Miguel Fernandez tire la sonnette d’alarme : « Des clubs vivent sous la perfusion de quelques mécènes ! »

Miguel Fernandez tire la sonnette d’alarme : « Des clubs vivent sous la perfusion de quelques mécènes ! »

8 juin 2024 - 9:26

14 Commentaires

Publicité

Le président du syndicat des agents de rugby et vice-président exécutif de Wasserman, société de marketing sportif, Miguel Fernandez s’est confié via Le Parisien.

Ce-dernier estime que la Ligue aurait pu augmenter encore davantage les prix des droits télé du Top 14.

Cependant, il affirme que l’économie du Top 14 reste très attractive. Extrait:

« On aurait sans doute pu valoriser davantage les droits TV. Les salaires sont stables. Nous sommes très loin de ce qui se fait au Japon, mais l’économie du Top 14 est attractive pour les grands joueurs, notamment par rapport au championnat anglais qui pourra redevenir concurrentiel une fois qu’il aura réglé ses problèmes (plusieurs clubs ont fait faillite). »

Il alerte toutefois certains clubs du Top 14 qui vivent encore sous perfusion de quelques mécènes. Extrait:

« Mais attention, car si Toulouse, La Rochelle, Bordeaux-Bègles ou Bayonne par exemple ont créé des économies solides, d’autres clubs vivent sous la perfusion de quelques mécènes. »

C’est le cas du Stade-Français Paris par exemple, qui vit grâce au milliardaire Hans-Peter Wild.

Le directeur général du club Parisien Thomas Lombard confirme que Paris perd beaucoup d’argent chaque saison. Extrait:

« Nous perdons de l’argent, comme beaucoup d’autres. Le déficit cumulé du Top 14 est quand même de 70 millions d’euros. »

Publicité

14 Commentaires