Vasil Lobzhanidze explique son départ de Toulon : « Je ne pouvais plus jouer avec Toulon mais seulement m’entraîner »

Vasil Lobzhanidze explique son départ de Toulon : « Je ne pouvais plus jouer avec Toulon mais seulement m’entraîner »

24 avril 2024 - 21:48

2 Commentaires

Publicité

Le demi-de-mêlée international Géorgien Vasil Lobzhanidze a vu sa carrière prendre un drôle de tournant ces derniers mois.

Le joueur Briviste a connu trois clubs en quelques mois seulement.

En effet, ce-dernier a quitté Brive au mois de décembre dernier afin de rejoindre le Rugby Club Toulonnais en tant que joker médical de Baptiste Serin.

Il a ensuite récemment quitté le XV de la Rade afin de relever un nouveau challenge sportif du côté de l’US Oyonnax, club avec lequel il s’est engagé sur le long terme.

Interrogé via L’équipe, ce-dernier a expliqué ces mouvements. Extrait:

« C’est le rugby professionnel. On doit s’adapter en essayant de ne pas trop se poser de questions. »

Il explique sa décision de quitter Brive, son club de presque toujours, pour rejoindre Toulon. Extrait:

« Je ne jouais plus beaucoup l’an dernier (quatorze rencontres, huit comme titulaire) ni cette saison (trois rencontres seulement dont une seule d’entrée). Même si c’était une décision très compliquée, j’ai choisi de signer au RCT. »

Il raconte son arrivée à Toulon qui s’est faite sans sa femme et sans ses deux enfants. Extrait:

« Je suis parti tout seul avec juste mes crampons et mes vêtements. Ce n’était pas vraiment évident de laisser ma famille à Brive. »

Mais depuis le retour de Baptiste Serin à la compétition le 23 mars dernier, Vasil Lobzhanidze ne peut plus jouer étant donné qu’il avait signé un contrat en tant que joker médical de ce même Baptiste Serin. Extrait:

« À ce moment-là, je ne pouvais plus jouer avec Toulon mais seulement m’entraîner. Mais je le savais très bien quand j’ai signé. Sportivement, je pense vraiment que c’était la bonne décision d’aller au RCT. Je ne le regrette pas, j’ai tenté quelque chose. » 

Il est finalement contacté par Oyonnax dans la foulée. Extrait:

« Les dirigeants m’ont demandé si j’étais prêt à venir tout de suite vu qu’ils avaient des blessés et j’ai accepté. »

Il rejoint alors l’US Oyonnax en tant que joker médical de Tony Ensor. Extrait:

 « Ce jour-là, il faisait 27 degrés et seulement 7 le lendemain. Parfois, il neige ici. C’est vraiment différent de Toulon où je me baladais en tee-shirt et en short au mois de janvier. »

Avec ce nouveau changement de club, il affirme devoir apprendre de nouveau les lancements de jeu. Extrait:

« Quand je suis arrivé à Oyonnax, j’ai dû apprendre très rapidement les lancements de jeu et j’ai joué dès samedi dernier pour les quatorze dernières minutes de la rencontre contre le Racing 92 (13-43). »

Pour conclure, Vasil Lobzhanidze confirme connaître une saison très particulière. Extrait:

« Ce que j’ai vécu cette saison, c’est un peu fou. Jamais, je n’aurais pensé quitter Brive et encore moins jouer dans trois clubs différents dans la même saison. Ça n’a pas toujours été facile. Plein de mecs changent désormais de club en cours de saison. Et malheureusement ou heureusement, je pense que ça va arriver de plus en plus. Je suis très content d’être aujourd’hui à Oyonnax. Même si on ne sait jamais dans le rugby actuel, normalement je ne vais plus bouger pendant deux ans… » 

Publicité

2 Commentaires