Pierre Berbizier s’agace : « C’est de la charité ! »

Pierre Berbizier s’agace : « C’est de la charité ! »

28 septembre 2023 - 12:00

8 Commentaires

Publicité

De nombreuses petites nations de la Coupe du monde ne font pas le poids durant le Mondial.

On pense notamment à la Namibie, à la Roumanie, à la Géorgie, le Chili et même à l’Uruguay.

Toutes ces nations ne pourront pas jouer les phases finales du Mondial et n’ont jamais vraiment été à la course.

Elles ont d’ailleurs souvent pris des claques contre les plus grosses nations du Mondial.

Interrogé via Le Parisien, l’ancien sélectionneur des Bleus, Pierre Berbizier a réagi.

Selon lui, inviter ces petites nations à jouer le Mondial sans leur donner les moyens de rivaliser, c’est simplement de la charité. Extrait:

« Il faut donner aux présidents des petites fédérations le pouvoir de demander des moyens pour être présents au rendez-vous pour de vrai. Là, c’est de la charité. Pour moi, c’est blessant de les inviter sans leur donner les moyens de progresser.

Quand une équipe européenne part en tournée en Afrique du Sud, elle peut s’arrêter faire un match contre la Namibie. Même chose en Argentine, avec un crochet en Uruguay ou au Chili. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Yeux de gobi 28 septembre 2023 à 12h58- Répondre

    Et sinon une photo un peu plus avenante du gonze, c’est pas possible ?

    J'aime 44
  2. AR 28 septembre 2023 à 13h01- Répondre

    Il a parfaitement raison le Rugby mondial c’est tout juste une petite dizaine de Nations l’ecart est trop important et je ne suis pas sur du bien fondé de certains matchs.

    J'aime 15
    • LLOYD 28 septembre 2023 à 13h21- Répondre

      C’est la même chose dans beaucoup d’autres sports et les « petites nations » sont en général ravies de participer , elle font toujours le maximum pour y arriver alors ont ne peut pas leur retirer cet objectif même si pour elles les « jeux sont faits » à l’avance .

      J'aime 10
      J'aime pas 2
      • F21L 28 septembre 2023 à 14h57- Répondre

        L’écart de niveau s’est considérablement réduit, la Géorgie, l’Uruguay, le Portugal « n’existaient » pas il y a 10 ans, désormais elles sont crédibles même si on est encore très loin de l’exigence du top niveau mondial. Mais comment progresser sans participer à ces tournois et se confronter à l’excellence ? Les règles de naturalisation ont été déjà assouplies pour agrandir le réservoir de joueurs, difficile de faire beaucoup plus, filer des ronds pour augmenter la visibilité, améliorer les infrastructures ok, mais après on sera toujours confronté aux limites de la « non-culture » du rugby dans la très grande majorité des pays. Ça prendra du temps mais sur du long terme et petit à petit ça le fera.

  3. Aziz 28 septembre 2023 à 13h34- Répondre

    Cette photo. Magnifique. C est mon nouveau fond d ecran

    J'aime 17
    J'aime pas 1
  4. Mayol 28 septembre 2023 à 19h43- Répondre

    faire UNE équipe d’Afrique avec une selection de joueurs de ce continent, UNE équipe d’amérique du Sud, UNE équipe d’amerique du nord, UNE équipe du Pacifique, UNE équipe des Balkans etc..Etc…

  5. Rebitz 28 septembre 2023 à 21h26- Répondre

    Tu vas encore nous sortir cette photo longtemps, ou tu vas un jour grandir et devenir respectueux ?

    • john o'groats 29 septembre 2023 à 6h59- Répondre

      D’abord faut dire bonjour la modération , ensuite le respect n’est pas le souci de ce blog!
      Un post argumenté et pertinent attend souvent la prochaine mise à jour au bunker et selon il sera supprimé ou pas.