Philippe Saint-André : « Les Toulonnais n’ont pas vraiment eu d’occasion d’essai »

Philippe Saint-André : « Les Toulonnais n’ont pas vraiment eu d’occasion d’essai »

5 septembre 2021 - 0:32

9 Commentaires

Publicité

Le manager de Montpellier, Philippe Saint-André a réagi en conférence de presse à l’issue du match nul arraché par son équipe sur la pelouse de Mayol, ce samedi soir à l’occasion de la première journée du Top 14.

Dans un premier temps, il félicite les Toulonnais qui ont mis énormément d’intensité durant toute la rencontre.

Il l’avoue : ça fait du bien de repartir de Mayol avec les deux points du match nul. Extrait:

« Ca fait du bien de repartir avec deux points, surtout grâce à notre état d’esprit en fin de match. Il faut féliciter les Toulonnais qui ont mis énormément d’intensité, beaucoup de combat, ils ont gagné les duels aériens, ils nous ont posé beaucoup de problèmes dans les zones de ruck. Dès qu’on avait des ballons, offensivement on marque deux essais, on était dangereux. Ce n’est jamais facile de prendre des points à Mayol. On a pris deux points, on a montré du caractère. La semaine prochaine on va rentrer huit joueurs dont les quatre internationaux Français. On va bien préparer le match de Brive à domicile. »

Il rappelle qu’il n’est jamais facile de jouer au Stade Mayol, contre Toulon. Il se dit d’ailleurs très heureux d’avoir revu Mayol avec des supporters et une grosse ambiance. Extrait:

« Les Toulonnais ont mis énormément d’intensité dans les zones de ruck. On a été un peu trop pénalisés pour essayer de mettre encore plus de vitesse même si on marque un très bel essai en première mi-temps avec de la vitesse. C’est un match de début de saison. Toulon comme nous, nous n’avons pas fait beaucoup de matches amicaux. Les deux équipes ont pas mal d’absents entre les internationaux Français, les internationaux étrangers, des blessés. Mais bon, l’année dernière on commençait par une défaite à domicile contre Pau. Aujourd’hui, on commence par un match nul à Mayol. On sait que ce n’est jamais facile de jouer ici. Pour moi, c’était un grand plaisir de revoir le Stade avec du monde, du public, même si ça aurait été plus simple sans public. Mais le rugby c’est aussi ça ! Revoir Mayol en ébullition et avec un public exceptionnel, ça faisait plaisir. On avait vraiment l’impression de retrouver le rugby que l’on aime. »

Du côté des points à revoir, il cible les duels aériens. Extrait:

« On sait que cette semaine on va travailler les duels aériens et les coups d’envoi, même si ça a été mieux en deuxième mi-temps. On perd trois duels aériens en début de match, on se fait pénaliser quatre fois dans les dix premières minutes. Après, on a eu quand même du caractère sur la fin, on joue cette pénalité rapidement alors qu’on aurait pu prendre trois points pour le bonus défensif. Mais cette équipe a du caractère et un état d’esprit. On réussit après de nombreux pick and go à marquer entre les poteaux, et finir par ce match nul. »

Selon lui, le RCT n’a jamais eu une véritable occasion d’essai contrairement au MHR qui marque deux essais dans cette rencontre. Extrait:

« Mais on a beaucoup de choses à travailler durant la semaine pour s’améliorer sur les ballons haut et les zones de ruck pour essayer de conserver le ballon plus longtemps. Dès qu’on avait des libérations rapides, on a été très dangereux. Le RCT a marqué beaucoup de points au pied, mais ils n’ont pas vraiment eu d’occasion d’essai. Nous, on en marque deux, on a eu une occasion en début de match avec Ngandebe sur un jeu au pied. Dès qu’on arrivait à mettre de la vitesse et du rythme, on faisait des choses intéressantes. »

Questionné sur l’ambiance à Mayol, il estime que celle-ci a surtout galvanisé les joueurs du Rugby Club Toulonnais. Extrait:

« L’ambiance galvanisait surtout le RCT. Dans les zones de ruck avec la pression du public, les 50 – 50 allaient souvent contre nous. Mais c’est aussi la beauté du rugby, la beauté de jouer à domicile. J’ai entraîné ici et le poids de ce public qui met une pression permanente sur les joueurs, sur l’arbitrage… Je savais que ça allait être très dur dans le combat, dans l’intensité et dans chaque duel. Même si on n’a pas fait le match parfait, car sinon on l’aurait gagné, en faisant un match moyen on revient avec deux points et comptablement c’est important. »

