Lucien Mias est mort !

Lucien Mias est mort !

13 mai 2024 - 16:13

2 Commentaires

Publicité

Le rugby français a perdu en peu de temps deux des plus grands joueurs de son histoire. La nuit dernière, c’est le deuxième ligne Lucien Mias qui s’est éteint à l’âge de 93 ans.

Un mois après la disparition de l’ancien rugbyman André Boniface, une autre légende du jeu s’en est allée. On le surnommait Docteur Pack, parce qu’il aura consacré sa vie au rugby et à la médecine. Lucien Mias, 400e international de l’histoire du rugby tricolore, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 93 ans.

Formé à Carcassonne, ce natif de la Lozère a durablement marqué l’histoire du rugby tricolore « par son talent exceptionnel et son dévouement sans faille pour ce sport qu’il chérissait tant », salue la Fédération française de rugby dans un communiqué.

« Un homme généreux, humble et respecté de tous »

Avec le décès d’André Boniface, Le Monde célébrait « un apôtre du jeu à la française« . Lucien Mias a révolutionné celui des avants dans les années 50, en apportant des innovations techniques fondatrices, notamment le demi-tour contact et la touche en mouvement. L’emblématique et robuste deuxième ligne a brillé sur les terrains en faisant de Mazamet une place forte du championnat de France, mais aussi et surtout en portant le maillot du XV de France à 29 reprises en huit ans de carrière internationale.

Sa carrière internationale a connu deux périodes distinctes: 17 sélections entre 1951 et 1954 et 12 entre 1957 et 1959. Entre-temps, Lucien Mias obtint son diplôme de médecine à Toulouse. Instituteur de campagne devenu gériatre, il a marqué de son empreinte l’histoire des Bleus dont il fut le capitaine dans les années 50, et l’un des hommes forts de la fameuse tournée du XV de France remportée en 1958 en Afrique du Sud (match nul au premier test, victoire dans le second).

Avec les Bleus, il a aussi triomphé à deux reprises dans le Tournoi en 1954 et en 1959, une édition qui a vu la France régner sans partage en terminant seule en tête pour la première fois de son histoire. Lucien Mias arrêta sa carrière internationale dans la foulée à 29 ans et demi, pour se consacrer à ses patients.

« Au-delà de ses exploits sur le terrain, Lucien Mias restera dans les mémoires comme un homme généreux, humble et respecté de tous, écrit la FFR. Après sa carrière de joueur, il a continué à œuvrer pour le rugby français en tant qu’entraîneur, dirigeant et même commentateur des matches du XV de France, laissant derrière lui un héritage indélébile. »

Via RMC Sport

Publicité

2 Commentaires

  1. james west 13 mai 2024 at 17h- Répondre

    RIP le boss

    J'aime 10
  2. marius 14 mai 2024 at 09h- Répondre

    Un très grand homme, joueur et capitaine.
    Le rugby français a commencé a exister grâce à lui et à la tournée en Afrique du Sud.
    Et humainement, un géant.