Noel McNamara : « Nous avons fait un beau cadeau à nos adversaires avec cette attaque interceptée »

Noel McNamara : « Nous avons fait un beau cadeau à nos adversaires avec cette attaque interceptée »

14 mai 2024 - 11:13

1 Commentaire

Publicité

L’Union Bordeaux-Bègles a frappé fort, samedi soir contre le Stade Rochelais, à Chaban-Delmas.

Interrogé via Midi Olympique, l’entraineur adjoint de l’UBB, Noel McNamara a analysé la prestation de son équipe.

Il évoque une prestation complète. Extrait:

Je pense que ce fut une performance assez complète, un match total, même si j’ai trouvé que sur nos soutiens, en première mi-temps, nous étions un peu en retard. Contre La Rochelle, ça peut être une catastrophe tant ils sont forts dans le jeu au sol. De plus, nous avons fait un beau cadeau à nos adversaires avec cette attaque interceptée qui a coûté un essai. Mais évidemment, je retiens notre défense. Par exemple, sur la dernière séquence rochelaise et ce ballon gratté qui a abouti à l’essai de quatre-vingt-dix mètres.

C’est difficile de défendre contre une équipe de ce niveau, même si je suis conscient qu’il leur manquait quelques éléments. Je retiens aussi les dix grosses minutes de la reprise. J’ai la sensation que cette victoire fut celle d’un collectif, du 1 au 23, et y compris de ceux qui préparent l’équipe en semaine.

Contre le vent, notre occupation fut réussie, assortie d’un excellent contest. Notre triangle Buros- Lucu- Jalibert a fait un très bon match au pied, c’est incontestable. Mais j’insiste, sans chasse, le jeu au pied perd de son intérêt. Même sur les 50 : 22 réussis par Romain Buros et Matthieu Jalibert, il faut organiser une bonne chasse.

Il ne manque pas d’encenser Damian Penaud. Extrait:

Oui, Damian, c’est Damian. Il est brillant sur le plan personnel, il amène de la folie. Mais regardez bien ce qu’il fait sur le terrain. Vous vous rendez compte qu’il travaille aussi et surtout pour l’équipe. Son rôle sur l’essai de Moefana, par exemple, ses chasses aussi après les coups de pied ont été excellentes. Je pense que Damian a « l’instinct de tueur ».

Il l’affirme : son équipe a répondu présent sur le plan physique. Extrait:

Tout le monde sait que La Rochelle s’impose souvent sur le plan physique, il fallait rivaliser en apportant deux ingrédients : l’intelligence et l’imprévisibilité.

Pour conclure, il parle de la prochaine échéance. Extrait:

On va retrouver le Stade français. À l’aller, ils nous avaient impressionnés par leur défense très hermétique et leur occupation très efficace. Ce sera un joli défi pour percer la meilleure défense du Top 14.

Publicité

1 Commentaire

  1. Perrin 14 mai 2024 at 17h- Répondre

    Greg en a fait un très beau aussi….

    J'aime 1
    J'aime pas 1