Les coulisses de la victoire Toulousaine – Quand Antoine Dupont muscle son discours : « Il chambre beaucoup, à nous de lui fermer la bouche ! »

Les coulisses de la victoire Toulousaine – Quand Antoine Dupont muscle son discours : « Il chambre beaucoup, à nous de lui fermer la bouche ! »

28 mai 2024 - 23:00

3 Commentaires

Publicité

Les journalistes du Midi Olympique ont suivi le groupe Toulousain à l’approche de la finale de la Champions Cup contre le Leinster.

Du jeudi, date du départ vers Londres jusqu’au match qui a eu lieu samedi, des journalistes sont restés proche du groupe Toulousain pour vivre cette aventure de l’intérieur.

L’occasion pour ces journalistes de relater les propos dits par le manager Toulousain Ugo Mola quelques heures avant le coup d’envoi de la finale.

Au moment de prononcer son dernier discours avant de prendre la direction de l’enceinte sportive, Ugo Mola s’est lâché. Extrait:

« Hier, j’ai repéré une inscription dans cette enceinte : « Audere est facere ». En latin, ça veut dire : « Oser, c’est faire. » Depuis qu’on est ensemble, pas une personne ne vous empêche d’oser. Dans ce club, depuis gamin, on pousse à être audacieux, impertinent et à déranger. Vous êtes tous complètement jobards (sic). Ici, pas un mec n’aura une vie normale. Je vous demande d’être vous-mêmes. Ce qu’ils n’ont pas en face, c’est la folie et un cœur grand comme ça. On va gagner, les mecs. »

Jeudi dernier, au moment de prendre le vol pour rejoindre Londres, le talonneur Peato Mauvaka exprimait sa grande confiance. Extrait:

« Je sais qu’on va être champion. J’en suis sûr. Mais ne l’écris pas avant le match s’il te plaît. Après, tu pourras faire un papier en mettant que je te l’avais dit ! »

De son côté, Ugo Mola expliquait que le dernier entraînement effectué à Toulouse a été très bon. Extrait:

« Le dernier entraînement a été très bon avant de partir de Toulouse, meilleur qu’en début de semaine, quand il a sûrement fallu digérer l’annonce de la composition d’équipe pour tout le monde. »

Samedi matin lors de l’activation, l’entraineur des avants, Jean Bouilhou y est allé de son petit mot. Extrait:

« Les équipes parfaites ne remportent pas de titres. Une grande équipe, c’est une équipe qui gère la merde. L’an dernier, contre le Leinster, on n’a pas su le faire. Gérez-la cette fois, parce qu’il y en aura, et on sera champions. » 

Ugo Mola prévenait une nouvelle fois ses joueurs qu’ils allaient être provoqués par les Irlandais. Extrait:

« Ils vont vous provoquer. Doudou (Aldegheri), tu vas prendre une « nuquette », c’est certain. Mais on ne doit rien régler individuellement. On va être insolents mais dans notre jeu. On va les faire péter avec notre rugby. Je vous ai mis des pièces en disant que votre génération n’avait pas autant marqué celle du club que d’autres. Mais très peu ont joué comme vous. C’est l’heure. »

Peu avant la rencontre, Antoine Dupont expliquait vouloir faire fermer la bouche de son vis-à-vis Gibson-Park. Extrait:

« Il chambre beaucoup. À nous de lui fermer la bouche. » 

François Cros enchaînait à son tour. Extrait:

« Comme McCarthy, c’est le joueur qui monte dans cette équipe. Alors, on va les faire redescendre. »

Le Stade-Toulousain avait tout préparé pour éviter tout stress.

Ainsi, une délégation du club a effectué des repérages à Tottenham une semaine avant la rencontre afin de préparer le déplacement. D’ailleurs, les affaires des joueurs ont été envoyés le mercredi pour que tout soit prêt en temps et en heure.

Pour autant, cela n’a pas empêché le chauffeur du bus de se tromper de trajet pour se rendre au stade dans le cadre de l’entrainement du capitaine. Les joueurs ont donc débuté leur séance d’entrainement avec 10 minutes de retard.

Publicité

3 Commentaires