Montpellier sombre à domicile : Patrice Collazo réagit !

Montpellier sombre à domicile : Patrice Collazo réagit !

27 avril 2024 - 20:48

28 Commentaires

Publicité

C’est un gros coup dur pour Montpellier qui s’est incliné à domicile contre l’USAP, ce samedi, à l’occasion de la 22ème journée du Top 14 (20-25).

Cette défaite plonge le MHR à la 13ème place du classement, synonyme de barrage pour le maintien.

Interrogé via L’Indépendant à l’issue de la rencontre, le manager de Montpellier, Patrice Collazo a analysé la défaite des siens.

Il ne pousse pas de coup de gueule.

Il se dit tout simplement très déçu par rapport au contexte.

Il refuse de parler de match de barrage pour le moment. Extrait:

« La première mi-temps est très bonne, mais il nous manque a minima 10 points. Vu la disposition dans laquelle nous sommes aujourd’hui, en termes de constance, il faut prendre de l’avance. En seconde mi-temps on a perdu l’occupation. Il y a un essai évitable aussi. On savait que nous manquerions de puissance au fil du match… Mais voilà, on n’en a pas assez profité en première mi-temps. Nous ne sommes pas assez équilibrés dans les lignes pour inverser les tendances en seconde mi-temps. Pour cela, il fallait prendre de l’avance. Aujourd’hui, nous devons pallier certaines absences…

Ce n’est pas excuse non plus. Je suis très déçu par rapport au contexte, à l’énergie dans les tribunes des deux côtés, on aurait dit un match de phase finale, mais, sous pression, on a inversé les rôles des deux mi-temps. Et ce manque de froideur en première mi-temps nous coûte cher. Encore une fois, on doit être plus large et cela nous aurait donné plus d’énergie pour la deuxième mi-temps. Ça a été un bras de fer pendant 80 minutes, mais il nous a manqué de la puissance et de l’avance pour finir. L’USAP a su faire le dos rond, Gabriel (Ngandebe, NDLR) est retourné dans l’en-but et ce sont, finalement, 7 points qui nous manquent.

Puis, en supériorité numérique, combien de penalties sans goal nous avons manqués ? Mais, je ne vais pas me projeter au mois de juin ! Il faut récupérer, faire un constat, trouver la solution, travailler sur ce qu’il nous a manqué et il reste quatre matches. Aujourd’hui, nous n’avons pas été largués, il y avait match ! Me parler maintenant d’access-match… C’est dans sept semaines ! »

Publicité

28 Commentaires