Maxime Lucu sur le départ de Christophe Urios : « Je ne sais pas si ce changement était nécessaire »

Maxime Lucu sur le départ de Christophe Urios : « Je ne sais pas si ce changement était nécessaire »

20 novembre 2022 - 23:41

4 Commentaires

Publicité

Le manager de l’Union Bordeaux-Bègles Christophe Urios a été licencié par son président Laurent Marti en raison du mauvais début de saison effectué par l’UBB.

Interrogé à ce sujet à l’issue de la victoire du XV de France remportée contre le Japon ce dimanche après-midi, le demi-de-mêlée de l’Union Bordeaux-Bègles Maxime Lucu a donné son avis.

Il ne sait pas vraiment si ce départ était nécessaire.

Cependant, il espère que le club Girondin arrivera à redresser la barre après cet électrochoc. Extrait:

« Le club est en difficulté, mais il n’est pas forcément mort. A nous de remettre l’équipe dans le bon chemin . Nous ne sommes pas si loin de ce que l’on veut. Il faut juste remettre les choses dans l’ordre.

Je ne sais pas si ce changement était nécessaire, mais il est sûr que depuis quelques mois ça ne fonctionnait pas forcément. Nous n’arrivons pas à enchaîner deux victoires d’affilée. Le début de saison en témoigne avec des performances pas très bonnes. Ce n’était peut-être pas la solution miracle, mais ces changements ont été faits et à nous de réagir car nous serons attendus. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. André 21 novembre 2022 at 08h- Répondre

    En clair Urios ne faisait plus l’unanimité dans le vestiaire !!!!!

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  3. Pourtau 21 novembre 2022 at 09h- Répondre

    Je pense que le Président a bien réflechi avant de prendre une décision si importante
    Personnelement , c est un choc pour moi , mais j ai beaucoup confiance en Marti , Sur que
    la situation est grave ……c est à quitte ou double !! Nous sommes mal placés pour connaitre tout ce qui c est passé dans le Club et il ne faut pas prendre tous les articles de Presse comme la vérité ……les 3/4 ecrivent sans trop savoir

    J'aime 7
    J'aime pas 2
    • Raffidinfluence 21 novembre 2022 at 13h- Répondre

      Personne n’est irremplaçable car seule compte la dynamique de club. Marti a eu 100 fois raisons de siffler la fin de la récréation. Il faut qu’il trouve un type qui federe. Bru est un bon choix, mais Gonzalo a Bordeaux, ça aurait pu être pas mal aussi. Je suis certain qu’il va tirer les conséquences de cet épisode tragi-comique.

  4. Sylvestre Twester 21 novembre 2022 at 11h- Répondre

    Excellente décision de M.Marti, il n’aurait jamais dû renouveller le contrat de C.Urios en janvier dernier. Cet entraîneur n’arrive pas à enchaîner plus de trois saisons d’affilées. Avec le groupe qu’il avait il n’est même pas parvenu à un titre. Ah si champion de France covid 2020.

    J'aime 2
    J'aime pas 5
  5. Publicité