Satisfait de la victoire, Sergio Parisse prévient tout de même le RCT : « On a gaspillé pas mal d’opportunités »

Satisfait de la victoire, Sergio Parisse prévient tout de même le RCT : « On a gaspillé pas mal d’opportunités »

20 septembre 2021 - 1:24

6 Commentaires

Publicité

Le troisième ligne et capitaine du Stade-Français Paris, Sergio Parisse s’est longuement confié en conférence de presse pour évoquer la large victoire du XV de la Rade contre le Stade-Français Paris, ce dimanche soir au Stade Mayol, dans le cadre de la troisième journée du Top 14 (38-5).

Il indique dans un premier temps que le plan de l’équipe était d’attaquer le match très fort. Extrait:

« Le plan était d’attaquer fort. Lors des vingt premières minutes on voulait vraiment marquer. On savait que Paris était sous pression car ils ont perdu leur deux premiers matches, et nous aussi on avait de la pression. C’était donc important de bien attaquer le match. Je pense qu’on a bien réussi en première mi-temps à marquer les esprits et à prendre le score. Puis on ne l’a plus lâché. On a quasiment eu le contrôle du match et du score durant toute la rencontre. »

Il regrette bien évidemment le manque de concrétisation de l’équipe dans les zones de marque. Extrait:

« C’est sûr que l’on ne prend pas beaucoup de points alors qu’on arrive souvent dans leurs 22 mètres. Il y a des matches où on n’aura pas autant d’opportunités et il faudra être beaucoup plus pragmatique. Donc au niveau de notre efficacité en zone de marque, il faudra être plus efficace. Aujourd’hui, on a gaspillé pas mal d’opportunités. Certes, le score est en notre faveur mais il y aura d’autres matches où le score sera beaucoup plus serré et il ne faut pas laisser trop de points en route, sinon on le paye cash. »

Questionné sur les nombreuses touches ratées au cours de cette rencontre, Sergio Parisse explique que le RCT est en manque de sauteurs en ce moment. Extrait:

« On n’a pas beaucoup de sauteur à part Leone Nakarawa qui est rentré cette semaine. Il n’est là que depuis deux semaines et c’est difficile d’entrer dans le système. Lopeti Timani et Brian Alainu’Uese ne sont pas des sauteurs. Facundo Isa non plus. On n’avait donc pas trop d’option. En tout cas, c’est sûr que nous avons encore une grosse marge de progression au niveau de la touche. On doit s’améliorer. Depuis trois semaines on rentre et on sort des joueurs. C’est compliqué d’avoir des automatismes en touche quand on change beaucoup de joueurs chaque week-end. Il faudra travailler car ce soir on a raté pas mal de touches. Il faudra être plus efficace samedi prochain à Perpignan car ce sont des munitions qu’il ne faut pas laisser en route. On a eu beaucoup de touches à cinq mètres de leur ligne que l’on n’a pas bien négociées. »

Si tout n’a pas été parfait, il se dit tout de même soulagé par cette victoire qui tombe à pic. Extrait:

« Le dernier essai du match contre l’état d’esprit de l’équipe et cette envie de vouloir jouer et de vouloir marquer. On était tous vraiment confiant pour ce match car on a fait une très bonne semaine d’entraînement avec une petite mise au vert de deux jours à Saint-Tropez. On a vraiment bien préparé ce match et le résultat est là. Certes tout n’est pas parfait et je pense que le score aurait dû être un peu plus large en notre faveur car on a eu pas mal d’occasions que l’on n’a pas réussi à concrétiser. Mais l’essentiel est là, c’est notre première victoire et il était important de lancer notre saison car on était sur cet échec contre Montpellier il y a deux semaines et celui contre Toulouse. Il fallait se rassurer et gagner pour continuer de travailler avec de la confiance avant les deux déplacements à Perpignan et à Castres. »

Il pointe également du doigt le manque d’automatisme du RCT. Extrait:

« Il faut se rappeler que nous avons pas mal de nouveaux joueurs. Si vous regardez le XV de départ de ce week-end et celui du week-end dernier et aussi celui contre Montpellier, il y a eu pas mal de changements. Des joueurs rentrent et d’autres sortent. Donc certains automatismes doivent être trouvés. Mais j’espère que le public a vu cet état d’esprit avec l’envie d’attaquer et de jouer, de garder le ballon en mouvement, c’est important. C’est important que le public puisse s’identifier avec le jeu. Il y a encore beaucoup de choses à améliorer notamment en conquête et notamment en touche. Mais je pense que les supporters ont vu une équipe qui avait envie de jouer et de produire du jeu donc c’est positif. »

