Les raisons d’un succès (ladepeche.fr)

Les raisons d’un succès (ladepeche.fr)

5 avril 2010 - 12:31

Publicité

Sans titreDeux ans après sa remontée en Top 14, le RC Toulon est assuré de participer à la phase finale du championnat, une première depuis 1997. Décryptage d’une saison d’ores et déjà réussie.

La touche Saint-André. Il a eu pour mission d’injecter du liant dans une équipe souvent considérée comme une troupe de mercenaires et de lui insuffler la culture de la «gagne». Son expérience de la gestion des hommes, la pertinence de ses choix de coaching et sa personnalité ont su s’imposer dans le contexte sensible que génère la passion toulonnaise.

Le pari Wilkinson. C’était risqué. Mais «Wilko» renaît dans le Var, présent pour buter, mais également en charge de l’animation offensive et ne se défilant pas en défense.

La passion Boudjellal. Après avoir entretenu l’année dernière le suspense autour de son départ, le fondateur de la maison d’édition de BD Soleil est resté à la tête du RCT. «Je veux faire revivre à cette ville l’ambiance des phases finales, tout ce qui a bercé mon enfance», explique-t-il.

La forteresse Mayol. C’était l’un des objectifs de Saint-André: refaire du stade Félix-Mayol une forteresse imprenable. Objectif rempli: Mayol a gardé cette saison sa pelouse inviolée, en championnat comme en challenge européen. Toulon est, avec Perpignan, l’une des deux seules formations à n’avoir jamais cédé à domicile.

L’état d’esprit. Le RCT a appris à gagner… et surtout à ne pas perdre. Oubliées, les trois défaites sur le fil en début de saison, c’est aujourd’hui Toulon qui fait la loi dans le «money time».

Publicité

  1. seb8378 5 avril 2010 à 16h

    30 points sur 40 c est énorme personne n a fait mieux ! Merci pour tout philippe grand entraineur !

Comments are closed.