Il a ensuite évoqué le premier match des nouvelles recrues, à savoir Dakuwaqa, Doumayrou ou encore Mercer, auteur du dernier essai. Extrait:

« Dakuwaqa, il jouait la saison dernière au RCT. Mercer, il a montré qu’offensivement et défensivement c’est un bon joueur. Il y avait aussi la première pour Doumayrou et Maurouard. On avait quatre nouveaux joueurs aujourd’hui sur la feuille de match. On a un effectif plus dense que la saison dernière. On va rentrer pas mal de joueurs la semaine prochaine et mettre de la compétition à chaque poste. Ce n’est pas le départ idéal mais quand tu prends deux points à Toulon, le verre est à moitié plein et pas à moitié vide. »

Philippe Saint-André officialise ensuite la nouvelle : les internationaux Français pourront jouer dès le week-end prochain. Extrait:

« Oui, on peut récupérer après la deuxième semaine. C’est dans les règles par rapport aux semaines de vacances qu’ils ont eu et par rapport aux semaines de préparation et de développement. Ils étaient tous là, ils sont venus en minibus. J’ai trouvé cette initiative très intéressante car ils sont venus à Mayol et ils étaient derrière l’équipe. Cela montre une vraie solidarité au niveau du groupe. On n’a pas envie de revivre une saison aussi compliquée que celle de l’année dernière. »

Pour conclure, Philippe Saint-André craint une blessure très sérieuse pour Benoit Paillaugue, touché à un genou. Extrait:

« On va voir. On ne sait pas pour l’instant. C’est un problème au genou. Il faut espérer que ce soit une bonne nouvelle. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitoumacfly 5 septembre 2021 at 00h- Répondre

    Eh bien normalement on aurai pu avoir un 50/22 mais l’arbitre en a décidé autrement…

    J'aime 3
    J'aime pas 16
    • Pitoumacfly 5 septembre 2021 at 00h- Répondre

      Bon autant pour moi mais on avait toute les conditions requises pour un 50/22 … Notamment par rapport à la mêlée…

      J'aime 4
      J'aime pas 7
    • Keskonfaitchiez 5 septembre 2021 at 08h- Répondre

      Toi tu comprends rien sur les règles ça en devient pathétique..

      J'aime 2
      J'aime pas 5
  3. Julien 77 5 septembre 2021 at 00h- Répondre

    Aucune occasion d’essai pour le RCT.
    Mais on aurait quand même dû gagner ce match.

    Toulon a eu du courage mais pas grand chose d’autre.

    La touche est un point noir tout comme la mêlée.

    On est loin des meilleures équipes

    J'aime 16
    J'aime pas 2
  4. Michel Fery 5 septembre 2021 at 05h- Répondre

    Si !.. Désolé , Monsieur *Philippe Saint-André* . Même au moins une ou deux fois , où ils auraient pu vraiment concrétiser s’ils n’étaient pas retombés tout simplement de nouveau dans leurs fameux tracvers de la saison précédente , manquant toujours de patience au moment précis , au lieu de vouloir construire collectivement afin de mieux conclure l’action souhaitée . Qu’est ce que cela peu m’agacer d’une force !.. Et à chaque fois , l’on se fait renvoyer à la niche !.. Punaise !..

    J'aime 5
    J'aime pas 1
    • Keskonfaitchiez 5 septembre 2021 at 08h- Répondre

      Mais il a raison PSA en aucune fois on a ete dangereux dans leur 22 ..

      • Max 5 septembre 2021 at 22h- Répondre

        Et Montpellier à été particulièrement réaliste, pas de quoi se la raconter de leur côté,

  5. desmorct 5 septembre 2021 at 06h- Répondre

    match nul equitable tant il manquait des joueurs des 2cotes et merci au mhr d’avoir fait du tout droit la ou notre defense est la meilleure en frontal, et merci d’etre venu sans 10 a mayol

    J'aime 9
    J'aime pas 3
  6. Name 5 septembre 2021 at 07h- Répondre

    Tu sais que t’es mauvais quand PSA peut pavoiser à la fin d’un match.

  7. Publicité