Si le RCT s’est facilement imposé ce dimanche soir, il rappelle que l’équipe se doit de rester humble. Extrait:

« Après, ce n’est qu’un match. On prend une équipe du Stade-Français qui n’était pas très rassurée avec pas mal d’absences et ce n’était donc pas leur équipe type. Il faut le dire aussi car pas mal de joueurs n’ont pas pu jouer ce soir. Il faut garder de l’humilité. On n’était pas nuls la semaine dernière à Toulouse et on n’est pas des champions car on a gagné avec le bonus ce soir. On est seulement à la troisième semaine de championnat. On progresse au niveau de notre jeu, on a des certitudes et on se trouve mieux sur le terrain entre nous. C’est bien, mais il faut retourner au travail et penser au match contre Perpignan car ce sera un tout autre contexte et un match très compliqué. »

Questionné sur sa prestation personnelle, il reste lui aussi humble. Extrait:

« Je fais un match correct. Mais la chose importante, c’est que le collectif fasse un bon match et gagne en tant qu’équipe. Après, il y aura des matches où je ne serais pas bon et parfois même nul. Pour moi, ce n’est pas la chose la plus importante. Si l’équipe joue bien, on a plus de chance de s’épanouir et de bien jouer individuellement. Donc je suis ravi d’avoir jouer à nouveau avec cette équipe car j’ai pris énormément de plaisir et j’en profite car je n’ai plus beaucoup de matches à jouer. Je profite de chaque moment. »

Pour conclure, Sergio Parisse explique que jouer contre Paris est toujours un moment particulier pour lui, encore plus lors de cet hommage rendu à Christophe Dominici. Extrait:

« Jouer contre le Stade-Français, c’est toujours particulier pour moi. Dominici aussi, avec ce trophée qui était en jeu entre ces deux équipes. C’est une très belle initiative pour ne pas oublier Christophe. C’était un moment assez fort en émotion, en tout cas pour moi mais aussi pour beaucoup de gens dans les tribunes. Il y avait ses parents, sa femme, ses enfants. C’était assez fort. Une fois le match commencé, il fallait penser à bien jouer et j’ai essayé de faire de mon mieux comme à chaque fois avec aussi des erreurs. » 

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Michel Fery 20 septembre 2021 at 05h- Répondre

    C’est très clair Sergio !.. Et le mot ne sera certainement pas trop fort pour la circonstance . *Puisque par contre patiemment , nous essayons toujours d’attendre encore un nettement mieux de votre part sur ce point* . Tout en voulant rapidement tout de même en venir au principal , *Grand merci* pour cette belle Victoire conçue avec avec votre *Coeur* et vos tripes . En tous les cas pour le moment , *très loin de nous les caprices* , car vraiment , nous n’en demandions peut être pas autant pour hier soir . A part tout simplement de vous demander à présent à souvent récidiver avec de telles belles soirées qui nous enchantent !.. *Vous nous aurez gâté !..* Merci les Gars !..

  3. T-max 20 septembre 2021 at 06h- Répondre

    Des scories, des déchets c’est vrai. Il faut corriger ça à l »entrainement, et bosser bosser et encore bosser : le travail finira par être payant, il n’y a pas de secret 🙂

    J'aime 11
  4. Pitoumacfly 20 septembre 2021 at 07h- Répondre

    Tout est dit ! Victoire a 5pts qui fait extrêmement du bien pour le mental mais faut savoir rester humble !
    Continuons dans cette lancée !

    J'aime 14
    J'aime pas 1
  5. Sollies83 20 septembre 2021 at 08h- Répondre

    vraiment nul le SF, jeu proche du zero. Quand on pense que c’est le plus gros budget du top14

    J'aime 4
    J'aime pas 2
  6. Pépé le moko 20 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Quel joueur Sergio Parisse. Il etait au soutien de Salles et de Luc lors de leurs essais.

  7. ToujoursAuSoutien 20 septembre 2021 at 11h- Répondre

    Vivement le retour de Rebadj, Eben, et d’autres encore en seconde ligne, on ne peut logiquement trouver la même cible, tout un match durant, normal que les autres « en face », s’organisent… Il y a en tout cas du mieux, même si tout cela reste fragile, logique, ce n’est jamais que le troisième match, les joueurs se montrent, rentrent et sortent, et il manque encore du monde…

  8. Publicité