World Rugby prêt à modifier 2 procédures arbitrales suite au match Angleterre – France

World Rugby prêt à modifier 2 procédures arbitrales suite au match Angleterre – France

21 mars 2021 - 22:09

7 Commentaires

Publicité

Le match entre l’Angleterre et la France qui s’est disputé le week-end dernier à Twickenham et qui s’est soldé par une défaite des Bleus a beaucoup fait parler du côté de World Rugby.

En effet, l’arbitrage a été pointé du doigt suite à cette rencontre, et à juste titre. Suite à ces critiques, World Rugby a estimé qu’il était temps de faire évoluer son protocole d’appel à la vidéo.

La première décision arbitrale qui a fait polémique ? L’essai accordé au deuxième ligne Maro Itoje, lequel a permis à l’Angleterre d’arracher la victoire en toute fin de match. Explications.

Lorsque le joueur Anglais se retrouve dans l’en-but Français, l’arbitre Monsieur Brace indique que sa décision terrain est « pas essai » car il n’a jamais été en mesure de voir le ballon être clairement aplati dans l’en-but Français.

Pourtant, l’arbitre vidéo Joy Neville n’a pas hésité à accorder l’essai à Maro Itoje alors qu’aucun plan vidéo ne montre clairement le ballon être aplati dans l’en-but Français. Si le protocole avait été suivi à la lettre, l’essai aurait dû être refusé puisque la décision terrain d’Andrew Brace était « no try ».

Selon les informations du Midi Olympique, World Rugby aurait décidé de prendre ses responsabilités et de modifier le règlement afin d’éviter que des erreurs de la sorte se reproduisent.

Plus concrètement : un arbitre qui n’aurait rien perçu de clair et évident en direct par rapport à une situation de jeu pourrait avoir le confort de s’en remettre totalement à l’arbitre vidéo, sans être obligé de donner son point de vue au préalable. Ce qui éviterait très certainement des polémiques de la sorte.

Ce n’est pas tout puisque, lors du Crunch, l’arbitre Andrew Brace a décidé de retourner une pénalité contre les Anglais après avoir vu, sur les écrans géants de Twickenham, qu’il avait effectué une erreur de jugement lors de sa première décision qui était en défaveur des Français.

Toujours selon Midi Olympique, World Rugby pourrait, à moyen terme, empêcher les arbitres de revenir sur leurs décisions initiales après avoir consulté des ralentis non demandés mais diffusés sur les écrans géants.

World Rugby souhaiterait tout simplement que les arbitres assument leurs décisions, quitte à ce que ces décisions ne soient pas les bonnes, plutôt que de donner un certain pouvoir aux réalisateurs lesquels pourraient influencer l’arbitrage d’un match en diffusant certains ralentis sur les écrans géants, durant la rencontre.

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. Scud 22 mars 2021 at 02h- Répondre

    Et bien sur,installons des procédés où les magouilles seront encore plus courante c’est vraiment lamentable

  3. mica 22 mars 2021 at 09h- Répondre

    A quoi servent les vidéos? Ce n’est pas la justice c’est l’appréciation des arbitres!! On voit venir quelque chose…..

  4. Toulousain 22 mars 2021 at 09h- Répondre

    Cette mesure ne va pas dans le bons sens: A aucun moment l’arbitre vidéo ne voit le ballon toucher le sol et accorde pourtant l’essai.
    Il vaudrait mieux visionner les vidéo à 3 arbitres: Terrain, touche et vidéo et procéder à un vote . Dans ce cas, il y aura au moins deux arbitres qui iront dans le même sens.
    Un arbitre peut facilement se tromper mais deux, c’est un peut plus rare…

    • Gebi831 22 mars 2021 at 09h- Répondre

      Tu as raison, on fait une réunion des arbitres, après on fait un communiqué…et puis un démenti…et pour finir un expert est nommé pour prendre la décision finale… C’est vraiment du pur franco français. Il faut arrêter la pignole ça rend c.n

  5. LOPEZ 22 mars 2021 at 10h- Répondre

    c’est facile de dire maintenant qu’il ni avait pas d’essais , c’est du n’importe quoi

  6. RCT Yoda 22 mars 2021 at 13h- Répondre

    La vidéo doit être une aide à la prise de décision. Pas un pouvoir à part entière qui finit par mettre des bâtons dans les roues des arbitres de champ. Quand on a un doute sur un essai, normalement il n’est pas validé. C’est la règle. Il faut vraiment cadrer l’emploi de la vidéo. Pour l’instant c’est plutôt confus aux yeux de tous.

  7. billentronche 22 mars 2021 at 15h- Répondre

    L’arbitre vidéo ha ha ha faite moi rire elle doit être miro ou alors c’est la sœur jumelle de Gilbert Montagné

  8. Publicité