Les clubs du Top 14 se réunissent pour évoquer le sujet sensible de la libération des internationaux

Les clubs du Top 14 se réunissent pour évoquer le sujet sensible de la libération des internationaux

10 décembre 2020 - 11:12

6 Commentaires

Publicité

L’information est révélée dans les colonnes du journal L’équipe.

Ce jeudi, les clubs du Top 14 ainsi que la Ligue Nationale de Rugby vont se réunir pour évoquer un sujet sensible : la libération des internationaux Français pour le prochain Tournoi des Six-Nations.

Comme vous le savez, une véritable guerre a eu lieu entre la Ligue Nationale de Rugby et la Fédération Française de Rugby concernant la libération des internationaux pour la Tournée d’automne qui vient de se terminer.

Finalement, après de nombreuses menaces d’un côté comme de l’autre, un accord avait été trouvé : les joueurs ne pouvant pas effectuer plus de trois feuilles de match cet automne.

Pour éviter de repartir en conflit avec la Fédération Française de Rugby à l’approche du Tournoi des Six-Nations 2021, les clubs du Top 14 ont décidé de se réunir ce jeudi pour évoquer le sujet et préparer l’avenir.

Comme le stipule la convention signée jusqu’en 2023, les clubs du Top 14 doivent mettre à disposition du staff de l’équipe de France 31 joueurs pour la préparation du Tournoi des Six-Nations.

De son côté, le sélectionneur Français Fabien Galthié espère pouvoir compter sur 42 joueurs afin de préparer correctement les matches du Tournoi.

Des négociations vont donc avoir lieu entre la FFR et la LNR pour trouver un terrain d’entente.

Du côté des clubs, une source indique – sous couvert d’anonymat – que rien n’est encore joué. Extrait:

« Nous ne sommes ni ouverts ni fermés. Nous comptons trouver la meilleure formule de mise à disposition, la plus balisée possible, pour un accord portant sur des bases solides. »

Cependant, les clubs du Top 14 n’ont pas oublié la déclaration de Fabien Galthié expliquant avoir apprécié l’apport des joueurs de l’équipe de France U20 et de l’équipe de France à VII durant la préparation de l’équipe de France pour cette Tournée d’automne.

Et cette déclaration pourrait donc se retourner contre lui puisque les clubs du Top 14 ne souhaiteraient pas libérer 42 joueurs.

En revanche, les clubs Français demanderaient à Fabien Galthié d’éviter les allers – retours incessants et inutiles des joueurs. Ainsi, les clubs du Top 14 autoriseraient à Fabien Galthié de conserver les 31 joueurs tout au long du Tournoi sans relâcher les éléments non-retenus pour le match du week-end en pleine semaine.

En effet, les présidents du Top 14 estiment que les joueurs relâchés en semaine jouent finalement rarement le week-end en championnat car la mise en place de l’équipe a souvent déjà été effectuée.

D’autres présidents se disent prêts à accepter une libération de 42 joueurs mais avec un retour en club des joueurs non-concernés par le match international du week-end dès le mercredi, afin qu’ils puissent jouer en championnat.

Enfin, d’autres présidents demandent à ce qu’une liste de 42 joueurs soit établie et que Fabien Galthié ne puisse piocher que dans cette liste lors d’un éventuel pépin physique d’un titulaire, pour éviter qu’un joueur en club – initialement non appelé dans le groupe France – soit appelé pour remplacer un blessé de dernière minute.

En gros, les clubs demandent davantage de visibilité lors des périodes internationales pour éviter de se retrouver dans des situations délicates en championnat.

Quoi qu’il en soit, cette réunion entre clubs du Top 14 est clairement faite pour anticiper et pour éviter tout conflit avec l’équipe de France et la Fédération Française de Rugby.

Aussi, le journal L’équipe indique que les présidents du Top 14 souhaiteraient que la libération des internationaux étrangers soit également cadrée de la sorte.

Pour l’heure, rappelons que les clubs du Top 14 se doivent de libérer leurs internationaux étrangers durant les périodes internationales comme le stipule l’article 9 de World Rugby, et cela sans qu’ils n’aient leur mot à dire.

Affaire à suivre…

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. RAPIDO 10 décembre 2020 at 11h- Répondre

    si une décision sort de ces réunions préparatoires aux convocations pour le tournoi des 6N est effective ça pourra permettre d’anticiper plutot que de se retrouver devant le fait accomplit comme d’habitude …mais pour les étrangers internationaux c’est pas gagné

  3. dan 10 décembre 2020 at 12h- Répondre

    Veut-on être champions du monde ou non ??

    Arrêtons cette mascarade ,le sélectionneur doit pouvoir compter sur le nombre de joueurs désiré.
    N’en déplaise aux présidents de club .

  4. Pinpippe 10 décembre 2020 at 12h- Répondre

    Dan c’est con ce que tu dis le gars qui remplacera Galtier après 2023 voudra être champion du monde

  5. usarct 10 décembre 2020 at 15h- Répondre

    J’ai une info qui n’a pas été annoncée officiellement comme Brice Dublin ne devait pas être conservé par La Rochelle en fin d’année il devait aller à Biarritz mais au vu de sa bonne saison il a été approché par Toulon

    09/12/2020 15:54
    C’est un ami qui a son grand frère qui jouait à Agen avec Dulin donc ils se connaissent

    • ralax31 10 décembre 2020 at 15h- Répondre

      Il vient d’arriver à la rochelle. Etonnant qu’ils ne voudraient pas le conserver??

  6. Nicolas_TB 10 décembre 2020 at 16h- Répondre

    La solution la plus simple, mais personne ne veut s’y mettre, c’est refaire les calendriers et la formule du championnat…

  7. Publicité