondre

      Je n’en suis pas certain que ça va accoucher d’une souris. Tout dépend du pouvoir de nuire de l’opposition de Laporte à la tête de la FFR. Je ne cherche pas à disculper ces gens là, je ne connais rien à l’affaire de plus que vous, lisant la presse. Mais vous rejoignant sur le fait que le monde du rugby est pourris je me demande si les opposants à Laporte à la FFR ne serait pas les instigateurs des ces enquêtes. Donc auront ils le pouvoir nécessaire pour les faire inculper si proche de la CDM? Ou le clan Laporte est il innocent? Si coupable aura t’il le pouvoir nécessaire pour calmer la tempête en cours au-dessus de leurs têtes.
      Quoiqu’il en soit nous sommes déjà pointé du doigt et le seront encore plus pendant la coupe du Monde innocenté ou inculpé…..

      J'aime 2
      J'aime pas 1
      • Tarak83 11 décembre 2022 at 18h- Répondre

        Mais si inculpés même s’ils sont innocents on pourra toujours dit que nous on reconnaît nos erreurs et on a pas peur de faire justice…

  3. Raffidinfluence 11 décembre 2022 at 10h- Répondre

    Je ne vois pas comment Laporte ne pourrait pas être condamné pour prise illégale d’intérêt puisqu’il a violé la charte éthique de la fédé.. Le fait d’avoir restitué le fric a Altrad ne change rien. Cela caractérise au contraire l’aveu. La question c de savoir si la décision sera assortie ou non de l’exécution provisoire comme peut le décider le juge depuis 2017. Si c le cas, by by la fédé.

    J'aime 5
    J'aime pas 6
    • dede89 12 décembre 2022 at 08h- Répondre

      La prise illégale d’intérêt, la frause fiscale, l’abus de biens sociaux c’est le rugby aujourd’hui.
      On prétend officiellement respecter le salary cap mais en fait, on offre des bagnoles aux joueurs, on leur « prête » des maisons avec piscines, il y a les primes, le droit d’image, les pubs, les contrats d’exclusivité etc…
      Tout le monde se sucre y compris les pseudo bénévoles et ces petits saints qui à la ligue tirent les ficelles. « Laporte est il plus pourri de tous les autres pourris ? » Ou veut-on simplement sa peau????

  4. le dacquois 11 décembre 2022 at 12h- Répondre

    ils seront blanchis , il y aura un non lieu , en france les pourris s en sortent toujours , c est les petites gens qui payent l essence 2 euro le litre ,qui ont le frigo vide et qui ne se chauffent pas , les ordures elles dirigent le pays !!

    J'aime 21
    J'aime pas 18
    • fourchette 11 décembre 2022 at 12h- Répondre

      Exact! malheureusement rien de nouveau…

      J'aime 15
      J'aime pas 11
  5. Flattwin38 11 décembre 2022 at 17h- Répondre

    On est en France : ce n’est pas l’équité, mais l’égalité qui est recherchée. Ce n’est pas pareil.
    L’égalité coupe ce qui dépasse et l’équité juge chacun en fonction des circonstances et des faits réels.
    Bernard Laporte est clivant et détesté depuis ses fonctions politiques. Comme d’autres avant lui, le changement de genre a attiré des loupes grossissantes sur ses moindres faits et gestes. Ici un « pacte de corruption supposé », là un « délit d’enrichissement personnel ». Dans tous les cas, et sous réserve d’éléments que je n’aurais pas, des soupçons d’adversaires politiques ou rugbystiques menés par des juges dont l’impartialité pourrait faire débat.

    Je ne suis pas un défenseur aveugle, mais sont-ce ces faits qui lui sont reprochés ou bien une forme de management clivante à la FFR ? A la fin, il paiera pour l’exemple… Attention ! La justice exemplaire n’est jamais La Justice.

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  6. dede89 11 décembre 2022 at 19h- Répondre

    Laporte beaucoup crient au loup parce qu’il aurait fait ci ou ça, mais c’est une gigantesque rigolade quand on regarde les dessous de la professionnalisation.
    Commissions versées, salaires soi disant faibles mais compensés par des avantages non déclarés , les primes , les cadeaux, les pub, les contrats d’exclusivité, les droits d’images, tout le monde palpe dans cette affaire et en premiers les soi-disant bénévoles de la ligue qui tirent les ficelles.
    Rassurez vous les motifs invoqués ne reflètent pas la réalité sinon tous ces beaux dirigeants et pas mal d’internationaux passeraient au grill pour abus de bien de sociaux et fraude fiscale.
    Il n’y a que le péquin au smic qui aura affaire à l’huissier.

  7. Publicité