Midi Olympique l’affirme : « Clermont ne fait plus peur à personne »

Midi Olympique l’affirme : « Clermont ne fait plus peur à personne »

24 avril 2024 - 22:08

6 Commentaires

Publicité

Le club de Clermont était connu pour sa constance dans ses performances.

Pendant de nombreuses saisons, l’ASM a disputé les phases finales du Top 14.

Le club Auvergnat était souvent positionné sur le podium du championnat Français à l’issue de la phase régulière.

Ce n’est plus le cas depuis plusieurs saisons déjà.

Midi Olympique l’affirme dans un de ses articles : Clermont ne fait désormais plus peur à personne. Extrait:

« Encore donné parmi les favoris du Top 14, dans le sondage des entraîneurs réalisé par Midi Olympique à l’orée de la saison 2019-2020, Clermont ne fait désormais plus peur. À personne. Un déclassement latent, structurel et à tous les niveaux, venu finalement dégrader l’étage professionnel de la fusée, au sommet.

À cinq journées de la fin du championnat (phase régulière), les Auvergnats pointent à une inquiétante douzième place, avec seulement quatre points d’avance sur Montpellier, treizième et virtuellement barragiste, qu’ils recevront lors de l’ultime rencontre. »

Dimanche soir, Clermont a pris une véritable claque sur la pelouse de l’Union Bordeaux-Bègles (41-7).

Dépité, le demi-de-mêlée Clermontois Baptiste Jauneau avait exprimé sa peine. Extrait:

« Il n’y a vraiment rien qui a été ce soir. C’est dépitant parce qu’on voulait venir pour essayer de récupérer quelques points, s’accrocher et montrer le visage que l’on a montré la semaine dernière. On n’avait pas trop le ballon et quand on l’avait, on ne savait pas trop quoi en faire… »

Selon Midi Olympique, le gros mal de cette équipe de Clermont est le manque de leader.

Il faut dire que Christophe Urios a tenté de trouver des leaders de jeu à de nombreuses reprises.

Au total, six joueurs ont été désignés capitaines depuis le début de la saison : Falgoux (6 fois), Bézy (5), Simone (5), Lee (2), Jauneau (2) et Raka (1).

Mais aucun de ces joueurs n’a su mener l’ASM sur de bons rails.

Les Parra, Lopez, Bonnaire ou encore Rougerie manquent terriblement à Clermont.

Désormais, Clermont est sous pression et se doit de s’imposer contre le Stade-Français Paris ce samedi soir pour éviter une fin de saison calvaire.

Publicité

6 Commentaires