World Rugby travaille d’arrache pied pour le match Japon – Ecosse

World Rugby travaille d’arrache pied pour le match Japon – Ecosse

11 octobre 2019 - 8:24

9 Commentaires

Publicité

Le directeur de la Coupe du monde au Japon, Alain Gilpin s’est confié au sujet du match à venir entre le Japon et l’Ecosse dont la tenue est toujours incertaine en raison d’un typhon.

Celui-ci a expliqué que World Rugby allait travailler d’arrache pied pour tenter de trouver une solution afin que cette rencontre soit jouée.

Cependant, il précise qu’aucun risque ne sera pris et que si aucune solution fiable n’était trouvée, le match sera tout simplement annulé, permettant au Japon de se qualifier sur tapis vert. Extrait:

« Il est important de rappeler que l’Italie était en aussi bonne position de se qualifier que l’Écosse. Mais clairement, ce Japon-Écosse est un match énorme et nous adorerions qu’il se joue. Nous allons donc travailler incroyablement dur avec tous nos collègues de World Rugby et les autorités locales jusqu’à dimanche matin pour que ce match se tienne. Je tiens toutefois à dire que nous ne traiterons pas ce match de façon différente des autres. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. Batigol 11 octobre 2019 at 09h- Répondre

    Le mec annule l’Italie contre toute logique sportive: dans ces cas là on fait pas de poule on met les blacks et les bocks direct en quart!
    Par contre l’ecosse doit pouvoir jouer, mais ça va il dit bien que tout les matchs sont traités pareil, quel foutage de gueule!

  3. Raymond de Lutterbach 11 octobre 2019 at 09h- Répondre

    N’oubliez pas que la World Rugby est installée en Suisse. Cette instance veut avantagé le pays hôte au détriment d’une nation soi-disante pauvre rugbystiquement. C’est lamentable cette pratique Comment peut-on avoir confiance dans l’arbitrage international avec un tel exemple ?!

  4. BakkiesTHEBEST 11 octobre 2019 at 10h- Répondre

    Mais on peut pas tout simplement jouer les matchs exceptionnellment dans un autre pays ?? Comprends pas tout…

  5. San Nari 11 octobre 2019 at 10h- Répondre

    j’adore comment il se contredit dans le même paragraphe. Genre « ah celui là, on va tout faire pour qu’il se joue » … mais « on agit de la même façon pour tous les matchs »

  6. jo61 11 octobre 2019 at 11h- Répondre

    une vrai mascarade….

  7. HL1315 11 octobre 2019 at 11h- Répondre

    Alain Gilpin, c’est lors de la préparation du projet que tu aurais dû travailler d’arrache-pied.

    Le rugby est professionnel depuis 1996!!!
    World Rugby démontre de graves lacunes d’organisation. Ou du mépris pour le public et certaines équipes.
    Les fédérations, les diffuseurs et les sponsors ont été très légers d’avoir accepté un tel règlement.
    Le réputation du Japon en prend un coup en laissant se jouer un tel fiasco sur son territoire.
    Bref un projet très mal géré. Et une fête un peu gâchée pour l’instant.

  8. Hole Black 12 octobre 2019 at 12h- Répondre

    Ah les limites du sport spectacle . Tout ceci n’est autre que du cinéma , un genre de catch américain où chacun a son rôle et doit le jouer parfaitement pour créer une émotion chez les spectateur . C’est là le professionnalisme et ses limites .
    Pour voir de vrais émotions sportives , 2 solutions , soit les pratiquer soi même , soit suivre des expéditions amateur . L’argent transforme tout ; quand on veut vendre on triche , c’est tout .
    Ca se vérifie je pense dans toutes les pratiques .
    Côté rugby , le film Invictus et la CDM 95 de rugby se rejoignent bien , d’un côté des acteurs pro sans être des sportifs , de l’autre des sportifs sans être acteurs pro , mais une finalité identique , un scénario écrit à l’avance avec une mise en scène à propagation mondiale .
    Dans la boxe , les exemples sont légion , que ce soit dans l’enceinte dite  » amateur  » des JO ou du monde pro , sans parler de matches exhibition entre un boxeur pur et un pratiquant MMA .
    Mais ça suit , show must go on .
    Ne soyez donc pas surpris . Le problème c’est quand on regarde au microscope on oublie que le père noel n’existe pas et ça nous revient en pleine gueule .
    Bref , cette coupe du monde est sportivement une mascarade , tout comme le top 14 depuis plus de 15 ans ( calendrier à doublons ) .
    Quand un presditigitateur monte un spectacle et qu’on en voit les ficelles , la magie n’opère plus , le show est raté .

  9. Raymond de lutterbach 13 octobre 2019 at 05h- Répondre

    Voyez la LNR, Paul s’en met plein les poches et tout le monde suit. Il suffit de pas grand chose pour que ça bascule !
    Dès le moment où les politiques s’en mêlent c’est le bordel.
    Créons démocratiquement et spontanément, comme voulaient le faire les Gilets Jaunes, un groupe de personnes capables de diriger (ouvriers, employés, ingénieurs et patrons) avec renouvellement régulier pour éviter les magouilles.

  10. Publicité