Sergio Parisse : « J’ai des discussions à ce sujet dans l’intimité »

Sergio Parisse : « J’ai des discussions à ce sujet dans l’intimité »

12 décembre 2020 - 15:41

2 Commentaires

Publicité

Le troisième ligne centre du Rugby Club Toulonnais, Sergio Parisse s’est longuement confié dans les colonnes du journal La Provence pour évoquer son aventure sur les bords de la Rade.

Ce-dernier explique ne pas avoir de secret particulier pour bien figurer sur les pelouses de Top 14 et de Coupe d’Europe à 37 ans.

Il précise simplement se gérer au quotidien lors des entraînements et jouer chaque match comme si c’était le dernier. Extrait:

« Il n’y a pas de secret mais beaucoup de sacrifices. Je suis dans un collectif qui fonctionne bien et personnellement, je me donne les moyens pour être bon sur le terrain. A mon âge, il faut bien gérer le côté physique pour être performant. Après, quand le collectif marche bien, on peut s’épanouir sur le plan individuel et c’est ce qui m’arrive depuis le début de la saison. Quand on arrive près de la fin, on aborde chaque match comme ci c’était le dernier. On profite de chaque week-end. C’est comme cela que je le vis. Je suis très bien géré au niveau physique notamment dans la charge de travail dans la semaine. J’ai un peu d’expérience pour savoir quand il faut un peu lever le pied de l’accélérateur. Quand il faut être exemplaire, il faut être bon soi-même. On ne peut pas demander aux autres d’être performants quand on ne l’est pas personnellement. »

Concernant le groupe Varois, il estime que les arrières du RCT sont très contents de travailler aux côtés de Ma’a Nonu. Extrait:

« Ma’a Nonu est souvent avec les trois-quarts et il peut partager son expérience et son savoir-faire aux jeunes comme Carbonel, Dridi, Villière, Robert. Je pense que c’est un plaisir pour eux d’avoir Nonu avec eux tous les jours. »

Pour conclure, Sergio Parisse explique ne pas savoir de quoi sera fait son avenir. Pour son après-carrière ? Il envisage un poste d’entraîneur. Extrait:

« J’ai des discussions à ce sujet dans l’intimité. Je réfléchis beaucoup. Je me sens plutôt à l’aise sur le terrain chaque week-end mais il faut aussi être intelligent et ne pas faire non plus la saison de trop. Entraîneur ça me dit, c’est un parcours différent. Où le faire ? Où le commencer ? Je ne suis pas en position de le dire aujourd’hui car je n’en sais rien ! Mais le moment arrivera. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. Seb` 12 décembre 2020 at 16h- Répondre

    Viens ici en tant qu’adjoint, avec ton aura et ton expérience, ça pourrait être pas mal !

  3. Forza Toulon 12 décembre 2020 at 16h- Répondre

    Encore un an Sergio tu nous regale

  4. Publicité