Même en cas de relégation, Saili, Dyer ou encore Armitage resteront à Biarritz

Même en cas de relégation, Saili, Dyer ou encore Armitage resteront à Biarritz

12 décembre 2021 - 16:15

4 Commentaires

Publicité

Lors d’un entretien accordé au Midi Olympique, le président du Biarritz Olympique Jean-Baptiste Aldigé s’est confié au sujet de la saison de sa formation.

Dans un premier temps, il se félicite d’avoir recruté Johnny Dyer, un joueur qui ne cesse d’impressionner. Extrait:

« Johnny Dyer, on l’a lancé tout court. Johnny Dyer, j’étais en contacts avec lui bien avant qu’il n’arrive au Racing pour remplacer Leone Nakarawa. Johnny vivait aux Fidji, il n’avait connu que le rugby amateur avec le club de son village… Il m’avait alors été conseillé par Gareth Baber, mon ancien coach à Hong Kong, qui entraînait à l’époque l’équipe des Fidji à VII.

Entre Johnny et nous, les contacts ont duré très longtemps. Vous savez, j’adore utiliser Facebook pour recruter… Bref ! À la suite de la Coupe du monde au Japon, il a été sélectionné pour un match de gala entre les Fidji et les Barbarians britanniques à Twickenham. Là, j’ai pris une douche froide : son talent a éclaté aux yeux du monde, il a été élu homme du match et je n’étais plus seul sur le coup ! Derrière ça, la ronde des agents a commencé et il a remplacé Nakarawa. Enfin, il s’est plutôt contenté de porter les boucliers à l’entraînement. Il n’a pas joué une seule minute au Racing. […] Il faut enfin savoir que Johnny Dyer a fait d’immenses sacrifices pour réaliser ce parcours professionnel. »

Il précise que le joueur Fidjien n’avait plus vu sa femme et ses deux filles depuis deux ans. Ces derniers sont enfin arrivés en France. Extrait:

« Il y a deux semaines, nous sommes enfin parvenus à faire venir à Biarritz sa femme et ses deux filles. En raison du Covid et de la fermeture de l’officine fidjienne octroyant les visas, il ne les avait pas vues depuis deux ans. Vous vous rendez compte ? Deux ans sans voir sa femme et ses enfants ? Nous sommes donc heureux d’avoir pu contribuer, avec nos moyens, au rapatriement de sa famille. »

Dans la foulée, Jean-Baptiste Aldigé explique que même en cas de relégation en Pro D2 au mois de juin prochain, le BO conservera ses meilleurs joueurs comme Steffon Armitage, Johnny Dyer ou encore Francis Saili. Extrait:

« Non, aucune chance : chez nous, il n’y a pas de clause de descente dans les contrats des joueurs. Au BO, soit tu es dedans, soit tu es dehors ; tu ne peux pas être entre les deux. Et puis, Johnny Dyer et Francis Saili ont des contrats de longue durée. Joe Jonas aussi, puisqu’il est encore engagé chez nous pour trois saisons. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. RCT Yoda 12 décembre 2021 at 18h- Répondre

    Dommage ce sont les meilleurs.

  3. Grosnours 12 décembre 2021 at 20h- Répondre

    Aldige les a bernes. Tant pis pour eux…

    J'aime 1
    J'aime pas 2
  4. Ardéchois 0783 12 décembre 2021 at 21h- Répondre

    Ce aldigier c’est le même que mourad un melon démesuré il va finir per couler le club

    J'aime 2
    J'aime pas 1
    • johnny du mourillon 13 décembre 2021 at 13h- Répondre

      Ardéchois 0783 , tu fais de ces comparaisons entre Aldigé et Boudjéllal . pourquoi Boudjéllal a coulé le RCT !!!!! cet Aldigé se prend pour le centre du monde et c ‘ est un charlot dans toute sa splendeur . si je ne me trompe il doit y avoir même Blanco derrière tout ce cirque .de toute façon , avant que Aldigé gagne autant que Mourad il va falloir qu ‘ il se lève de bonne heure .

  5. Publicité