Le Top 14 cartonne : René Bouscatel et Eric Bayle jubilent !

Le Top 14 cartonne : René Bouscatel et Eric Bayle jubilent !

7 juin 2024 - 21:14

31 Commentaires

Publicité

Les phases finales du Top 14 approchent à grands pas et l’ébullition autour du championnat Français est très forte.

Le suspense est total ce qui donne une saveur particulière à cette fin de saison.

Interrogé via Le Parisien, le président de la Ligue Nationale de Rugby, René Bouscatel a savouré la bonne forme du championnat Français. Extrait:

« Tous les voyants sont au vert. On a renouvelé nos partenaires, on en a de nouveaux. On a créé un produit qui se vend, que les clubs peuvent valoriser. On a fait du Top 14 une compétition concurrentielle. Le salary cap a permis de créer un équilibre. »

Il l’affirme : certains clubs ont milité pour la suppression du Salary Cap.

Mais pour René Bouscatel, c’est grâce au Salary Cap qu’il n’existe pas un PSG en Top 14. Extrait:

« Certains présidents milliardaires souhaitent le libérer, mais on n’a pas voulu. Aujourd’hui, 10 clubs sur 14 sont au plafond du salary cap. On veut garder cet équilibre. Il n’y a pas de PSG en Top 14. Sur les dix dernières années, on a eu sept champions de France différents (Toulouse en 2023, 2021 et 2019, Montpellier en 2022, Castres en 2018, Clermont en 2017, le Racing en 2016, le Stade Français en 2015, Toulon en 2014). Il y a du suspense jusqu’au bout. C’est la valeur de notre compétition. »

De son côté, le commentateur rugby de Canal +, Eric Bayle apprécie cette équité sportive qui existe en Top 14. Extrait:

« Il y a du spectacle et de l’enjeu, le Top 14 progresse année après année. Perpignan, qui peut encore se qualifier, est le symbole de cette saison. À un moment, ils étaient douze à espérer disputer la phase finale. Les matchs se jouent dans les dernières minutes. Il y a des renversements. Le salary cap a apporté l’équité sportive. Le sel d’une compétition, c’est de ne pas savoir à l’avance qui va gagner. »

Il l’affirme : les audiences sont très bonnes et les affluences dans les stades également. Extrait:

« On ne fait pas de bilan chiffré encore mais nous avons quatre créneaux sur le week-end, ce qui est beaucoup, et tous fonctionnent, cela tourne autour de 2 millions d’abonnés. Même le match du dimanche soir, qui faisait débat à une époque, se joue dans des stades pleins et réalise de belles audiences. »

Publicité

31 Commentaires