Toutes les vérités de Matthieu Jalibert sur Penaud, son avenir et le boxing day

Toutes les vérités de Matthieu Jalibert sur Penaud, son avenir et le boxing day

31 décembre 2022 - 17:31

2 Commentaires

Publicité

L’ouvreur de l’Union Bordeaux-Bègles, Matthieu Jalibert s’est confié via RMC Sport pour évoquer divers sujets.

Dans un premier temps, ce-dernier a évoqué la bonne forme du moment de l’UBB. Extrait:

« On se base beaucoup sur ce qu’avait mis en place Christophe Urios, on n’a pas changé beaucoup de choses. C’est surtout qu’ils ont amené du positif et ramener le groupe avec un état d’esprit positif. C’est dur à 4 ou 5 semaines de dire ce qui a changé, mais le groupe a été capable de rester soudé, main dans la main avec le staff qui est resté. On fait du très bon boulot, on continue de travailler sérieusement et c’est ça qui est le plus important. On arrive à avoir un cadre pour travailler sereinement, on arrive à le faire et on monte en puissance. Ca se caractérise par ces deux très bons résultats. On a cette réception de Bayonne désormais, c’est très important. Ca a été compliqué depuis le début de la saison, on n’est pas passé par des moments faciles mais on a su répondre présent et ça fait plaisir pour tout le monde de voir des gens heureux. Cela nous rend heureux car on travaille pour ça. »

Il se réjouit ensuite de la signature de Damian Penaud. Extrait:

« Le fait de pouvoir ramener des joueurs comme Damian Penaud, ça montre l’attractivité du club, que le président est capable de faire jouer de gros joueurs, des facteurs X, c’est très important. Tout le monde est heureux au club de la signature de Damian car des joueurs comme ça, c’est rare et ça va amener beaucoup de choses la saison prochaine. »

Dans la foulée, il évoque son avenir, lui qui est régulièrement annoncé partant en fin de saison. Extrait:

« J’ai un contrat jusqu’en 2025. Pour le moment je suis sous contrat. »

Pour conclure, Matthieu Jalibert explique ne pas être dérangé par le fait de jouer le 31 décembre ou le 1er janvier. Extrait:

« Ca m’est égal. On a la chance de pratiquer notre passion. On est plutôt bien payé pour faire ça. Je pense que jouer un 1er janvier ça ne devrait pas forcément être un problème. On aime passer du temps avec nos amis et nos proches mais il y a des choses beaucoup plus graves que de jouer un 1er janvier. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. Sylvestre Twester 2 janvier 2023 at 12h- Répondre

    Et Urios dans tout ce beau discours, RIEN, quand on voit la prestation de Penaud hier au soir, on peut se demander si sa venue à L’UBB ne sera pas un flop. A voir…

  3. ANDRE 2 janvier 2023 at 18h- Répondre

    Le journaleux peut, bêtement et continuellement, à poser l’éternelle question, Matthieu a toujours répondu :  » J’ai un contrat jusqu’en 2025  » . Cette insistance à l’em ….der avec cette interrogation devient lancinante !

  4. Publicité