Une recrue star du Stade Rochelais a enfin marqué son premier essai !

Une recrue star du Stade Rochelais a enfin marqué son premier essai !

19 mai 2024 - 16:36

1 Commentaire

Publicité

Arrivé au Stade Rochelais l’été dernier en provenance d’Exeter, l’ailier international Anglais Jack Nowell n’avait toujours pas réussi à inscrire le moindre essai sous ses nouvelles couleurs.

Forcément, aucun essai marqué pour un ailier, ce n’est pas vraiment bon signe.

Le joueur Anglais commençait d’ailleurs à se poser des questions sur ses capacités à marquer et à peser.

Finalement, Jack Nowell a célébré son premier essai avec La Rochelle ce samedi lors de la victoire remportée poussivement contre la Section Paloise au Stade Marcelt-Deflandre.

Ce-dernier a inscrit son essai à la 8ème minute de jeu.

Il a été félicité par tous les joueurs de l’équipe qui se sont empressés de le prendre dans les bras.

Rémi Talès, l’entraineur adjoint du Stade Rochelais a apprécié de voir son équipe se souder autour de Jack Nowell. Extrait:

« Je trouve que cette image de tous les joueurs qui le félicitent est très forte. Ça montre ce qui se passe dans ce groupe. Tout le monde regrettait qu’il n’arrive pas à marquer. Il l’a fait. Je suis sûr que ça va lui faire énormément de bien pour la suite de la saison et de son aventure à La Rochelle.

On sait que notre rugby n’est pas léché, qu’on est un peu dans le dur. On reste sur notre faim, on ne va pas se mentir. Le week-end dernier, la défaite (contre l’UBB, 34-14) nous a fait mal à la tête. On était sous pression, il fallait gagner contre Pau et des fois, il faut se contenter de choses simples. C’est hyper important, il faut savourer ça. Les mecs répondent présents, alors qu’il y a énormément de blessés. Ce Top 14 est hyper serré, dur, long, mais le Stade Rochelais est encore en vie à deux journées de la fin. »

Rémi Talès estime que son équipe traverse une crise de confiance. Extrait:

« Je pense que c’est lié à un manque de confiance, analyse Talès. On se précipite, on est très espacés en zone de marque. Ça fait un mois et demi qu’on voit de belles choses à l’entraînement mais qu’on a du mal à les reproduire en match. Il faut ce déclic-là, cette action hyper positive, où on arriverait à faire vivre le ballon, à trouver de la continuité pour que les mecs se lâchent et prennent confiance. On est convaincus de ne pas être loin, à nous de mettre les mecs dans les meilleures conditions. »

Aussi, Rémi Talès espère que les retours de certains joueurs cadres comme Reda Wardi, Pierre Bourgarit ou encore Tawera Kerr-Barlow et Brice Dulin vont faire du bien à l’équipe. Extrait:

« On a vu que Reda a apporté énormément d’énergie, a souligné Talès. C’est vrai qu’on a usé pas mal de mecs parce qu’on a eu énormément de blessures cette année. Bourga (Pierre Bourgarit), Tawera (Kerr-Barlow), Dudule (Brice Dulin), UJ (Seuteni), Jo (Danty) ont une plage de repos un peu inespérée. Ils avaient besoin de souffler aussi, il ne faut pas oublier les trois dernières saisons que le Stade Rochelais a faites, ça marque les corps et le mental, avec en plus pour pas mal de joueurs une Coupe du monde difficile à digérer. De temps en temps, les blessures sont salvatrices, on espère que leur retour fera du bien. On a quinze jours pour récupérer pas mal de blessés. »

Publicité

1 Commentaire