Les vérités de Finn Russell sur les dernières rumeurs qui circulent sur son avenir

Les vérités de Finn Russell sur les dernières rumeurs qui circulent sur son avenir

7 septembre 2021 - 16:56

2 Commentaires

Publicité

Ces-derniers jours, la presse étrangère nous informait que l’ouvreur du Racing 92, Finn Russell était courtisé par un richissime club Japonais.

En effet, les dirigeants d’un club Japonais lui auraient proposé un salaire faramineux pour ainsi devenir le joueur le mieux payé au monde, avec des émoluments à plus de 1,2 millions d’euros par an.

Finalement, l’international Ecossais a pris la décision de poursuivre sa carrière au Racing 92, club avec lequel il est lié jusqu’au mois de juin 2023.

Lors d’un entretien accordé au Midi Olympique, Finn Russell a rappelé se sentir très bien au sein du club Francilien. Extrait:

« Jouer dans une telle ligne me pousse à me dépasser. Si je faisais partie d’une équipe ordinaire, je jouerais peut-être à 65 ou 70 % de mes possibilités. Là, avec Virimi Vakatawa, Gaël Fickou, Teddy Thomas, Kurtley Beale et les autres, je veux toujours repousser mes limites pour me hisser à leur niveau. »

Il concède avoir eu des contacts avec le club Japonais. Mais rien de concret ne lui a finalement été proposé.

De toute manière, il souhaite clairement poursuivre sa carrière au Racing et remporter un trophée. Extrait:

« Les Japonais ont juste contacté mon agent. Il n’y a pas eu d’offre concrète ou quoi que ce soit d’approchant. De toute façon, je suis heureux au Racing et je veux y rester. Je veux gagner le Bouclier de Brennus et la coupe d’Europe avec ce club. Nous avons un squad incroyable, qui peut réaliser de très grandes choses dans les semaines et les mois à venir. Tout est entre les mains des joueurs. Si nous voulons le faire, nous le ferons. »

Pour conclure, Finn Russell indique avoir eu une discussion avec son président Jacky Lorenzetti, mais en aucun cas pour lui demander une augmentation de salaire. Extrait:

« J’ai eu une discussion avec Jacky Lorenzetti, récemment. Ce n’était pas : « donne moi plus d’argent ou je m’en vais ! » Non. On a juste eu une conversation des plus tranquilles. Je vais seulement avoir 29 ans ce mois-ci. J’aurais le temps d’aller au Japon, plus tard. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. Dede le premier 7 septembre 2021 at 17h- Répondre

    C’est ce que l’on appelle un « mercenaire » avec des « valeurs » 😉

  3. Sekes 7 septembre 2021 at 22h- Répondre

    Surcoté réussi un coup sur 100 vois pas qu’est ce qu’il apporte au racing 92

  4. Publicité