Rabah Slimani raconte son départ de Clermont et l’offre du Leinster : « C’est dur de partir un peu comme un voleur ! »

Rabah Slimani raconte son départ de Clermont et l’offre du Leinster : « C’est dur de partir un peu comme un voleur ! »

10 juin 2024 - 17:20

7 Commentaires

Publicité

En fin de contrat avec Clermont en ce mois de juin, le pilier droit Rabah Slimani ne poursuivra pas sa carrière à l’ASM la saison prochaine.

Lors d’un entretien accordé à France Bleu, Rabah Slimani a évoqué l’intérêt du Leinster.

Rabah Slimani confirme ses contacts avec le Leinster et évoque un éventuel départ vers l’Irlande.

Il confirme ne pas avoir trouvé d’accord avec les dirigeants de Clermont. Extrait:

N’importe quel club, ça aurait pu être un super défi. J’arrive à un âge où on pense que je dois me mettre à la retraite. Mais voilà, je ne vais pas le cacher, il y a plusieurs clubs qui étaient intéressés. C’est plutôt flatteur pour moi. Après, l’ASM ça reste quand même un club qui m’a fait grandir aussi. Je suis arrivé ici, j’avais 27 ans, j’en ai 34 aujourd’hui.

J’ai vécu toutes les émotions avec ce club et ça a été incroyable, ça a été exceptionnel. Malheureusement, on n’a pas su trouver d’accord. Et c’est pour ça aussi que j’ai dit que je quittais le club à la fin de la saison. Il n’y a rien d’officiel, mais … [marque un temps de pause]. Oui, c’est dur. C’est dur de voir les copains partir. Et c’est dur de partir un peu comme un voleur.

Il explique ensuite pourquoi il n’a pas été célébré avec les joueurs partants à l’issue du match contre Montpellier. Extrait:

C’est parce que rien n’a été signé. Rien n’est officiel, c’est comme ça, c’est pas grave. C’est compréhensible.

Il revient ensuite sur sa saison avec Clermont. Extrait:

Je bats un record personnel avec 32 matchs dans une saison. Cette saison on a vécu des hauts et des bas, à deux points près on terminait 6e et on aurait montré à tout le monde que l’ASM était là. Mais il y a des choses qu’on n’a pas su gérer cette saison et malheureusement on le paye sur cette dernière journée. Mais on a cravaché pour cette 8e place et je suis fier d’avoir contribué à retrouver la Champions Cup.

Pour conclure, il parle des souvenirs qu’il retiendra de son aventure avec l’ASM. Extrait:

C’est un club qui m’a beaucoup fait grandir. J’ai vécu toutes les émotions avec l’ASM, en bien comme en mal. Mais ce que je retiens c’est que c’est plus qu’un club, plus qu’un stade … c’est une région entière. Ça je l’ai découvert et c’était extraordinaire. J’ai envie de remercier le club, les coachs et les staffs avec qui j’ai pu travailler depuis que je suis arrivé. Ils m’ont fait confiance. Et je serais toujours le premier supporter de l’ASM. 

Mais j’aimerais quand même moi aussi passer mon message. Remercier le club même si parfois ça a été difficile. J’ai découvert un club extraordinaire et surtout des supporters extraordinaires. J’aimerais les remercier. Parce que quand dans les bons moments c’est facile, mais quand ça a été difficile ils ont toujours été là, pendant le COVID notamment ils n’ont rien lâché. Ce soir on leur rend la Champions Cup. Et j’espère qu’ils savoureront la saison prochaine.

Publicité

7 Commentaires

  1. Bougnatix 10 juin 2024 at 19h- Répondre

    Merci Rabah , continue bien … mais fais un effort , plaque un peu stp .

    J'aime 11
    J'aime pas 2
  2. Place Puget 10 juin 2024 at 21h- Répondre

    Le pire tricheur du top14 de ces trente dernieres années!

    ASM : les arbitres au secours de Rabah Slimani
    Publié le 19/02/2021 à 07h35
    ASM : les arbitres au secours de Rabah Slimani
    Rabah Slimani est souvent visé par les arbitres. © MARQUET Frédéric
    « Rabah doit régler ses problèmes ». Franck Azéma, le directeur sportif de l’ASM, avait été clair à la sortie du match perdu contre Bordeaux-Bègles (36-37), le 30 janvier dernier. Depuis Slimani révise ses gammes dans l’ombre avec l’appui des arbitres.
    Le coach clermontois avait dû sortir son pilier droit après 28 minutes de jeu seulement contre l’UBB. Car sur les deux premières mêlées avec introduction Clermont, Rabah Slimani avait été sanctionné à deux reprises par l’arbitre de la rencontre, Jonathan Dufort, pour des problèmes de liaison avec son vis-à-vis.

    La semaine suivante, pour le match contre le LOU, Franck Azéma ne l’avait pas retenu dans le groupe de 23. Ce samedi, face à Bayonne, c’est Cristian Ojovan qui devrait être titulaire sur le poste.

    ASM : le point sur l’effectif avant Bayonne

    Ce n’était pas la première fois cette saison, que l’international avait été en difficulté. Il a récolté deux cartons jaunes consécutifs à ses problèmes. Quand cela se répète aussi souvent, ce ne peut pas être uniquement une question de prise en grippe de l’intéressé par les arbitres.

    J'aime 2
    J'aime pas 4
  3. Place Puget 10 juin 2024 at 22h- Répondre

    Merci Rabah mais fait un effort…arrete de tricher et de rentrer en travers stpl!

    J'aime 6
    J'aime pas 2
  4. Papatou 11 juin 2024 at 18h- Répondre

    Vu son activité sur le terrain , il peut jouer encore une dizaine d années je pense .

    J'aime 3
    J'aime pas 1
  5. Bougnatix 11 juin 2024 at 20h- Répondre

    Papatou …. pas faux … elle est bonne celle la

  6. Manelsan9 11 juin 2024 at 22h- Répondre

    Si Rabah est si tricheur que cela, aucun club ne voudra s’attacher ses précieux services, me semble t’il … LE LEINSTER souhaite le recruter … Un petit club qui veut grandir peut être … A vos analyses Messieurs les sachants rajeux … C’est toujours un plaisir de voir vos analyses, expertes, justes et tellement orientées…

  7. Ardéchois+0783 12 juin 2024 at 09h- Répondre

    Il baisse un peu son salaire et l asm le garde vue le rendement sur le terrain