Melvyn Jaminet : « Nous étions animés par l’idée de jouer ensemble à Toulon, même si nous savions que c’était impossible »

Melvyn Jaminet : « Nous étions animés par l’idée de jouer ensemble à Toulon, même si nous savions que c’était impossible »

27 septembre 2021 - 10:05

9 Commentaires

Publicité

Les deux amis Louis Carbonel et Melvyn Jaminet se sont confiés dans les colonnes du Midi Olympique de vendredi dernier pour évoquer le match de la quatrième journée du Top 14 qui s’est joué ce samedi soir à Aimé-Giral.

L’occasion pour les deux amis d’enfance de revenir sur leur parcours.

Melvyn Jaminet explique que Louis a toujours été au-dessus du lot mais a su rester humble. Extrait:

« Nous avons toujours su que Louis était fait pour jouer au rugby. Mais ce qui a fait sa force, c’est qu’il a gardé sa spontanéité : il savait qu’il était au-dessus du lot, mais il est resté humble, ce qui lui a permis de devenir le joueur et l’homme qu’il est aujourd’hui. Louis ne s’est jamais enflammé. »

Louis Carbonel avoue que son rêve avec Melvyn Jaminet était de jouer sous les couleurs du RCT, à Mayol. Extrait: 

« Toute notre génération rêvait de jouer à Mayol. »

Pour Melvyn Jaminet, il s’agissait d’un rêve impossible. Extrait:

« Même si nous savions que c’était impossible, nous étions animés par l’idée de jouer ensemble avec Toulon. On voulait rentrer dans Mayol avec les copains. Finalement, nous avons tous empruntés des chemins différents… Mais qui sait, peut-être qu’un jour on se retrouvera sous un même maillot. »

Louis Carbonel ne cache pas que le départ de Melvyn Jaminet pour la Vallée du Gapeau a été difficile à vivre. Extrait: 

« Ca a été un peu difficile à vivre car je savais que, malgré son léger retard physique, il avait d’énormes qualités. Avec les mecs, on ne voulait pas qu’il parte. On lui a dit mais c’était ainsi. À ce moment, nous nous sommes un peu éloignés car nous n’étions pas dans le même lycée. Mais nous n’avons jamais coupé les liens, on se voyait en soirée (sourire). J’aurais préféré que Melvyn reste mais nous nous sommes adaptés. »

Mais malgré la distance, Melvyn Jaminet indique ne jamais avoir coupé les ponts avec sa génération qui continuait d’évoluer au RCT. Extrait:

« Quand j’ai pris cette décision, ça a été un moment compliqué. Depuis tout minot, je ne connaissais que ce club, ces mecs. À mes yeux, quitter Toulon, c’était arrêter le rugby… On ne s’entraînait plus ensemble mais on a toujours gardé le contact. Puis j’essayais de suivre le groupe. Je suis notamment monté voir les gars quand ils sont devenus champions de France juniors. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. marronnier 27 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Patience ! peut-être que vous jouerez ensemble à nouveau . Pas au RCT c’est sûr mais ….. car Louis ne restera pas pas à Toulon . J’en fait le pari !

    J'aime 13
  3. Diabollo83 27 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Mais quel gâchis même si c’est pas évident de détecter tous les talents dans leur jeune âge. Mais par contre quel gâchis d’avoir préférer recruter Kolbe au prix fort au lieu de se positionner clairement et fortement sur Jaminet et de vite renouveler Belleau avec l’argent donné au ST pour Kolbe
    Le MHR recherche un 10. Kolbe peut jouer 10, ils ne veulent pas le racheter pour la saison prochaine. Comme ça on fait une offre irrécusable à Jaminet et Belleau.
    Enfin en même temps avec notre staff de champion on en fera rien

    J'aime 11
    J'aime pas 3
    • Flowrian 27 septembre 2021 at 12h- Répondre

      Le fantôme de Mourad a toujours planné sur Lemaitre depuis son arrivée, Lemaitre a voulu faire un grand coup à la Mourad pour montrer que lui aussi était un patron et puis voilà.

      Evidemment qu’un Kolbe surpayé, présent la moitié de l’année et qui ne touchera que deux ballons par matchs dans le système Collazo-Dupuy est moins précieux qu’un Jaminet surtout quand t’as compris comme à Perpi qu’on était là pour rendre le ballon au pied!!

      Et oui, le salary cap de Kolbe va probablement nous coûter le renouvellement de Belleau, d’ailleurs c’est probablement la raison pour laquelle Belleau fait banquette sur le banc alors qu’on a une ligne de 3/4 déficiente pour rester poli, c’est bien Collazo d’écarter les joueurs qui ne resteront pas.

  4. Diabollo83 27 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Comme tu as malheureusement raison. Carbo s’enterre au RCT à cause d’un staff qui n’est pas à la hauteur. Carbo n’est pas le seul à mériter un meilleur staff. Bon sang les joueurs révoltez vous et prenez le jeu à votre compte. Vous avez les qualités vous savez jouer au rugby. Tout ne sera pas parfait mais au moins on verra du jeu et le président sera obligé de vous suivre

    J'aime 13
    J'aime pas 2
    • pantouflards 27 septembre 2021 at 11h- Répondre

      Nos inters sont des sénateurs, avec des contrats bétons, qui ne font des efforts que lorsque convoqués en Edf!
      Finalement, je préférais « les mercenaires » du temps de Mourad

      J'aime 8
      J'aime pas 2
      • Flowrian 27 septembre 2021 at 12h- Répondre

        En même temps t’as personne pour secouer le cocotier… Tu peux être sur qu’avec Laporte ça mouftait pas et le premier qui ne s’envoyer pas sur le terrain, il s’en prenait plein la gueule, que tu t’appelles Pierre ou Bakkies.

        Nous les discours à la mi-temps chez un promo qui nous la met carré, c’est « bon les gars on aura qu’une seule cartouche dans ce match, faudra pas la manquer hein??? » alors que le vestiaire aurait du trembler jusqu’à Narbonne à la mi-temps avec menace de rentrer à Toulon en stop s’ils en plantaient pas au moins trois en 2ème mi-temps.

        J'aime 8
        J'aime pas 1
  5. Jean-Pierre 27 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Nous en sommes ou de l’idée des banderoles a Mayol ??

    J'aime 11
    J'aime pas 2
    • jean le corse 27 septembre 2021 at 13h- Répondre

      non seulement les banderoles mais demain mardi il faut aller foutre le bordel a berg avant l ‘ entrainement . dommage que je ne sois plus a Toulon car nous on y serait allés a berg . avec toute l ‘ équipe de fous que nous étions je ne sais pas comment l ‘ histoire se serait terminée . on n ‘ aurait pas laisser notre club de coeur finir dans le déclin comme ça a l ‘ air de se passer .alors chers amis toulonnais n ‘ attendez pas et bougez avant qu ‘ il ne soit trop tard .

      J'aime 3
      J'aime pas 2
  6. Le chêne 27 septembre 2021 at 15h- Répondre

    Emmanueli , Collazo , les 2 qui endorment le president
    Aucun résultats
    Pas de vision et d aide aux jeunes
    Un miroir aux alouettes

    Au détriment des joueurs !!!!!
    Rebellion des joueurs et des supporters allez gooooo

  7. Publicité