L’effroyable agression d’un joueur de l’Aviron Bayonnais sur une jeune femme

L’effroyable agression d’un joueur de l’Aviron Bayonnais sur une jeune femme

19 décembre 2022 - 21:29

12 Commentaires

Publicité

Dans son édition du jour, le journal régional Sud-Ouest relaie une information qui fait froid dans le dos.

Une jeune femme de 25 ans a déposé plainte contre un joueur de l’Aviron Bayonnais pour insultes et violences volontaires.

C’est le pilier Bayonnais Pascal Cotet qui est visé.

Le journal relate les faits : à la sortie d’une boite de nuit du côté de Biarritz le 3 décembre dernier, Pascal Cotet aurait frappé une jeune femme de 25 ans alors qu’il était ivre. Il aurait également proféré des insultes racistes à l’encontre de la victime.

Choquée, la victime a déposé plainte le 5 décembre dernier, soit moins de 48 heures après les faits.

C’est vers 3 heures du matin dans la nuit du 3 au 4 décembre que la situation a dégénéré.

Le rugbyman professionnel aurait tout de suite pris en grippe la victime et son amie. Il l’aurait alors traitée de « sale arabe » explique la victime. Extrait:

« Je ne saurais même pas expliquer comment cela a commencé. J’ai entendu ‘‘sale arabe’‘. Je me suis retournée pour être bien sûre qu’il parlait de moi. Il était bourré. Il n’était pas du tout lucide et manquait de cohérence. Je n’avais pas envie de m’énerver. C’était gratuit et j’étais un peu dépassée. »

Quelques instants plus tard, le rubbyman Bayonnais urine sur la piste de danse et se fait sortir par les videurs.

Un quart d’heure plus tard, les deux jeunes femmes décident de quitter l’établissement et retombent sur Pascal Cotet, lequel continue d’insulter la jeune femme de 25 ans.

Celle-ci tente alors de comprendre alors les raisons de ces insultes. C’est alors que la situation a dégénéré. Extrait:

« Les insultes ont changé. Il m’a traitée de sale juive. Il n’était pas du tout maître de son état. »

La victime lui demande alors de se regarder avec ses oreilles en choux-fleurs. Il lui répond du tac-o-tac « sale pute ». La victime lui lâche dans la foulée un « ta gueule ».

Instantanément, le rugbyman laisse partir un coup au visage de la jeune femme qui tombe au sol. Pascal Cotet aurait ensuite tenté de la saisir par les cheveux mais la victime s’est rapidement mise en boule pour se protéger.

Les deux victimes sont alors protégées par les amis de Pascal Cotet qui leur demandent de rentrer rapidement chez elle.

Le lendemain, les deux jeunes femmes reçoivent plusieurs sms d’excuses des camarades de Pascal Cotet. « Je suis désolé de ce qu’il s’est passé. Ce n’est vraiment pas l’image de d’habitude. C’est parti en couilles, je ne sais pas pourquoi… », écrit l’un d’entre eux.

La victime est cependant très choquée. Extrait:

« Surtout moralement. Je suis commerciale. Après les faits, faire du porte-à-porte, seule, ce n’était plus possible. Et en soirée, je suis fermée comme une huître. J’ai peur qu’il m’arrive quelque chose. Ma mère a immigré de l’île Maurice. Elle a aussi connu ces insultes. Le racisme, c’est terminé, ça ne doit plus se faire. D’autant plus lorsqu’il émane d’une personnalité publique célébrée par les foules. »

Pascal Cotet a été auditionné le 12 décembre dernier et devra prochainement retourner au commissariat.

Ce-dernier aurait reconnu une gifle mais aurait nié les insultes racistes.

Les dirigeants de l’Aviron Bayonnais ont refusé de réagir.

Affaire à suivre…

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. flat6 19 décembre 2022 at 21h- Répondre

    c est une specialite chez les basques ! UN ENTRAINEUR QUI BASTONNE UN URGENTISTE , UN MEC DE 120 KGS QUI BASTONNE UNE MINETTE DE 25 PIGES ! …mais que fait TAYEB ?

    J'aime 24
    J'aime pas 11
  3. Airct 19 décembre 2022 at 22h- Répondre

    Bonsoir, sale arabe,sale juive, sale pute, quel vocabulaire!

    J'aime 8
    J'aime pas 6
    • Larade 19 décembre 2022 at 23h- Répondre

      Un vrai rugbyman, soûlard et mal élevé !

      J'aime 12
      J'aime pas 11
  4. Cissé 19 décembre 2022 at 22h- Répondre

    En fait en conclusion à Bayonne , on a l’alcool mauvais , il faudrait que le président tape du. point sur la table.

    J'aime 18
    J'aime pas 4
    • Jojo83 20 décembre 2022 at 08h- Répondre

      Tant que c’est que sur la table, ça va !

  5. Byron Quellerreur 20 décembre 2022 at 03h- Répondre

    Ouai ça fout les boules. Un mec qui picole et qui sait pas se tenir alors qu’il a un devoir de représentativité en tant que rugbymen professionnel, ça fait tache grave.
    Bien sûr qu’on doit pas cautionner mais faut pas associer tout le pays basque à ce genre de situation. On a largement prouvé qu’on savait faire la fête en bonne intelligence et le 31 décembre, tous les supporters Toulonnais qui viendront à Bayonne pourront le vérifier.

    J'aime 34
    J'aime pas 3
    • Lou Papet 20 décembre 2022 at 08h- Répondre

      Entièrement d’accord avec toi…j’ai fait assez de bringues à Bayonne pour co-nfirmer que vous savez très bien recevoir…

      J'aime 14
  6. Tomprice83 20 décembre 2022 at 07h- Répondre

    S’attaquer et insulter une femme sont une lâcheté sans borne. L’alcool ne peut être pardonner quand on atteind un tel niveau de violence et de bêtise.

    J'aime 20
    J'aime pas 2
  7. MIG 20 décembre 2022 at 08h- Répondre

    Encore un gentleman ! La honte, celui là devrait être interdit de beuverie !! Avec un comportement de chien, ça finit tjs par un os ….

    J'aime 5
    J'aime pas 3
  8. Ovale13 20 décembre 2022 at 09h- Répondre

    Le Stade Toulousain avait viré Chalureau pour moins que ça. Réaction Tayeb !

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  9. RALFIN 20 décembre 2022 at 11h- Répondre

    a virer point,aucune excuse,et en plusen representant le sport,sa ville,son club,violence plus racisme et insulte,pas d excuses et ses potes,ils pouvaient pas le calmer,c etait service minimum de leur part

  10. toro83 20 décembre 2022 at 21h- Répondre

    Ludovic Radosavljevic a été viré pour 1000 fois moins

  11. Publicité