Richard Dourthe sans langue de bois suite à la prestation du XV de France contre le Japon

Richard Dourthe sans langue de bois suite à la prestation du XV de France contre le Japon

22 novembre 2022 - 22:11

8 Commentaires

Publicité

Le consultant Richard Dourthe s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique pour évoquer la victoire des Bleus remportée contre le Japon, le week-end dernier à Toulouse.

Ce-dernier peste clairement contre les difficultés rencontrées par le XV de France pour venir à bout de ces Japonais.

Il rappelle que toutes les grandes sélections arrivent généralement à mettre des fessées au nations présumées plus faibles, mais ce n’est pas le cas de la France qui rencontre toujours des difficultés à battre les plus petits.

Dans la foulée, Richard Dourthe affirme regretter de ne pas avoir vu certains joueurs du groupe France avoir leur chance lors du match contre le Japon. Il pense notamment à Alivereti Raka. Extrait:

« C’est le mal français, n’est-ce pas ? Historiquement, la sélection tricolore a toujours eu du mal à se remobiliser contre les nations présumées plus faibles et les punir comme le font toutes les grandes équipes du circuit international. Les Springboks agacés ? C’est soixante points marqués en Italie ! Les Anglais qui se font déchirer par l’opinion publique et les médias ? C’est cinquante points face au Japon ! Nous ? On a incontestablement du mal à tuer ces matchs comme on le devrait et ça s’est une nouvelle fois vérifié contre les Brave Blossoms. à Toulouse : on a tenté des trucs qu’on aurait jamais tenté contre les Boks, on a lâché des ballons au contact. manqué de vigilance en défense et au final, on est tombé dans un faux rythme…

Pour finir de jouer les rabat-joie, je dirais aussi que j’aurais beaucoup aimé, sur cet ultime match, voir d’autres joueurs en conditions réelles : des mecs qui n’auront peut-être plus la chance de se montrer avant le Mondial. Je pense ici à Alivereti Raka qui, à un poste d’ailier où on manque encore de profondeur, aurait pu donner au XV de France d’autres solutions offensives. Parce qu’on aura besoin de richesse à tous les postes, n’est-ce pas ? On aura besoin d’un groupe plus étoffé que jamais. si des présumés titulaires prennent quatre semaines de suspension en cours de Mondial comme ce fut le cas pour Antoine Dupont, non ?

Allez, j’arrête de jouer les pisse-vinaigre… Treize victoires consécutives, ça se fête ! Cette équipe de France a une ossature, belle et fière, forte et fiable, composée des meilleurs joueurs du monde à leurs postes, qu’ils se nomment Julien Marchand au talon, Grégory Alldritt en numéro 8 ou Antoine Dupont à la mêlée. Elle a pour elle, un plan de jeu efficace, un coeur énorme, une organisation défensive qui confine parfois au sacrifice et, au-dessus de sa tête, une bonne étoile.

Mais ceci étant posé, le prochain Tournoi des 6 Nations ne s’annonce-t-il pas comme celui de tous les dangers ? Je m’explique : on se rendra chez le leader du classement mondial (l’Irlande) lequel voudra prouver qu’il est, contrairement à ce qu’il se dit partout, le vrai favori de la prochaine Coupe du monde. On fera un tour à Twickenham où on n’a plus gagner depuis des lunes : et il faudra aussi se fader une équipe d’Italie en plein renouveau, quoi qu’en dise sa dernière fessée contre les Boks. Pour de très nombreux joueurs, ce Tournoi sera surtout la dernière occasion de montrer leur talent avant d’intégrer, ou pas, le groupe des trente-et-un qui disputera le Mondial français.

Soyez costauds. petits Bleus. Le plus dur est à venir… »

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. ANDRE 22 novembre 2022 at 23h- Répondre

    Oui, vraiment Dourthe est un pisse-vinaigre : la critique est facile ! Il cite des joueurs méritants sur cette tournée : Marchand, Alldritt, Dupont que tout le monde a remarqué … mais s’abstient de citer celui qui, même par ses rentrées tardives et son temps de jeu restreint , a permis de faire marquer trois essais ! Mais je ne suis pas étonné venant du dacquois : il ne peut pas piffer l’UBB et ses joueurs !

    J'aime 8
    J'aime pas 14
    • Raffidinfluence 23 novembre 2022 at 07h- Répondre

      Bon faut pas mal le prendre, André. Il cite 3 joueurs de classe mondiale indiscutables (donc pas que méritants). Jalibert est un grand joueur c certain mais malheureusement pour lui, il n’a pas pu prouver sur tout un match qu’il est incontournable. Il lui reste la coupe d’Europe pour s’illustrer dans un climat plus serein.

      J'aime 10
      J'aime pas 1
    • Tof 23 novembre 2022 at 08h- Répondre

      Sans déconner! On se ramasse aussi les rageux du Bordeaux sur le blog?!

      J'aime 1
      J'aime pas 10
  3. dede89 23 novembre 2022 at 07h- Répondre

    Dourthe a peur de perdre sa chronique dans le midol…..

    J'aime 3
    J'aime pas 4
  4. Sylvestre Twester 23 novembre 2022 at 08h- Répondre

    Le jeu de dépossession de Galthie montre ses limites. Il est vrai que nous avons des ailiers en France mais Fabien préfère faire jouer des trois centre ou des troisièmes lignes qui ont coûté cher, contre l’Afrique du Sud ou été Sekou lors du sauvetage de Dupont sur Kolbe.

    J'aime 7
    J'aime pas 1
  5. Bibi 23 novembre 2022 at 09h- Répondre

    C’est surtout que L’EDF n’avait rien à prouver et n’avait pas d’affront à laver.
    Du coup ils se sont contenté de ne passer « que  » 20 pions à une nation émergente.

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  6. Mola the best 23 novembre 2022 at 10h- Répondre

    On a du mal c-ontre les « petits » mais on gagne c-ontre les gros, donc je ne vois pas où est le problème!!

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  7. Roland Lamarque 25 novembre 2022 at 19h- Répondre

    Dourthe fait du Dourthe mais il n’a pas tort sur tout…c’est vrai que d’autres joueurs auraient pu être essayé ou même plus longtemps mais l’ossature de fabien Galthié est fiable et magique.
    Moi, je mets un sérieux bémol sur la puissance de la deuxième ligne….on les a, ils doivent jouer et pas que 10 minutes

  8. Publicité