Le staff du Stade-Français Paris se dit déjà très inquiet

Le staff du Stade-Français Paris se dit déjà très inquiet

12 septembre 2021 - 9:38

8 Commentaires

Publicité

Deux défaites en deux matches.

Voilà le bilan pour l’instant négatif du Stade-Français Paris en ce début de saison.

Après s’être incliné à domicile contre le Racing 92 le week-end dernier, les Parisiens souhaitaient rebondir du côté de Bordeaux-Bègles. Mais c’est raté puisque les locaux se sont finalement imposés sur le score de 37 à 10, en empochant au passage le point de bonus offensif.

Interrogé via Rugbyrama, l’entraineur du Stade-Français Paris, Julien Arias s’est dit très inquiet, tout comme les joueurs. Extrait:

« A la mi-temps, on était plutôt satisfait même s’il y a eu deux-trois temps faibles on n’a pas lâché. Il faut s’appuyer sur cette première mi-temps. En deuxième, on a concédé trop de turnovers et on s’est fait punir. Ils se sont nourris de nos erreurs, félicitations à eux. On va rentrer à Paris avec une grosse dose d’humilité. Notre production offensive est très pauvre, on perd le ballon après deux ou trois temps de jeu et face à une belle équipe comme ça, on le paye cash. Nous (le staff), on est très inquiet, les joueurs aussi. Il faut un peu tirer la sonnette d’alarme. Ça fait mal. »

Le son de cloche est le même pour le pilier Quentin Béthune. Extrait:

« C’est une seconde claque. On parle beaucoup, mais on n’arrive pas à mettre notre jeu en place. On fait trop de cadeaux en deuxième période et face à des joueurs de niveau international, ça ne pardonne pas. Nous ne sommes pas encore inquiets, il faut vite se remettre la tête à l’endroit. Le Top 14 va très vite, on peut basculer dans une mauvaise saison. »

Pour sa part, l’ailier Adrien Lapègue estime que tout n’est pas négatif malgré la défaite. Extrait:

« Ça fait chier de prendre 40 points à Bordeaux. On fait une bonne première période (6-0 pour l’UBB), c’est positif. Quand on va dans leur camp, il faut marquer des points, mais on n’arrive pas à scorer. On a eu du mal à se transmettre le ballon. L’UBB a profité de nos erreurs pour marquer des essais. On s’est retrouvé dans l’engagement, mais on a une grosse marge de progression. On n’a pas la tête au fond du seau. Il ne faut pas tout effacer. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. Airct 12 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Bonjour, en espérant que leur inquiétude se transforme en cauchemar dimanche prochain. GO TOULON GO

    J'aime 17
  3. Michel Fery 12 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Exact @Airct !.. Oui , j’ai vraiment hâte de voir ce qu’ils vont encore bien nous démontrer ou bien nous offrir le week-end prochain à *Mayol* nos Parisiens !.. Déjà de source sûre , il nous faudra surtout plus nous méfier qu’autre chose . Ce n’est que mon avis . Car avec encore la chance qui nous caractérise , nous autres !.. Cela pourrait vite également peut être ressembler ( au match relativement piégeux ) . Et en plus , j’ai très envie de me tromper sur ce que j’écris. Car celui là de match , et bien c’est déjà Victoire plus qu’indispensable et surtout *Obligatoire* !.. Car après , c’est a *Aymé Giral* chez les *Sang et Or* , que çela se passera !..

    J'aime 1
    J'aime pas 1
    • Tic-tac Tic-tac 12 septembre 2021 at 12h- Répondre

      C’est quoi tes sources sûre ?

  4. garry38 12 septembre 2021 at 10h- Répondre

    je ne sais pas comment il vont se transformer en une semaine ! sur ce que j’ai vu hier, c’est d’un niveau affligeant, hormis un ou deux éclairs derrière le reste est d’une grande pauvreté technique, la recrue phare LAUMAPE n’apporte rien, pour les autres c’est à l’avenant, des relances hasardeuses, jeu au pied qui rend tous les ballons, plaquages oubliés…quelques sursauts devant sur les touches, les mauls…bref une équipe en plein doute. En face c’était juste un peu plus structuré et les éclairs de JALLIBERT pendant que les parisiens étaient à 14 ont fait la différence…à ce stade de la saison c’est à notre portée mais bon nous on n’a pas JALLIBERT

  5. Trompette 12 septembre 2021 at 10h- Répondre

    victoire à domicile, minimum syndical.

  6. Michel Fery 12 septembre 2021 at 11h- Répondre

    (rire et humour) . C’est bien félicitations , tu apprends vite des leçons reçues @Trompette !.. ;-)) ;-))

  7. David 12 septembre 2021 at 13h- Répondre

    La semaine prochaine il faut leur enfoncé la tête sous l’eau.

  8. T-max 12 septembre 2021 at 17h- Répondre

    Souhaitons qu’ils ne viennent pas se refaire la cerise à Mayol !!!

  9. Publicité