Quand Franck Azéma compare Cheslin Kolbe et Damian Penaud

Quand Franck Azéma compare Cheslin Kolbe et Damian Penaud

13 novembre 2022 - 18:32

3 Commentaires

Publicité

L’actuel manager du Rugby Club Toulonnais, Franck Azéma s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique pour comparer deux joueurs cadres des Bleus et de l’Afrique du Sud : Damian Penaud et Cheslin Kolbe.

Le technicien Varois a eu la chance de pouvoir entrainer les deux joueurs.

Il explique notamment que les deux joueurs sont différents de par leur morphologie. Extrait:

« Même s’ils ne seront pas opposés directement, je suis sûr qu’ils vont se croiser. Ils aiment tellement dézoner et toucher des ballons.

Ils sont complètement différents de par leur morphologie. Damian Penaud est bien plus grand (1,92 m contre 1,71 m) et plus aérien. De leurs particularités physiques, ils tirent chacun des atouts. C’est ce qui fait l’ADN de leur jeu. Ils ont une palette large : ils sont capables de jouer au pied et sont bons dans les airs car même si Cheslin a un petit gabarit, il a du courage et un bon timing. Ce sont deux joueurs qui sont polyvalents car ils ont une bonne capacité à s’adapter et ils savent lire le jeu. Ça ne leur pose aucun souci de passer de l’aile au centre pour Damian et de l’aile à l’arrière pour Cheslin. Il avait même joué ouvreur avec Toulouse et il bute en ce moment en sélection. »

Il a ensuite évoqué les qualités de chacun des deux joueurs. Extrait:

« Toux deux ont de grosses qualités de vitesse pure. Damian aime travailler sur la latéralité. Les grands espaces lui permettent d’exprimer l’amplitude de sa foulée. Là où il est fort, c’est qu’il arrive à garder sa puissance au contact et dans l’avancée. Cheslin joue davantage sur ses appuis très courts. Il aime être dans le trafic où il arrive constamment à trouver de l’avancée. Ils ont chacun leur manière de s’exprimer. Ils adorent tous deux toucher le ballon, ils en ont besoin. C’est pourquoi ils dézonent beaucoup, se proposent. Offensivement, ils ont une double facette : ils savent conclure les actions par leur vitesse mais ils aiment aussi faire jouer. Ils ne sont pas individualistes dans leur performance. »

Il se confie ensuite sur leur mentalité. Extrait:

« Ils ont deux caractères différents. Damien, je l’ai connu jeune. J’ai toujours eu un très bon contact avec lui. Il paraît dilettante mais ça ne me dérange pas car c’est un compétiteur dans l’âme. Dès que les choses sérieuses commencent, il bascule. Il change d’état d’esprit et c’est parti. Il sait qu’il a du talent mais aussi qu’il doit bosser pour être parmi les meilleurs. Cheslin est plus concentré de manière générale. Je ne dis pas ça comme une qualité ou un défaut. C’est juste qu’ils n’ont pas la même approche. En tout cas, ce sont tous deux des gros compétiteurs. Ils sont obnubilés par la gagne. »

Pour conclure, Franck Azéma a évoqué leur jeu sans ballon. Extrait:

« Cheslin aime tout ce qui est attitude au contact, il aime frapper fort en défense, taper sur la zone de ruck, monter sur le temps de passe pour agresser. C’est peut-être la principale différence avec Damian même si, sur les gros rendez-vous, lui aussi peut aimer ça. Il n’y a qu’à voir son match face à Vili et Moefana l’autre jour, en championnat. C’était un challenge, il voulait montrer ce dont il était capable. Mais ce que Damian préfère, c’est bluffer. Il mise beaucoup sur sa vitesse pour éviter d’être dans le un contre un, pour couper les options de l’adversaire. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Jfs 13 novembre 2022 at 19h- Répondre

    Bon ben j’avoue que j’aimerai bien le voir toucher plus de ballon avec nous.

    J'aime 13
  3. A Wingfield 14 novembre 2022 at 11h- Répondre

    Les autres joueurs lui passent rarement la balle. Il doit venir la chercher.

  4. Mola the best 14 novembre 2022 at 17h- Répondre

    La différence entre eux, c’est qu’un a joué à Toulouse alors que l’autre va y jouer l’an prochain.

  5. Publicité