LOU Rugby – Fabien Gengenbacher fait son mea culpa et souhaite préparer la saison 2024 / 2025

LOU Rugby – Fabien Gengenbacher fait son mea culpa et souhaite préparer la saison 2024 / 2025

19 mai 2024 - 1:39

2 Commentaires

Publicité

Grâce à sa victoire remportée contre le Racing 92, ce samedi, le LOU Rugby a officiellement validé son maintien en Top 14.

Interrogé en conférence de presse à l’issue de la rencontre, le manager Lyonnais Fabien Gengenbacher a forcément exprimé son soulagement.

Il souhaite également faire preuve d’humilité, indiquant que le LOU Rugby doit viser bien mieux qu’un maintien en Top 14. Extrait:

« C’est un gros soulagement. On est heureux forcément. Mais il y a une forme d’humilité qui doit prendre une grosse partie ce soir. Le maintien est acquis mais un club comme le LOU ne doit pas viser cela en Top 14. C’est une saison qui a été difficile et forcément on est très content et soulagé du maintien.

Avant le match, je leur ai dit qu’on avait l’opportunité de montrer notre valeur face à l’équipe type du Racing. A la mi-temps, j’ai dit que si on gagnait la deuxième mi-temps, notre valeur serait d’évoluer en Top 14 et que notre maintien serait validé. Je pense que ça a donné un peu d’énergie et un peu supplément d’âme surtout quand je vois les cinq dernières minutes. »

Désormais, il fait son mea culpa et souhaite préparer la saison 2024 / 2025. Extrait:

« Je me suis trompé dans le diagnostic de départ qui n’est plus le même aujourd’hui. Mais ça fait aussi partie d’une phase d’adaptation que j’ai dû faire très rapidement en arrivant très tard. Il y aura beaucoup d’enseignements à en tirer. Les joueurs ont conscience de ce qu’il doit être amélioré, moi aussi.

Maintenant, je vais pouvoir préparer la saison prochaine en me servant de ce que nous avons vécu. Je considère que cette année nous a créé un vécu commun. Maintenant, il faudra se conditionner à gagner différent notamment sur ce que l’on a vu cette année à l’extérieur. Si on veut jouer le top 6, il faut être performant à domicile mais aussi à l’extérieur. »

Publicité

2 Commentaires