Le Toulonnais Baptiste Serin sur le podium des meilleurs demi-de-mêlée du Top 14 !

Le Toulonnais Baptiste Serin sur le podium des meilleurs demi-de-mêlée du Top 14 !

20 juillet 2021 - 10:17

8 Commentaires

Publicité

Dans son édition de lundi, le Midi Olympique révèle son TOP 10 des meilleurs demi-de-mêlée de la saison 2020 / 2021.

Sans surprise, le premier de ce classement est le Toulousain et international Français Antoine Dupont. Il est suivi du Rochelais Tawera Kerr-Barlow.

En troisième position, on retrouve le Toulonnais Baptiste Serin qui devance le Bordelais Maxime Lucu, quatrième.

A noter également la présence du nouveau demi-de-mêlée du Rugby Club Toulonnais Julien Blanc, arrivé cet été au RCT en provenance du CA Brive.

Voici le classement des 10 meilleurs demi-de-mêlée du Top 14 selon Midi Olympique :

1/ Antoine Dupont (Toulouse)
2/ Tawera Kerr-Barlow (La Rochelle)
3/ Baptiste Serin (Toulon)
4/ Maxime Lucu (Bordeaux-Bègles)
5/ Cobus Reinach (Montpellier)
6/ Morgan Parra (Clermont)
7/ James Hall (Stade-Français)
8/ Baptiste Couilloud (Lyon)
9/ Julien Blanc (Brive)
10/ Maxime Machenaud (Racing 92)

Dans son édition de lundi, le Midi Olympique ne manque pas de dire le plus grand bien de Baptiste Serin concernant sa saison 2020 / 2021 avec le RCT. Extrait:

« Le demi de mêlée international (27 ans, 42 sélections), pour sa première saison pleine sur la rade, s’est affirmé comme un des leaders de jeu des Rouge et Noir. Au point d’en devenir un capitaine par intermittence en fin de saison. Ce qui fut remarqué, que ce soit par les adversaires ou par les arbitres, Baptiste Serin n’ayant pas toujours la langue dans sa poche… Durant toute la saison, l’ancien Girondin a formé une charnière très prometteuse avec le jeune et talentueux Louis Carbonel, au point de réduire l’international tonguien Sonatane Takulua au rang de remplaçant des dernières minutes. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Page 4.20.3 20 juillet 2021 à 11h- Répondre

    L’article parle de Serin, mais c’est marrant de voir les scribouillards de rugbyrama faire de la lèche à Carbo après l’avoir cassé avant et pendant tout le tournoi en Australie…
    D’un « Carbonel transparent et en retard sur la concurrence », ils passent à « jeune et talentueux Louis Carbonel »….
    C’est le deuxième article où ils mettent Carbo en avant, ces pauvres pigistes de rugbyrama essaient de se racheter une image après avoir détruit Carbo.

    Parlez de vos élus, de vos protégés, et laissez tranquille les toulonnais.
    On ne peut pas détruire et dire d’un joueur qu’il est mauvais et l’encenser 2 jours après, bande de nuls.

    • RCT Yoda 20 juillet 2021 à 12h- Répondre

      Il y a tout simplement deux Carbonnel. Le Carbonnel du RCT et celui de l’EDF. Le premier mérite les louanges que lui fait la presse sur cet article. Le deuxième a tout à prouver. À Toulon il est le N°1, en EDF il doit défendre une troisième place.
      Les prestations de Carbonnel au RCT et en EDF ne sont pas du tout les mêmes. Voilà ce qui fait la différence dans le « jugement » des journalistes.

      • Page 4.20.3 20 juillet 2021 à 12h- Répondre

        J’avais bien compris, sauf qu’on ne peut pas critiquer un joueur avant même qu’il joue si on pense qu’il est talentueux, et le détruire après alors qu’il n’a rien fait de mauvais. Vous n’avez pas dû lire la presse avant les tests matches ou certaines vidéos des spécialiste de rugbyrama sur Carbo avant l’Australie… qui avaient déjà dit qu’il avait pas le niveau alors qu’il n’a jamais été titulaire.

        Un joueur ne devient pas « transparent » du jour au lendemain, donc avant de critiquer ou de rabaisser totalement un joueur soi-disant « talentueux », on essaie avant de savoir pourquoi ses prestations en EDF diffèrent de celles avec Toulon et d’analyser un match, ce que n’ont pas su faire ces journaleux amateurs, préférant casser gratuitement plutôt que de comprendre. Il n’y a pas deux Carbonel, il y en a juste un avec tjs les mêmes qualités, mais qui a joué avec des demis de mêlée différents, d’où mon commentaire.

        • RCT Yoda 20 juillet 2021 à 15h- Répondre

          Pour moi les prestations de Carbo sont bien meilleures en club qu’en EDF où il n’arrive pas à se libérer. À Toulon il a des automatismes avec ses 3/4 et surtout avec son demi de mêlée avec qui il s’entend très bien. Là où je vous rejoins c’est qu’il est donc beaucoup plus facile pour Carbo de jouer avec Serin plutôt qu’avec Couilloud qui lui a bien savonné la planche en Australie. Pour moi les deux ne sont pas compatibles. Les consignes de jeu de Galthié n’ayant rien arrangé.

      • bavard d’estrade 20 juillet 2021 à 12h- Répondre

        Très bonne analyse mais bon courage à toi pour faire comprendre ça à pagemachin qui a quelques difficultés…

  2. Stade58 20 juillet 2021 à 15h- Répondre

    Carbonel indispensable à Toulon mais barré en EDF il faut être lucide

  3. Whiskyspirit! 20 juillet 2021 à 18h- Répondre

    C’est mérité franchement, Baptiste Couillon de Lyon n’a pas vraiment été impressionnant ( n’en déplaise au midol).

    Nous avons une bonne charnière, manque plus que deux bons centres et on sera pas mal.
    On y croit aller, je mise sur un international all black !

  4. Stef65 21 juillet 2021 à 13h- Répondre

    Serin – Carbonel plutôt talentueux et Pourtant Toulon ne se qualifie pas pour les phases finales. On dira qu’il y avait des joueurs blessés mais bon… Serin n’avait pas été beaucoup utilisé par Galthie en équipe de France et même volontairement.