Jean-Baptiste Lafond : « Ca aurait été un truc de faux cul ! »

Jean-Baptiste Lafond : « Ca aurait été un truc de faux cul ! »

27 décembre 2022 - 10:22

9 Commentaires

Publicité

Le consultant Rugbyrama, Jean-Baptiste Lafond a expliqué dans sa chronique pourquoi il ne faut absolument pas qu’un nouveau président soit élu à la tête de la Fédération Française de Rugby avant la Coupe du monde de 2023.

Il demande à ce que Bernard Laporte reste président de la FFR jusqu’au Mondial et espère que tout le monde attendra la fin de la Coupe du monde pour s’étriper. Extrait:

« Je ne suis plus inquiet pour les Bleus car la situation a évolué. La Ministre exigeait la démission de Bernard Laporte. Il a démissionné quelque part car il se met en retrait mais il n’y a pas de démission. S’il y avait eu une démission et potentiellement un nouveau président, je pense que la relation entre un entraineur et son président est fondamentale. Il va y avoir un nouveau président délégué jusqu’aux prochaines élections qui auront lieu dans un an. Jusqu’à la Coupe du monde on est tranquille, il n’y aura pas de tremblement de terre ! Mais s’il y avait eu un nouveau président en mars ou avril, ça n’aurait plus été pareil car ça aurait été un truc de faux cul. Rappelons-nous quand il y a trois ans, Novès n’était pas l’entraineur de Laporte. Il avait sauté ! S’il n’y a pas de relation forte entre le président et le sélectionneur, ça ne peut pas marcher !

Il ne faut pas se voiler la face. Fabien Galthié est très pote avec Bernard Laporte. S’il y a un nouveau président dans un an, il n’aura peut-être plus envie d’entrainer l’équipe de France. Il le fera vu les dernières recommandations du ministre. Jusqu’à la Coupe du monde on ne changera pas d’entraineur. Mais si on change avant, ce sera un gros bordel. Déjà que la Coupe du monde sera très difficile à gagner…

S’il y a de nouvelles élections, le nouveau président ne pourra pas virer Fabien Galthié car il a les résultats, il a un groupe avec lui. Fabien Galthié partira peut-être après la Coupe du monde. Mais les rapports ne seront plus les mêmes et il sera obligé de faire semblant. Ils vont se serrer la main mais ce n’est pas ton pote. Il faut avancer groupé jusqu’à la Coupe du monde. Après, tout le monde pourra s’étriper. Mais jusqu’à la Coupe du monde, faisons corps ! »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. island83 27 décembre 2022 at 10h- Répondre

    ça tien la route, il n’a pas tord

    J'aime 13
    J'aime pas 2
  3. marc 27 décembre 2022 at 10h- Répondre

    OK, et ? On s’en fout un peu non ? Aussi bon soit Galthié, il y en a encore des bons de libre. Et si cohabitation il y a ça d’ici la CDM à chacun d’être intelligent pour pas empiéter sur les platebandes de l’autres, ce que n’a pas su faire Laporte avec Novès… Et puis un président de fédé je sais pas s’il est au courant notre pilier de bar, mais il a bien d’autres prérogatives que l’EDF, c’est tout le rugby français qu’il a à gérer. Et on veut quelqu’un de propre pour gérer tous ces dossiers.

    J'aime 3
    J'aime pas 21
    • dédé 27 décembre 2022 at 11h- Répondre

      Pour le moment aucun candidat connu n’est propre , donc il faut trouver la perle rare …bon courage!

      J'aime 8
      J'aime pas 1
    • Danslaverte 27 décembre 2022 at 13h- Répondre

      Pourquoi tu fracasses J.B Lafond à chaque prise de parole @marc ? tu le connais personnellement pour l’accabler autant ? Qu’est-ce qu’il t’a fait réellement ?  »Pilier de bar » ?? Difficile de comprendre pourquoi certains s’autorisent à descendre des gens comme ça, gratuitement ! Bizarre cette façon de faire et assez malsaine…

      J'aime 6
      J'aime pas 1
      • marc 27 décembre 2022 at 21h- Répondre

        Parce que lui c’est un enfant de coeur avec les autres ? Tu dois pas trop suivre sa chronique… C’est Jean Baptiste bas-de-plafond.

  4. jean Jacris 27 décembre 2022 at 12h- Répondre

    Si Lafond a raison le rugby gagne mais tombe bien bas , car Laporte serait le seul , donc un présumé voleur , menteur représente le rugby Français , niveau national on a l’habitude mais au niveau international on passe pour quoi ??

  5. HL1315 27 décembre 2022 at 16h- Répondre

    Pourquoi Galthié sans Laporte cela ne marcherait pas ?

