Claude Atcher brise le silence : « Pour moi, c’est un assassinat ! »

Claude Atcher brise le silence : « Pour moi, c’est un assassinat ! »

24 janvier 2023 - 8:40

5 Commentaires

Publicité

Claude Atcher a traversé une période très délicate.

Mis à pied en août 2022 puis licencié dans la foulée, Claude Atcher a été éjecté de France 2023.

Pour la première fois, ce-dernier a accepté de prendre la parole dans les colonnes du Midi Olympique.

Il explique dans un premier temps pourquoi il sort enfin du silence. Extrait:

« Simplement parce qu’on m’a interdit de parler dans le cadre de ma mise à pied à titre conservatoire et de mon licenciement. Après, je n’ai personnellement pas tenu à m’exprimer tant que le délibéré du procès Laporte/Altrad n’était pas connu. Cela n’aurait pas été opportun et je ne m’en sentais pas la force, à l’époque. Le 13 décembre, j’ai été relaxé de tous les chefs d’accusation -ce que peu de médias ont repris, permettez-moi de le souligner. Je peux enfin m’exprimer, donner ma vérité sur toutes les choses qui ont été écrites, systématiquement à charge contre moi. »

Il exprime ensuite la terrible souffrance qu’il ressent depuis de nombreux mois désormais. Extrait:

« J’ai entendu la semaine dernière une journaliste dire à propos de la série télé consacrée à l’affaire d’Outreau : « Il n’y a pas de pire souffrance que l’injustice. » C’est ce que je ressens profondément. Aujourd’hui, je suis considéré, jugé et accusé concernant des faits sur lesquels je n’ai jamais pu prendre la parole. Oui, c’est une souffrance terrible. Et pas que pour moi, pour ma famille aussi… Mes enfants et ma femme sont traumatisés. Ma mère, qui est en fin de vie, craint que je n’aille en prison ; j’ai essayé de la protéger mais elle a vu passer quelques articles… J’en ai compté plus de 100 parus depuis juin, tous à charge. Il faut voir les dégâts engendrés. Si je n’étais pas quelqu’un de résilient, je me demande si je n’aurais pas pris une décision dramatique quant à ma propre vie. Car les choses ont été faites et racontées à charge, pour faire mal. Pour tuer. Pour moi, c’est un assassinat.

Bon, j’ai aussi un caractère qui me permet de faire face. Ma vie n’a pas toujours été facile et j’ai certainement une forme de résistance à la douleur. Elle n’en reste pas moins d’une extrême violence. »

Il l’avoue : son téléphone ne sonne plus. Extrait:

« Il m’arrive encore régulièrement de le regarder en me demandant pourquoi il ne sonne pas, s’il est en panne ou s’il y a un problème de réseau… En même temps, c’est tellement brutal qu’il faut passer à autre chose. Il faut faire son deuil. Il faut comprendre et accepter que ça ne sera plus jamais comme avant. »

Lorsque le tribunal l’a relaxé, il a ressenti un énorme soulagement. Extrait:

« Ce jour-là, j’ai ressenti une bouffée d’optimisme. Je me suis dit « la justice est passée malgré tout et on peut avoir confiance ». C’est un marqueur fort face à toute cette affaire mais aussi par rapport aux démarches que j’entreprends pour me reconstruire d’un point de vue professionnel. Pour moi, le message est clair : on peut travailler avec Claude Atcher.

Je fais partie de l’équipe dirigeante qui gagne les élections fédérales de 2016. On me donne la mission de remporter ensuite l’organisation de la Coupe du monde. Je m’y attelle dès décembre 2016. C’est tout ! Je me suis retrouvé dans une affaire où je n’avais rien à faire. D’ailleurs, la justice l’a définitivement acté en me relaxant. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Mola the Best 24 janvier 2023 at 10h- Répondre

    Tiens? Il a été relaxé lui!! Tout le monde ne peut pas en dire autant…..Et chose bizarre il a été débarqué avant d »être jugé alors que d’autres, au passé douteux, s’accrochent comme des morpions. Et chose encore plus risible, c’est que celui qui l’a licencié sans attendre son jugement met en avant la présomption d’innocence le c-oncernant (alors qu’il a été c-ondamné en première instance) mais ne l’applique pas pour les autres.

    J'aime 10
    J'aime pas 5
    • Jojo83 24 janvier 2023 at 11h- Répondre

      Parce que les faits pour lesquels il a été « débarqué » n’ont rien à voir avec le procès de Bernie !

      J'aime 8
      J'aime pas 3
      • Mola the Best 24 janvier 2023 at 12h- Répondre

        Oui mais sur la forme?

        J'aime 3
        J'aime pas 4
  3. Canut 24 janvier 2023 at 11h- Répondre

    J’ai cherché, il est indiqué qu’il est relaxé des chefs d’abus de biens sociaux dans Score XV et d’abus de confiance, et partiellement des faits de travail dissimulé, il a été reconnu coupable de ce dernier délit sur une période donnée et a écopé de 5000 € d’amende, et de 5 000 € supplémentaires d’amende auprès de l’Urssaf Languedoc.
    Le parquet a indiqué vouloir faire appel et je n’ai pas trouvé d’infos sur l’aspect du harcèlement.

  4. hannibal 24 janvier 2023 at 14h- Répondre

    un homme brisé…

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  5. Publicité