Retour des supporters, aides de l’Etat : Paul Goze exprime son soulagement et sa satisfaction

Retour des supporters, aides de l’Etat : Paul Goze exprime son soulagement et sa satisfaction

5 décembre 2020 - 10:56

2 Commentaires

Publicité

C’est désormais officiel, le rugby professionnel Français va bientôt recevoir une aide de l’Etat à hauteur de 40 millions d’euros pour combler les pertes liées à l’organisation des matches à huis clos en cette période de crise sanitaire.

Chaque club pourra percevoir au maximum 5 millions d’euros pour combler ses pertes de billetterie.

Interrogé à ce sujet via RMC Sport, le président de la Ligue Nationale de Rugby, Paul Goze a exprimé sa satisfaction et son soulagement.

Selon lui, le paiement de cette aide devrait intervenir dans quelques jours. Extrait:

« Nous sommes contents puisque c’est une mesure à la fois nécessaire et vitale, qui rassure les clubs et leurs trésoreries. On imagine que ça devrait être régularisé dans le courant du mois de décembre. La situation et la problématique du rugby professionnel, qui vit à 60 ou 70% de ses recettes de match, ont bien été comprises par les pouvoirs publics. Le dédommagement n’est pas encore à la hauteur de ce que représente les pertes des clubs mais c’est une bouffée d’oxygène. »

Par ailleurs, Paul Goze espère bien que les clubs pourront de nouveau accueillir des supporters dès le 15 décembre prochain. Il rappelle que les clubs dépendent énormément des recettes liées à la billetterie. Extrait:

« Les clubs vont surmonter très difficilement cette crise, mais évidemment il ne faudrait pas que ça dure. Les clubs ont besoin de retrouver leur public au plus vite. C’est pour cela que nous demandons à reprendre avec un certain nombre de spectateurs à partir du 15 décembre et en montant progressivement jusqu’à la phase 3 qui est prévue le 20 janvier. Si nous avions cette possibilité, cela favoriserait aussi la situation financière des clubs. Le huis clos prive les clubs de recettes mais il est aussi générateur de sorties d’argent pour les clubs puisque les partenaires, et éventuellement les abonnés, peuvent demander le remboursement des prestations qui n’ont pas été fournies. C’est une double peine. Retrouver du public dès le 15 décembre permettrait de limiter les désagréments importants que provoquent le huis clos. »

Pour conclure, Paul Goze apprécie le fait que l’Etat envisage une jauge adaptable à chacune des enceintes à hauteur de 25% de la capacité maximale, et non pas une jauge fixe comme cela avait été le cas au mois de septembre dernier. Extrait:

« Cela me parait tout à fait logique que la jauge ne soit pas un chiffre applicable partout et de manière uniforme mais un pourcentage. C’est pour ça que nous avons proposé un remplissage de 25% réparti sur l’ensemble du stade. Si cela était le cas dès le 15 décembre, ce serait une autre bouffée d’oxygène pour les clubs, puisque cela permettrait d’accueillir des partenaires et des abonnés. Les clubs ne seraient alors pas soumis à d’éventuels remboursement futurs. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. bébert 5 décembre 2020 at 11h- Répondre

    Encore là « Paulo- gourmette  » …??
    Vivement l’année prochaine !! Déjà beaucoup d’économies au sein de la LNR ….et probablement une meilleure entente avec la FFR
    Bon bien sûr , le Racing va perdre un  » allié » -« ami » – « ex associé  » , c’est la vie …

    • Barth 5 décembre 2020 at 11h- Répondre

      Tu connais le proverbe ”On sait ce qu’on perd on sait pas ce qu’on trouve ” !

  3. Publicité