URGENT – Un investisseur arrive à Brive pour métamorphoser le club Corrézien !

URGENT – Un investisseur arrive à Brive pour métamorphoser le club Corrézien !

29 août 2022 - 18:23

13 Commentaires

Publicité

Ce lundi, les dirigeants du CA Brive ont effectué une très grosse annonce.

En effet, le club Corrézien a officialisé l’arrivée d’un nouvel actionnaire principal, à savoir Ian Osborne.

Cet entrepreneur Anglais a décidé d’investir au sein du CAB afin de faire du club Briviste l’un des meilleurs clubs Français dans les cinq ans à venir.

Le président Briviste Simon Gillham s’est confié sur le sujet. Extrait:

« Brive est très enthousiaste de l’arrivée d’un nouvel actionnaire, Ian Osborne, au sein de notre club. La décision de Ian d’investir s’est faite à la suite d’un long examen de nos structures, de nos finances, de nos sponsors, de nos fabuleux supporters et de l’énorme potentiel de notre rugby. Je suis d’abord et avant tout impressionné par sa passion et sa connaissance pour le rugby et tout particulièrement pour le rugby français. Bienvenue en Corrèze, Ian ! »

Le président du conseil de surveillance de Vivendi (actionnaire principal du CAB), Yannick Bolloré a également confié sa satisfaction. Extrait:

« Nous sommes heureux d’avoir pu présenter Ian Osborne à Brive. Nous sommes fiers d’être à la fois un actionnaire et un sponsor de ce club dont les racines sont similaires aux nôtres en Bretagne. Nous pensons chez Vivendi que le rugby est un sport aux fortes valeurs qui se développe très rapidement avec l’aide de Canal+ et de la Coupe du monde de rugby en France l’an prochain. C’est le bon moment pour Ian d’investir en France et dans le rugby français. »

Ian Osborne a expliqué son arrivée au CAB. Extrait:

« Je suis ravi d’investir à titre personnel dans Brive – dans un club, dans un sport, et dans une région que j’aime. Le CA Brive est un club unique. Il joue un rôle majeur dans la vie corrézienne et occupe une place de choix dans l’imaginaire du rugby français. Le Top 14 est une compétition remarquable et le rugby français, aussi bien au niveau des clubs qu’au niveau national, est à un tournant tout à fait passionnant de son histoire. Mes nombreuses visites la saison dernière à Brive ont renforcé ma conviction que les supporters sont les meilleurs de France et qu’ils méritent que leur club retrouve la gloire du passé. Je serai un actionnaire pro-actif de long terme. En plus de renforcer l’équipe, j’ai l’intention d’investir dans les infrastructures du club, y compris dans la remarquable formation qui contribuera à faire émerger les prochaines icônes Brivistes. »

Publicité

13 Commentaires

  1. Publicité

  2. Stade58 29 août 2022 at 18h- Répondre

    Content pour le CAB qui vu son passé mérite mieux, par contre on a déjà vu du côté de Paris un président qui annonçait vouloir faire de son club le meilleur d’Europe on a vu le résultat!!!!!

    J'aime 16
    J'aime pas 2
    • mayol83 31 août 2022 at 14h- Répondre

      Brive a raison !
      Tant mieux pour ce club de légende.
      À Toulon aussi nous avons trouvé un investisseur !
      Les résultats ne se sont pas fait attendre….
      Espérons pour Brive que le leur aura un minimum de compétences rugbystique…

  3. jeanmarie 29 août 2022 at 18h- Répondre

    un Anglais qui préfère investir dans un club francais plus tôt que dans son pays alors qu il y a des clubs en situation tres critique financièrement

    ok comme il veut

    J'aime 5
    J'aime pas 4
  4. Osmoz 29 août 2022 at 18h- Répondre

    Cela n’a rien de nouveau, vu du Sud-Est , il y a une longue tradition de présidents britanniques tombés amoureux de la région à Brive !

    J'aime 6
    J'aime pas 4
  5. Guignolo 29 août 2022 at 19h- Répondre

    Comme tous les gros invesstisseurs veulent être premiers, va y avoir de l’embouteillage sur le podium d’arrivée

    J'aime 6
    J'aime pas 1
    • Paul 29 août 2022 at 21h- Répondre

      Normal il ne va pas dire qu’il vient pour jouer le maintien !