    « S’il n’y a pas de relation forte entre le président et le sélectionneur, ça ne peut pas marcher ! »
    Des présidents de FFR qui ont savonné la planche de leur sélectionneur, je n’en c.onnais qu’un, Laporte envers Novès.
    Je doute qu’un nouveau président ait le même comportement envers Galthié.

    Galthié a resigné jusqu’à la prochaine coupe du monde, il a poussé son staff à en faire de même, Ibañez, Servat, et Edwards ont accepté de le suivre jusqu’en 2027. En sachant très bien que Laporte ne serait plus président car il ne peut faire que deux mandats.

    La méthode Galthié fonctionne, elle fonctionnerait avec n’importe quel.le président.e à la tête de la FFR, pourvu qu’il elle ne mette pas de bâtons dans les roues de Galthié et que la FFR et la LNR tirent dans le même sens et écoutent, dans la mesure du possible et du raisonnable, les demandes de Galthié.

    Le staff de Galthié, c’est Galthié qui l’a mis en place.
    Laporte avait mis Brunel Elissalde, Bruno et Bonnaire.

    Puis Galthié n’était pas le premier choix de Laporte. Comme déjà écrit par un blogueur ici.
    Laporte avait déjà sondé et même renc.ontrer des super sélectionneurs étrangers qui avaient fait leurs preuves à l’international. Des Joe Schmidt, Eddie Jones, Warren Gatland.

    Galthié ne devait qu’être un super c.onsultant pour tenir la main du super remplaçant de Novès, Brunel, de mars 2019 environ jusqu’à la coupe du monde 2019.
    Sauf que Galthié avait posé sa c.ondition, sauver la coupe du monde 2019, et sauver la face de Laporte pour son super choix de Brunel, en c.ontreparie d’être le futur sélectionneur jusqu’en 2023.

    Entre temps il y a eu l’épisode référendum auprès des présidents de clubs. C’est eux qui ont choisi Galthié.

    Galthié a eu ce qu’il voulait. Et tout le staff, l’organisation autour de l’EDF, les 42 joueurs jusqu’au mercredi soir ou jeudi matin, c’est Galthié.
    Il n’y a qu’ Ibañez qui serait un choix de Laporte, très bon choix par ailleurs.

    Faut-il aussi se rappeler que Laporte avait proposé ce poste de Manager à Dusautoir qui l’avait refusé, expliquant qu’il n’en avait pas l’expérience.
    Tout comme il l’avait proposé à Paul O’C.onnel, qui l’a aussi refusé pour les mêmes raisons que Dusautoir.

    Et tu mets S Simon, Christophe Reigt, Sébastien Conchy, d’autres amis de l’époque tortue béglaise, à la tête de la fédération, ou Oudéa Castéra elle-même ou Jean Castex, pour l’EDF, avec Galthié en sélectionneur, cela ne devrait pas changer ses résultats, grâce à ses compétences, autant rugbystiques que sa méthode de travail.

    Être allé chercher Bouthier, Jaminet, Villière, c’est Galthié. Donner sa chance à Haouas, Chalureau, c’est Galthié. Faire toucher du doigt l’EDF par petites touches a des jeunes potentiels comme Léo Barré, Delibes, Laclayat, Dumortier, Uberti, Barlot, c’est Galthié.

    Encore une fois la méthode Galthié fonctionne.
    Elle fonctionnera avec ou sans Laporte.

    Et c’est au c.ontraire tout président, actuel, délégué, ou nouvel élu qui profitera du travail et de la méthode Galthié.

    J'aime 1
    J'aime pas 1
    • Cocolastico 27 décembre 2022 at 19h- Répondre

      C’est Galthié lui-même qui a dit que si Laporte était viré, il partirait car il ne voulait pas travailler avec les opposants de BL. Après les 2 mandats de BL (son engagement) il verrait ce qu’il déciderait s’il était encore là.

      • HL1315 27 décembre 2022 at 20h- Répondre

        Fabien Galthié n’a pas dit qu’il démissionnerait si l’opposition venait à être élue, mais qu’il se donnait le droit d’y réfléchir. Nuance.
        Et de plus c’était pendant la campagne entre les deux mandats.

        Depuis que B Laporte a été réélu, je ne crois pas qu’il ait à nouveau abordé le sujet.

        « Fabien Galthié se laisse la possibilité de démissionner si Florian Grill remporte la présidence de la FFR. Extrait:
        « Depuis 20 ans, mon destin est lié à celui de Bernard, c’est un fait. Un lien très fort existe entre nous. Il m’a fait c.onfiance pour remettre l’équipe de France sur le bon chemin. Il m’a nommé pour cela. La question ne se pose pas aujourd’hui, elle pourrait se poser après les élections. Effectivement. » »

        https://www.blog-rct.com/fabien-galthie-necarte-pas-une-eventuelle-demission-de-son-poste-de-selectionneur/

  6. Publicité