La règle donne raison à Benjamin Urdapilleta !

La règle donne raison à Benjamin Urdapilleta !

9 janvier 2023 - 18:49

4 Commentaires

Publicité

Samedi après-midi, Castres s’est incliné sur la pelouse du Stade-Français Paris à l’occasion de la 15ème journée du Top 14 (26-7).

Lors de cette rencontre, l’ouvreur international Argentin du CO, Benjamin Urdapilleta s’est manqué lors d’une pénalité largement dans ses cordes.

En réalité, le joueur des Pumas a perdu ses appuis et sa tentative a totalement échoué.

L’ouvreur Castrais a été moqué après avoir estimé que les cris de certains joueurs Parisiens l’ont destabilisé.

Ce-dernier a souhaité réagir sur les réseaux sociaux. Extrait:

« Ce n’est pas à cause de certains cris que j’ai glissé. Ce n’est pas une excuse. Mais la règle c’est la règle, ils n’ont pas le droit de crier avant que je tape. Normalement, je dois la retaper. »

Certains joueurs Parisiens ont donc tenté de déstabiliser Benjamin Urdapilleta au moment de sa tentative de pénalité.

Et la règle confirme les propos de Benjamin Urdapilleta : il est formellement interdit pour un joueur de tenter de déstabiliser le buteur adverse au moment de sa tentative de pénalité ou de transformation.

On parle ici de la règle 8.15 du règlement qui dit : une équipe défendante ne doit pas crier pendant qu’un botteur se prépare. Si jamais des joueurs se rendents fautifs, la pénalité doit être retirée.

Malgré ces cris, l’arbitre du match a décidé de ne pas faire retaper la pénalité à Benjamin Urdapilleta, d’où la colère du joueur Argentin.

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. stade58 9 janvier 2023 at 19h- Répondre

    Contre le ST le 8 du SF a fait de même en touche mais repris par l’arbitre

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  3. BonnusC 9 janvier 2023 at 19h- Répondre

    Ça me rappelle Marc Andreu sur la pénalité de Michalak contre le racing ! Ça ne l’a pas grandi….
    On y avait gagné avec les coiffeurs.

    J'aime 4
    J'aime pas 1
  4. Fairplay63 9 janvier 2023 at 20h- Répondre

    S’il ya bien un joueur que je kiffe pour sa regularité et sa vista du rugby c’est bien lui. Respect à ce très grand joueur …

    J'aime 10
    J'aime pas 2
  5. DEGUN DES BASSES ALPES 10 janvier 2023 at 13h- Répondre

    Bonjour, on voit bien son pied d’appuis qui glisse dans sa prise d’élan. Si des sifflets l’on dérangé, se sont ceux des spectateurs pas des joueurs adverses. Le réglement ne dit il pas que les joueurs adverses peuvent se déplacer une fois que le buteur à commencé son élan de tir?
    Par ce que.

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  6. Publicité