Pau risque gros : L’EPCR porte plainte !

Pau risque gros : L’EPCR porte plainte !

16 janvier 2023 - 21:06

1 Commentaire

Publicité

L’information est signée Rugbyrama

L’EPCR a décidé de porter plainte contre la Section Paloise et le technicien Palois Geoffrey Lanne-Petit suite à des infractions qui auraient eu lieu lors du premier match de Challenge Cup face aux Cheetahs.

Voici les explications de l’EPCR via un communiqué : 

« L’EPCR a décidé de porte plainte pour inconduite contre l’entraîneur de l’attaque et des transitions de la Section Paloise, Geoffrey Lanne-Petit, et contre le club de la Section Paloise.

Geoffrey Lanne-Petit est soupçonné d’avoir commis une infraction au règlement disciplinaire de l’EPCR en ayant insulté l’arbitre assistante Hollie Davidson (Ecosse) après la fin du match. En plus de cela, des joueurs non identifiés de la Section Paloise ou des personnes liées au club sont soupçonnés d’avoir commis des infractions au règlement disciplinaire de l’EPCR en ayant harcelé les officiels de match après leur sortie du terrain. »

L’audience disciplinaire aura lieu par visio-conférence ce mardi 17 janvier.

Pour rappel, le manager de la Section paloise avait été suspendu pour une durée de dix semaines mi-décembre pour inconduite lors de ce même match face aux Sud-Africains.

Affaire à suivre…

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Danslaverte 17 janvier 2023 at 08h- Répondre

    On joue plus en série régionale, on est en top14. La tenue doit être irréprochable.
    Par contre, beaucoup de choses sont reprochées et vont être jugées dans l’après coup. Pourquoi ne fait-on pas pareil lorsqu’il s’agit d’une mauvaise décision de l’arbitre lors du match, que l’on peut prouver ensuite via la vidéo preuves à l’appui ? De la même manière on saisit l’instance et le verdict tombe ! Points ajoutés ou déduits au score final selon le cas, résultat final qui peut changer avec une victoire acquise qui peut s’envoler ? Puisqu’on va dans l’après coup, on y va complètement non ?

    J'aime 15
    J'aime pas 3
  3. Publicité