Ugo Mola : « Je regrette un essai un peu lunaire ! »

Ugo Mola : « Je regrette un essai un peu lunaire ! »

21 avril 2024 - 2:16

35 Commentaires

Publicité

Samedi soir, le Rugby Club Toulonnais s’est imposé contre Toulouse au Stade Vélodrome de Marseille à l’occasion de la 21ème journée du Top 14 (20-19).

Le manager Toulousain Ugo Mola s’est confié en conférence de presse d’après-match.

Dès la première question posée par un journaliste, le technicien Toulousain s’est montré très agacé.

La question : « Retour au Top 14. Est-ce-que avec cette défaite, l’euphorie de la Champions Cup est un peu retombée et est-ce-que c’est un peu un retour à la réalité ? »

La réponse :  « Je te laisse faire ton analyse. Question suivante. »

Il s’est ensuite détendu et a tenté d’expliquer la défaite des siens.

Il regrette la seconde période de jeu. Extrait:

« Je pense qu’on tombe dans le panneau en seconde période. On ne déplace pas l’équipe de Toulouse, on est resté dans un jeu d’affrontement qui les laisse dans une zone de confort et le match nous échappe. Il nous échappe pas tant que cela car on a la balle de match à la fin. On peut s’en prendre à nous sur le côté un peu plus stratégique car ça nous a échappé au fil du match. On est tombé dans le panneau.

Et on n’a pas joué une équipe de cadets en face. Ils ont maitrisé leur sujet, l’occupation, ils nous ont privé de ballons et ensuite on laisse pas mal de points en route dans notre jeu au pied, on loupe deux touches dans des moments importants suite à des penaltouches potentielles. Trop de déchets pour exister réellement à l’extérieur même si en terme d’état d’esprit face à cette équipe Toulonnaise qui était dans un stade en fusion…

Les choses positives ? Des gamins de 2004 ou 2003 gagnent du temps de jeu et s’exposent. On a encore des jeunes joueurs du centre de formation qui gagnent du temps de jeu. On avait beaucoup de jeunes joueurs du centre de formation ce soir. C’est agréable quand tu es capable de rivaliser dans ce genre de match sous tension. Il n’y a rien à dire en terme d’état d’esprit. Mais en terme de rugby on est frustré. Il faut leur reconnaître un gros engagement, un bon état d’esprit et une capacité à ne pas rompre face à un gros paquet d’avants de Toulon. »

Il évoque un essai lunaire inscrit par le RC Toulon. Extrait:

« Je regrette des ballons mal négociés et un essai un peu lunaire car le ballon meurt dans un maul et c’est un joueur de Toulouse qui rend le ballon aux Toulonnais et les Toulonnais marquent l’essai. C’était de la naïveté de jeunesse ce soir. Tu ne gagnes pas contre Toulon quand tu as trop de déchets. On a tout payé cash ce soir. »

Il peste également, de manière déguisée, contre l’arbitrage. Extrait:

« La seule réalité du championnat Français c’est que dans des compétitions internationales, la défense est beaucoup pénalisée et dans des compétitions internationales, l’attaque est beaucoup pénalisée. Allez m’expliquer pourquoi. Mais c’est à nous de nous adapter.

L’arbitrage est ce qu’il est et je ne peux rien faire si ce n’est adapter mon équipe. On perd pas mal de ballons dans le jeu au sol en fin de match. On doit s’adapter à cette contrainte. Mais c’est une réalité statistique. »

Selon lui, les sifflets du Stade Vélodrome de Marseille n’ont pas perturbé son buteur Thomas Ramos. Extrait:

« Je ne pense pas que les sifflets aient perturbé Thomas Ramos ce soir. Il est perméable à tout cela. Il n’a pas validé le tempo de l’équipe mais le buteur, parfois, a des failles et parfois il te tient à bout de bras. Mais il nous a tenu souvent à bout de bras et je ne lui en veux pas ce soir. »

Il estime que son équipe a un peu progressé par rapport à la saison dernière. Extrait:

« L’an dernier on était reparti avec 0 point. On a progressé car on repart avec 1 point. Mais c’est compliqué de reproduire les erreurs. La physionomie du match est différente car sur le combat on a beaucoup moins subi, on a été présent. Des gamins nés après 2 000 se sont envoyés forts ce soir et des jeunes progressent fort sur la dimension physique. Des gamins existent de plus en plus à haut niveau et c’est très bon pour la suite des événements. Et surtout pour la période qui va être la notre : on a un match qui vaut sont pesant d’or contre le Racing puis la demi-finale de Champions Cup alors que tout le monde sera au repos. On peut donc compter sur notre jeunesse Toulousaine. »

Malgré tout, il affirme que son équipe a perdu trois points ce soir. Extrait:

« J’ai l’impression qu’on laisse trois points ce soir. Mais si je m’amuse à regarder les commentaires d’avant match vis-à-vis de la composition d’équipe où tout le monde nous voyait nous faire manger, j’ai envie de dire que c’est une bonne performance. Mais étant donné la physionomie du match, au regard de tout ce qu’il s’est passé, on sait qu’on est passé à côté de revenir avec trois points de plus. 

A Clermont, on gagne sur une touche volée dans les derniers instants. La différence, c’est que les matches ne se jouent à rien et que chaque décision prend une importance capitale. Il faut être en mesure de score. On a manqué d’ambition au retour de la mi-temps, dans ce ventre mou entre la 50ème et la 70ème. Le match allait de pénalité en pénalité et de touche en mêlée. Personne ne se découvrait trop et on prend un essai casquette. Cela nous oblige à jouer et on essaye de marquer l’essai. Réécrire l’histoire c’est trop tard. »

Pour conclure, il félicite Toulon et Pierre Mignoni. Extrait:

« Bravo à Toulon. Je sais que Pierre Mignoni a passé des moments compliqués ici et à défaut de rentrer frustré, je suis au moins content pour lui. »

Publicité

35 Commentaires