Les journalistes du Midi Olympique dithyrambiques avec le Stade-Toulousain

Les journalistes du Midi Olympique dithyrambiques avec le Stade-Toulousain

15 avril 2024 - 11:04

13 Commentaires

Publicité

Ce dimanche, le Stade-Toulousain a écrasé Exeter en quart de finale de la Champions Cup.

Les journalistes du Midi Olympique n’ont pas manqué d’analyser cette large victoire.

Ils se sont montrés dithyrambiques avec le jeu pratiqué par Toulouse.

Selon eux, l’attaque Toulousaine est toujours plus forte que les défenses qu’ils affrontent. Extrait:

« Toulouse bousculé pendant 40 minutes et la machine s’est mise en route. Il y a eu un petit déclic et ensuite c’était inarrêtable. Je pense qu’Exeter avait pris la bonne décision en première mi-temps en essayant de réduire le jeu pour éviter de partir dans un match champagne comme on l’a vu entre Bordeaux et les Harlequins. Ca a bien marché pendant une heure et il y a eu 28 à 00 en douze minutes. Les arrières Toulousains ont réussi à faire ce qu’ils savent faire et personne ne peut les arrêter.

Une fois que la machine est lancée, personne ne peut les arrêter. Ils ont pris 47 points en deuxième mi-temps, c’est énorme pour les Chiefs autant que pour l’attaque Toulousaine. On a l’impression d’avoir vu ce scénario Toulousain 100 fois. En première mi-temps ils sont hésitant et ils sont même châtiés au sol. Physiquement, ils les ont fait exploser. A la fin, on se demandait si Exeter défendait vraiment. En début de match ils étaient morts de faim, ça se voyait.

Mais après, quand tu as des mecs comme Willis qui renverse tout et les trois-quarts qui se trouvent les yeux fermés… Tu as toujours l’impression que les attaquants Toulousains sont plus forts que les défenses qu’ils affrontent. On voit Kinghorn qui fait un match exceptionnel, Dupont est toujours là, Ntamack fait aussi un gros match. Il y a toujours un mec pour sortir la tête de l’eau à l’équipe. »

Publicité

13 Commentaires