Les enjeux complètements fous de cette fin de saison de Top 14 !

Les enjeux complètements fous de cette fin de saison de Top 14 !

31 mai 2024 - 16:53

1 Commentaire

Publicité

Avant les deux dernières journées du Top 14, (ce samedi et dimanche 1er et 2 juin puis 8 juin), tour d’horizon des différents enjeux au niveau du classement.

Alors que les deux dernières journées de la saison régulière du Top 14 sont programmées ce week-end et le suivant, tout reste à faire au niveau du classement, où toutes les équipes ont encore quelque chose à jouer. Tour d’horizon.

• Toulouse et le Stade Français en pole pour la qualification directe

Tout en haut du classement, le Stade Toulousain écrase le championnat de sa domination. Avec 74 points au compteur, les Stadistes comptent 10 unités d’avance sur l’UBB, troisième du classement. Une avance confortable qui devrait suffire pour décrocher la qualification directe pour les demi-finales à moins d’un improbable retournement de situation. Pour rappel, seuls les deux premiers de la phase régulière seront directement qualifiés pour les demi-finales.

Deuxième avec 71 points, le Stade Français est en bonne posture pour accompagner Toulouse. L’UBB et Toulon, respectivement 3ème et 4ème, partent de plus loin. L’enjeu pour ces deux clubs sera surtout de conserver leur place, ce qui les assurerait de recevoir lors du match de barrage.

• La lutte fait rage pour la 6ème place

Pour ce qui est de la bataille pour la qualification en phase finale, tout reste à faire. À deux journées de la fin du championnat, huit équipes peuvent encore mathématiquement prétendre aux 5ème et 6ème places du classement, qualificatives pour les barrages et la prochaine édition de la Champions Cup. Avec 60 points au compteur, La Rochelle, vice-champion en titre, fait figure de favori. Mais le calendrier des Maritimes n’est pas évident, avec deux derniers matchs difficiles à négocier contre le Stade Toulousain et le Racing. Les Racingmen, 6èmes avec 57 points, sont sous la pression de Pau et Clermont. Le Racing, qui reste sur une mauvaise série de 3 défaites consécutives, reçoit la Section Paloise ce week-end dans un match importantissime.

8èmes avec 56 points, les Clermontois peuvent encore croire à la qualification grâce à leur dynamique actuelle (3 victoires consécutives), et leur calendrier plutôt abordable (Toulon et Montpellier). La mission sera plus délicate pour Perpignan, 9ème, et Castres, 10ème. Les deux formations comptent 3 points de retard sur la 6ème place et devront obligatoirement remporter leurs deux derniers matchs pour croire en une qualification.

Enfin, les espoirs sont très minces pour Bayonne et Lyon, relégués à 5 et 6 points de la 6ème place.

En bas, les jeux sont (presque) faits
Si rien n’est joué dans la lutte pour les barrages, la donne est différente pour le maintien. Lanterne rouge avec 30 points, Oyonnax devrait, sauf miracle, faire son retour en ProD2 un an après l’avoir quittée. Les Oyomen accusent un retard de 10 points sur Montpellier, 13ème, en plus d’un goal-average très défavorable (-225 contre -91).

Sauf scénario catastrophe, les Héraultais sont donc assurés de ne pas descendre directement, mais disputeront un barrage crucial face à un club de Pro D2 pour éviter la relégation. Sur une série de 6 défaites consécutives, le MHR est plongé dans une grave crise sportive et devra cravacher pour s’en sortir.

Les barrages auront lieu le week-end du 15 juin, les demi-finales le week-end du 21 à Bordeaux, avant la grande finale, programmée le samedi 28 juin à Marseille.

Via RMC Sport

Publicité

1 Commentaire