On sait pourquoi Jonathan Sexton peut jouer commotionné malgré le protocole renforcé par World Rugby

On sait pourquoi Jonathan Sexton peut jouer commotionné malgré le protocole renforcé par World Rugby

5 juillet 2022 - 23:44

14 Commentaires

Publicité

L’ouvreur international Irlandais Jonathan Sexton a été commotionné lors du match contre les All-Blacks joué samedi dernier.

Contraint de céder sa place en plein match, on pensait logiquement que l’ancien joueur du Racing 92 allait déclarer forfait pour le deuxième test-match contre les Blacks programmés ce samedi.

Finalement, il n’en sera rien : Jonathan Sexton a été déclaré apte par le staff médical de l’Irlande.

Cette annonce a forcément provoqué une polémique quand on sait que World Rugby se veut de plus en plus sérieux sur la santé des joueurs.

D’ailleurs, World Rugby a récemment renforcé son protocole commotion.

Le journal Le Figaro explique cependant pourquoi Jonathan Sexton va pouvoir jouer dès samedi malgré sa commotion. Extrait:

« Quand un joueur est retiré du terrain suite à un impact à la tête, il passe un test, le HIA 1 (Évaluation de Blessure à la Tête en français, NDLR), s’il n’y a pas de symptômes évidents de commotion (rester allongé au sol, avoir du mal à retrouver ses esprits…, dans ces cas-là, le joueur est automatiquement considéré comme commotionné). L’instance internationale précise cependant que ce premier test n’est pas un diagnostic mais un outil d’aide à la prise de décision. »

Une source a indiqué que si le staff Irlandais a décidé de ne pas renvoyer Jonathan Sexton sur le terrain lors du match contre les All-Blacks, c’était par précaution, pour le protéger, tout en précisant que qu’aucune commotion n’avait été avérée.

Après le match, Jonathan Sexton a passé le test HIA 2 qui a été réalisé avec succès.

Deux jours après le match, l’ouvreur Irlandais a effectué le test HIA 3. Et le médecin indépendant a estimé qu’il n’y avait aucun signe de commotion.

Le protocole de retour au jeu, strict et balisé, n’a donc pas été contourné. Le capitaine irlandais a été autorisé à rejouer ce samedi à Dunedin parce qu’il y a satisfait.

Publicité

14 Commentaires

  1. Publicité

  2. Jojo83 6 juillet 2022 at 07h- Répondre

    Et quand il sera mort sur le terrain, il sera autorisé à rejouer également ?

    J'aime 33
    J'aime pas 2
    • Sylvestre Twester 6 juillet 2022 at 11h- Répondre

      Les règles britanniques pour commotions cérébrales sont différentes des autres pays. Tant qu’il tient sur ses deux pattes pas de soucis. Quand il restera allongé définitivement il sera pleuré mais ce sera trop tard.

  3. Name 6 juillet 2022 at 08h- Répondre

    Tout le monde sait que c’est parce qu’il est irlandais et que les celtes peuvent faire les choses les plus stupides possible, les britanniques ne les en empêcheront jamais, au contraire, ils vont les encourager dans leur bêtise. Ne serait-ce que pour se moquer d’eux.

    J'aime 11
    J'aime pas 2
  4. mica 6 juillet 2022 at 08h- Répondre

    Alors ça montre ce que valent ces protocoles! En plus ne peut on voir les réalités avec une grande prudence. Le joueur aussi devrait faire plus attention au lieu de tout faire pour rejouer. Un repos me semble nécessaire avec tout ce qu’il a eu.

    J'aime 10
    • Papin 6 juillet 2022 at 10h- Répondre

      Petit rappel pour les commentateurs, le gars qui l’autorise à rejouer est médecin. Nul n’est infaillible, même pas les médecins mais il a l’historique du joueur comme vous et à moins que ce ne soit un vendu, il me semble qu’il est un peu plus compétent que vous.

      J'aime 4
      J'aime pas 4
      • Sylvestre Twester 6 juillet 2022 at 11h- Répondre

        Avec le nombre impressionnant de commotions cérébrales Sexton ne fera pas de vieux os. Mais vous avez raison, comme tous les cons de votre espèce.

        J'aime 3
        J'aime pas 1
        • Gustave le brigand 6 juillet 2022 at 22h- Répondre

          @sylvester, ferme la à tout jamais, l’univers ne s’en portera que mieux

          J'aime 2
          J'aime pas 3
  5. Ovalie 6 juillet 2022 at 11h- Répondre

    Ce joueur est avant tout un adulte soit disant responsable de ses actes. Donc si ses commotions à répétition ne lui font pas se poser les bonnes questions et qu’il juge que malgré cela sa place est toujours sur le terrain que faire contre cela?
    il y a des protocoles pendant les matchs mais il y a t il un protocole pour un joueur qui fait plusieurs commotion (ou quasi- commation) par saison???

  6. a pourtant une belle 6 juillet 2022 at 13h- Répondre

    Sexton doit en être à sa 100e commotion…
    Au delà du cas du bonhomme qui risque gros en jouant, la situation du rugby irlandais incapable de se passer d’un joueur, qu’on aime ou pas peu importe, très agréé pour le haut niveau et dans un état physique précaire interpelle.
    C’est pourtant une belle équipe

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  7. Vince 6 juillet 2022 at 16h- Répondre

    Le board n’est il pas dirigé par des irlandais ?

  8. Lafigue (RG) 6 juillet 2022 at 16h- Répondre

    C’est dingue le mec joue avec sa santé… il le regrettera dans quelques temps malheureusement quand la lumière du jour et les migraines l’obligeront à vivre dans le noir…
    Un suicide assisté

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  9. rugbyx 6 juillet 2022 at 18h- Répondre

    pour un match amical… ils mettent la santé d’un joueur en jeu pour un simple match amical….
    je crois que les instances ont trop joué au rugby et ont les neurones fracassées…

    un simple match amical.. et dire que le rugby ose se croire supérieur au foot ptdr

  10. JojoColombe 6 juillet 2022 at 18h- Répondre

    Dans 5 ou 10 ans il fera un procès à la fédé Irlandaise, parce qu’il aura des énormes zones neuronales éteintes et qu’il aura un début de démence à 40 ans comme Carl Hayman.

    Je ne le lui souhaite vraiment pas … mais il prends d’énorme risque en faisant ce qu’il fait

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  11. Bonnus2013 7 juillet 2022 at 00h- Répondre

    Il risque rien ils lui ont greffé un airbag autour du cerveau…..

  12. Publicité