Sébastien Piqueronies : « Il y a une non-décision arbitrale terrible ! »

Sébastien Piqueronies : « Il y a une non-décision arbitrale terrible ! »

19 mai 2024 - 16:39

13 Commentaires

Publicité

C’est à la mode.

Après une défaite, l’arbitrage est souvent pointé du doigt.

C’est ce qu’a fait discrètement le manager de la Section Paloise, Sébastien Piqueronies, après le court échec de son équipe concédé contre le Stade Rochelais, samedi au Stade Marcel-Deflandre (25-23).

Selon lui, une non-décision arbitrale a semé le chaos.

Il n’en rajoute pas trop pour éviter de se faire prendre par la patrouille. Extrait:a

« 11-3 à la pause, c’était comptablement positif pour nous, parce qu’on a été très dominés en première période, avec deux cartons jaunes qui nous ont coûté cher. Ce score, c’est ce qui nous a permis de jouer la deuxième période avec beaucoup de punch, je trouve. C’était un match difficile, chez un cador européen. Je suis excessivement fier de l’attitude de mes joueurs, qui ont ramené un point de Deflandre, ce qui n’est pas anodin. Mais je suis très frustré, parce qu’avec un peu plus de précision technique, en étant plus tueurs sur quelques opportunités, on aurait pu avoir plus de points qu’eux. Malheureusement ce n’est pas le cas. On a résisté brillamment.

Mais pour moi, il y a une action déterminante qui sème le chaos et sur lequel il y a une non-décision arbitrale terrible. J’étais bouillant autour de la 60e. Je suis très surpris que sur la tentative de plaquage sur le cou de Lekima Tagitagivalu, l’action ne soit pas checkée et que M. Gasnier, qui a plutôt été très bon, siffle un hors-jeu qui n’y était pas. Ils jouent une pénalité, on prend un essai… Cette action a, pour moi, semé le chaos, ce sont des éléments qu’on ne maîtrise pas. Par contre, on est revenu très fort dans le match, c’est pour ça que je suis fier de mes hommes.

Je trouve cette équipe rochelaise puissante, réaliste, excessivement dense, il faut se mettre en face. Mes joueurs s’y sont mis. Mais on a été trop pénalisés en mêlée, trop pénalisés tout court pour faire un match plein (…) On va continuer de bosser avec acharnement et tenter d’être plus précis pour mériter autre chose. Un point (de bonus défensif), ça veut dire qu’on avance, il aura beaucoup de valeur à la fin, à mon avis. Il nous reste deux cartouches, dix points sur la table, charge à nous de prendre un maximum de points. »

Publicité

13 Commentaires