      J'aime 4
      J'aime pas 1
  6. marc 29 août 2022 at 22h- Répondre

    Même à Brive ils ont trouvé un investisseur et étranger en plus… Nous ici y’en a encore qui croient que le RCT serait mort sans Bernard Lemaitre et qu’il n’y aurait eu personne d’autre !

    J'aime 7
    J'aime pas 17
    • Gérard 30 août 2022 at 12h- Répondre

      Y’en a d’autres qui croient tout savoir!! n’est-ce pas?

      J'aime 7
      J'aime pas 1
    • mm8382 30 août 2022 at 19h- Répondre

      Te voilà à nouveau un brin condescendant …avec les Brivistes cette fois !

      Quelle constance… mais revenons-en au sujet principal 🙂

      Que tu le veuilles ou non, et que cela te plaise ou non,

      SANS Lemaitre (ou un autre actionnaire aussi solide… mais il se trouve que c’est Lemaitre qui était là à l’instant T …dont acte !)

      ET SI Boudjellal (qui n’avait pas – ou mal – préparé l’avenir du club en le dotant pas plus tôt et à tous les étages d’infrastructures similaires à celles de la plupart de ses concurrents…) avait été seul aux manettes notamment pendant la période Covid,

      le RCT aurait sans doute été en (grande) difficulté …ce qui l’aurait sans doute amené à se séparer de nombreux « actifs » (comme les appellent MB …remember Tuisova, Gill) pour éponger un « passif » pour lequel les aides de l’état n’auraient pas suffi…

      Et parmi les « actifs » en question, tu peux être sûr à 99,9% que tu aurais retrouvé Carbonel (ainsi que les meilleurs jeunes de sa génération : Gros, Rebbadj…).
      Sans oublier Ollivon, Isa et compagnie…
      Ne parlons même pas des recrues qui ne seraient jamais venu à Toulon (Priso, Baubigny, Waisea …et quelques autres avant eux).

      Alors cela aurait pu être un autre actionnaire… qui aurait peut-être fait mieux… ou peut-être moins bien …mais ce n’est pas à un génie incompris comme toi que je vais apprendre qu’on ne va jamais bien loin avec des « peut-être » ou avec des « si » !

      En revanche, les faits sont ceux-là : la présence de Lemaitre fut un gage de stabilité, au moins financière (et dans un sport professionnel comme l’est devenu le rugby, bah c’est le nerf de la guerre…).

      Oui, des erreurs ont été faites… des décisions contestables ont été prises… mais on ne pourra pas revenir dessus.

      Et tu peux répéter à qui veut l’entendre « y’en a qui croient que le RCT serait mort sans Lemaitre et qu’il n’y aurait eu personne d’autre… gna, gna, gna… » ou que les actionnaires se bousculaient au portillon pour reprendre le RCT (lesquels ? On veut des noms… toi qui est si sûr de toi à ce sujet…) … bah cela ne changera rien aux faits, dont celui qui veut que sans les millions de Lemaitre, le RCT aurait très probablement été dans la merde ces deux dernières années. Et pas seulement sur le plan des résultats sportifs.

      J'aime 5
      J'aime pas 1
    • mayol83 31 août 2022 at 14h- Répondre

      Et oui Marc.
      Sans doute sont-ils également satisfait des résultats obtenus par Lemaitre ?
      Et de la magnifique gestion de Louis Carbonel viré pour avoir un trop grand caractère et l’amour du RCT au point de refuser contre le propriétaire la descente de sa maison en ProD2!…
      Merci chers adorateurs de l’incompétence, sachez que l’argent ne fait pas tout !
      Seule l’intelligence fait prendre les bonnes décisions…
      Enfin! Si « vous comprendre »…

      J'aime 1
      J'aime pas 2
  7. Gringo03 29 août 2022 at 22h- Répondre

    Le CAB mérite, de part son histoire, une très belle équipe de rugby… toute la région vit pour se clubs, c’est l’exutoire et la fierté de tout un peuple !! Super nouvelle !

    J'aime 11
    • CriBou 29 août 2022 at 22h- Répondre

      Bien vu, c’est tout à fait ça. Après, soyons réalistes, on n’aura pas un budget à 30 M€ mais l’annonce fait du bien en cette rentrée

      J'aime 10
  8. Patrick 30 août 2022 at 00h- Répondre

    Je ne veux pas la ramener avec ma culture mais Osborne c’est le méchant dans Spider man qui devient le bouffon vert. Président de société également…

    J'aime 1
    J'aime pas 3
  9. Publicité