Richard Dourthe : « Le réveil des Anglais est tombé sur notre équipe de France »

Richard Dourthe : « Le réveil des Anglais est tombé sur notre équipe de France »

16 mars 2021 - 12:37

5 Commentaires

Publicité

Le consultant rugby Richard Dourthe s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique de ce lundi pour évoquer la défaite du XV de France contre l’Angleterre, samedi dernier à Twickenham, à l’occasion de la 4ème journée du Tournoi des Six-Nations.

Ce-dernier se demande pourquoi les Anglais – qui étaient jusqu’à présent médiocres et méconnaissables – se sont soudainement réveillés contre les Français.

Il l’affirme : perdre contre les Anglais c’est con car les Bleus ont réalisé une performance exemplaire à Twickenham, laquelle n’a finalement pas été récompensée. Extrait:

« Jusqu’ici, j’avais trouvé les Anglais nuls. Jusqu’à ce qu’elle ne croise la route du XV de France, la bande à Eddie Jones était poussive, médiocre et, à bien des titres, méconnaissable. Alors, quoi ? C’est la marque d’une très grande équipe de savoir se ressaisir, lorsque survient un très grand match. Samedi après-midi, à Twickenham, j’ai ainsi vu une sélection britannique telle qu’on l’avait connue durant la Coupe du monde au Japon : solide à l’impact, dominante en termes de possession ou de territorialité, quasi parfaite en conquête directe et bien plus offensive qu’elle ne l’avait été jusque-là. Voilà…

Le réveil des Anglais est tombé sur notre équipe de France… C’est con mais c’est ainsi… Mais c’est con, hein : parce que les Bleus ont vraiment livré dans le temple une performance exemplaire, une prestation parfois sublime, au fil d’un match de très haut niveau et où les impacts faisaient parfois peur, soyons clairs… Que retenir, alors ? Nous avons une équipe de France de très haut niveau, une sélection qui pourra d’ici peu rivaliser avec les All Blacks ou les Springboks puisque ceux-ci restent plus que jamais les maîtres du monde. Aux commandes de la sélection, Fabien Galthié peut désormais se permettre de sortir Bernard Le Roux, François Cros ou Romain Ntamack sans que son collectif ne semble souffrir outre mesure de ces absences. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. La Rafale 16 mars 2021 at 15h- Répondre

    Avec son équipe B,il y a 4 mois l’équipe de France a fait match nul à la fin du temps règlementaire contre cette équipe d’Angleterre donc depuis ce match de l’automne tout le monde sait qu’il peut y avoir des absences et que l’équipe de France reste performante . Et c’est justement pour ça que personne ne comprends l’obstination de Galtihé de ne pas faire rentrer Jelonch, Serin et N’tamack

    • DedeLePremier 16 mars 2021 at 15h- Répondre

      Pour N’tamack, me semble que son absence a été trop longue pour entré en jeux sur changement tactique.
      Par contre Serin ou surtout Jelonch aurait apporté du sang neuf.
      Enfin c’est mon avis de non spécialiste.

  3. Isidore 16 mars 2021 at 16h- Répondre

    D’autant plus que l’on constate que Dupont est cramé vu l’intensité du match,donc la rentres de Serin est pertinente.
    et que le coaching des avants anglais est payant parce qu’ils prennent le dessus et Jelong n’aurait pas était de trop.
    Je ne pense pas qu’en l’occurrence ce soit un gros dilemme à avoir.

  4. Isidore 16 mars 2021 at 16h- Répondre

    Zut! La rentrée, et Jelonch !

  5. Raymond 16 mars 2021 at 18h- Répondre

    Le réveil des Anglais a coïncidé avec l’arbitrage conciliant du corps arbitral, par deux fois, ça a fait drôle !

  6. Publicité