Morgan Parra en admiration totale devant un joueur du Top 14 : « Il n’y en a qu’un dans le monde ! »

Morgan Parra en admiration totale devant un joueur du Top 14 : « Il n’y en a qu’un dans le monde ! »

25 juillet 2022 - 10:22

5 Commentaires

Publicité

Le demi-de-mêlée international Français Morgan Parra s’est longuement confié dans les colonnes du Midi Olympique pour expliquer sa décision de quitter Clermont afin de rejoindre les rangs du Stade-Français Paris.

L’occasion également pour celui-ci d’évoquer le poste de demi-de-mêlée qui a évolué depuis ses débuts.

Il explique dans un premier temps en quoi le poste de numéro 9 a évolué par rapport à ses débuts, lorsqu’il n’avait que 18 ans. Extrait:

« J’ai commencé à dix-huit ans ; quand je revois certains de mes premiers matchs, je me rends compte que ce n’est plus du tout le même rugby ! Et mon poste a évolué dans tous les domaines. Avant, il fallait juste que le n°9 gueule derrière son paquet d’avants. Aujourd’hui il doit être bon au pied, faire des bonnes passes, porter le ballon, commander le jeu… Le rugby actuel est plus perfectionniste, plus exigeant sur les dimensions physique et psychologique. Avant, quatre clubs prétendaient au Brennus et, aujourd’hui, il y en a dix. Les joueurs s’entraînent de plus en plus, les staffs sont renforcés et il y a la data. Tout est analysé pour aller plus vite et plus fort. C’est le sens de l’histoire. Avant, encore, on tapait le ballon le plus loin possible ; maintenant, il y a le choix entre mille sorties de camp, mille jeux au pied. Les équipes s’adaptent constamment. »

Concernant le meilleur demi-de-mêlée du monde, il cite sans hésiter Antoine Dupont.

Selon lui, il n’y a qu’un seul joueur de cette trempe dans le monde, actuellement. Il ne manque pas de l’encenser. Extrait:

« Dupont, il n’y en a qu’un dans le monde. On peut me dire qu’il y a des « styles de Dupont », OK. Mais des joueurs comme ça, il n’y en a qu’un. Je n’aime pas comparer, je note juste qu’on a de la qualité. Couilloud est là ; Le Garrec arrive juste derrière ; des mecs « anciens » comme Serin ou Lucu ont de grosses qualités. Mais sur les autres postes aussi, nous sommes bien fournis. Nous avons tout pour remporter la Coupe du monde. »

Pour conclure, Morgan Parra affirme ne plus avoir les qualités physiques pour changer son profil et se rapprocher du jeu pratiqué par Antoine Dupont. Extrait:

« Je n’ai pas les qualités physiques pour. Chaque demi-de-mêlée est différent, avec quelques ressemblances certes, mais toujours avec des différences. Tant mieux si mon style correspond encore. Si tel n’est plus le cas, ce ne sera pas de mon ressort. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Captain swing 25 juillet 2022 at 11h- Répondre

    Celà fait un joueur au …. Parra dis ^^

    J'aime 3
    J'aime pas 7
    • Captain swing 25 juillet 2022 at 11h- Répondre

      Et ce Pazza, bien avant Serin, le CamàRade président Mourad le convoitait……

      Mais toujours Morgan a ouvert le Parrapluie ^^

      Dommage pour le RCT !

      J'aime 2
      J'aime pas 6
      • Captain swing 25 juillet 2022 at 11h- Répondre

        En modération…… Je vois que mes doigts ont buggé ^^

        Morgan n’est pas une spécialité de pazza …

        J'aime 2
        J'aime pas 5
  3. whitefern 25 juillet 2022 at 11h- Répondre

    Pour une surprise c’est une vraie surprise, Dupont serait un joueur unique au monde?
    on le note , on le note!
    On reconnaît bien là l’objectivité de fer de midi olympique!
    Ce qui serait intéressant au-delà de l’auto-satisfaction bien franco-francaise c’est que le dit Dupont nous fasse une super coupe du monde et que dès le match d’ouverture de la CDM contre les blacks il éteigne son vis à vis!

    J'aime 5
    J'aime pas 14
    • LordB 25 juillet 2022 at 13h- Répondre

      Pourquoi reprocher au Midol ce que Parra a dit? Je ne comprends pas là..
      Je suis moi même unique, je conçois que Dupont le soit^^
      Ce n’est pas ton cas? 😮

      J'aime 14
      J'aime pas 1
  4. Publicité