Les parents du jeune rugbyman devenu tétraplégique brisent le silence

Les parents du jeune rugbyman devenu tétraplégique brisent le silence

8 janvier 2023 - 16:21

5 Commentaires

Publicité

Le jeune Mathias Dantin, 17 ans, est devenu paraplégique après un mauvais plaquage le 14 décembre dernier au cours d’un match scolaire.

Ce dimanche, les parents de ce jeune garçon se sont confiés via Rugbyrama.

Ils ont donné des nouvelles de leur enfant. Extrait:

« Il y a un peu de mieux, jour après jour. Récemment, il y a eu des améliorations au niveau respiratoire. Chaque nouvelle progression est une petite victoire pour nous et pour lui. Depuis peu, Mathias parvient à rester quelque temps dans un fauteuil, il peut quitter la position alitée. Ce jour (samedi, N.D.L.R.), il a pu manger pour la première fois depuis l’accident. Il a pu avaler un yaourt. Il parvient aussi à boire. Il a eu envie d’un Perrier-citron…

Pour le moment, Mathias est à l’hôpital, dans un service de réanimation pour au moins un mois encore. Il a du personnel soignant avec lui 24 heures sur 24. On ne peut absolument pas se projeter. Notre avenir proche s’écrit heure après heure et pas plus. Mathias avance mais pas assez vite. Pour le moment, grâce à sa volonté sans faille, il progresse bien et a évité la trachéotomie (intervention chirurgicale visant à réaliser une ouverture au niveau de la trachée pour y placer une canule favorisant la respiration, N.D.L.R.). On l’oublie quand on n’y est pas confronté directement mais la tétraplégie ne concerne pas seulement les jambes et les bras. Elle implique aussi les organes vitaux. Mathias est encore dans la phase où tous les matins, ses médecins se demandent dans quel état de santé ils vont le trouver. Sa situation progresse mais n’est pas stabilisée. Un jour se posera la question de lui trouver un bon centre de rééducation, celui qui sera le plus adapté à ses séquelles, mais ce n’est pas pour tout de suite. Pour un retour à domicile, on est entré dans un processus qui se chiffre en année. »

Ils ont ensuite détaillé les circonstances du drame. Extrait:

« Ce mercredi 14 décembre, j’avais fini le travail plus tôt qu’à l’accoutumée et j’ai profité de ce temps libre pour aller voir jouer Mathias qui disputait un match scolaire. Il jouait trois-quarts aile. Je me suis placé le long de la touche, sur un côté du terrain où j’étais le seul spectateur. Le sort a voulu que l’action tragique se déroule à quelques mètres de moi seulement. À la façon dont il est retombé au sol, j’ai compris immédiatement que c’était très grave et Mathias aussi. Il n’a jamais perdu connaissance, il est toujours resté parfaitement conscient. Il a senti craquer ses cervicales. L’action n’était pas encore terminée que j’étais déjà auprès de lui sur la pelouse. Je touchais ses membres pour voir s’il les sentait. Mathias m’a dit : « ça a craqué, ça a craqué, appelle les pompiers … ».

Là, j’ai paniqué et j’avais du mal à m’exprimer auprès des secours. Heureusement, il y avait là un spectateur qui se trouve être secouriste de montagne qui a été très réactif et qui a su prendre les choses en mains. Il a agi en grand professionnel. Dans l’affolement, je n’ai pas eu la présence d’esprit de prendre ses coordonnées mais Mathias aimerait le retrouver pour le remercier. Vous savez, Mathias était étudiant en Bac Pro « sécurité-défense », il connaît les gestes de premier secours, tout cela faisait partie de sa formation. Il est conscient que cet homme lui a sans doute sauvé la vie. Si cette personne nous lit, qu’elle se fasse connaître. »

Selon les parents de la victime, le plaqueur est totalement fautif. Extrait:

« C’est une action qui n’a pas lieu d’être sur un terrain de rugby. Le plaqueur a fait une terrible erreur. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. flat6 8 janvier 2023 at 18h- Répondre

    courage petiot , ca c est bien plus serieux qu un simple match perdu !!

    J'aime 20
  3. Yo83 8 janvier 2023 at 18h- Répondre

    C’est simplement atroce et bien plus grave que les défaites à répétition du RCT. Souhaitons qu’il récupère un maximum ses moyens. Courage à lui.

    J'aime 36
    J'aime pas 1
  4. Seb 8 janvier 2023 at 22h- Répondre

    Toutes mes pensées vont à lui et à ses parents. P….n c’est atroce.

    J'aime 10
  5. Name 9 janvier 2023 at 10h- Répondre

    On pense très fort à Mathias et à ses parents, courage et force, ça ne sera pas tous les jours faciles, surtout au début, mais il ne faudra jamais perdre espoir car il y en aura encore beaucoup de magnifiques à vivre.
    Bravo à ce secouriste anonyme.

  6. Éric 9 janvier 2023 at 16h- Répondre

    Courage à Mathias et ses parents. La pratique d’un sport en milieu scolaire devrait être plus encadré. J’ai assisté à un cours D’EPS dans un collège, où le prof apprenait tout ce que l’on ne doit pas faire au rugby et quand je lui ai dis que ce qu’il faisait, n’avait rien à voir avec le rugby, c’est limite s’il ne m’a pas agressé. Je précise que je suis dirigeant dans un club de rugby et que je m’occupe aussi d’une section rugby fauteuil. Il faut former et encadrer ce genre de pratique pour éviter, je dis bien éviter, les accidents, car malheureusement il y en aura toujours.

  7. Publicité