Le mea culpa de Bruce Devaux : « Je travaillais comme un débile »

Le mea culpa de Bruce Devaux : « Je travaillais comme un débile »

30 décembre 2022 - 22:33

8 Commentaires

Publicité

Le pilier gauche du Rugby Club Toulonnais, Bruce Devaux s’est confié via Midi Olympique pour évoquer le match à venir contre Bayonne.

Ce-dernier a également évoqué la grosse préparation physique qu’il s’est infligé pendant des années pour avoir une chance d’évoluer au plus haut niveau. Extrait:

« Pour me donner une seule chance de réussir, je me suis infligé des entraînements draconiens avec mon père. Nous avons bâti un projet commun, sans qu’il ne me force à quoi que ce soit. C’est un papa en or. Sans lui, je ne sais pas où je serais, mais certainement pas joueur de rugby professionnel. C’est un mentor. »

Il regrette de s’être entrainé comme un débile à une certaine époque. Cela lui a valu de nombreuses blessures, notamment à un genou. Extrait:

« Je n’ai pas peur de le dire, je travaillais comme un débile. Je m’entraînais comme un fou, un malade. Mon corps n’avait jamais de répit. J’ai failli me crever, tous les préparateurs physiques ont tenté de m’alerter. Je n’avais pas envie d’écouter, un peu têtu à la toulonnaise (sourire). »

Il a totalement modifié sa manière de travailler. Extrait:

« Ma manière de penser le métier a totalement changé. J’écoute les besoins de mon corps notamment sur les repos. Je réalise a minima quatre séances d’étirements par semaine. Je limite plus la viande rouge à trois jours de la rencontre. Ça a tendance à m’engourdir les jambes. J’ai réduit l’alcool avec une ou deux bières de manière très rare. Je reste strict, mais d’une autre façon (sourire). »

Son poids de forme ? 108 kilos. Extrait:

« J’ai déjà pesé un peu plus jusqu’à 111 barres, mais c’était le moment où j’avais de la bedaine. »

Désormais, Bruce Devaux souhaite enchaîner les matches et monter en puissance. Extrait:

« C’était difficile de ne pas avoir de temps de jeu. J’attendais ces échéances de novembre. Maintenant, je me sens mi-jeune et mi-vieux (rires), mais avec la conviction que je rentre dans l’âge où, à mon poste, j’arrive à maturité pour performer. »

Pour conclure, Bruce Devaux indique ne pas encore savoir de quoi sera fait son avenir, lui qui verra son contrat arriver à terme au mois de juin 2024. Extrait:

« J’aime évoluer à Toulon, avec ce maillot. Mais j’ai besoin de jouer pour que ça m’anime encore plus. Pour l’instant, je ne me pose pas de questions, mais j’ai envie de viser très haut. Il n’y a plus de barrière. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. Gazout 30 décembre 2022 at 22h- Répondre

    Constant dans ses perfs il devient essentiel dans le 8 d3 devant
    Bravo à lui

    J'aime 29
  3. Tarak83 30 décembre 2022 at 23h- Répondre

    Oui mais ça va être compliqué de le conserver entre Gros Priso et lui car il semblerait qu’il vise plus haut, peut être l’EDF même si à gauche de la.pile il y a du monde. Enfin il a raison d’y penser si c’est à cela qu’il pense. Mais j’espère qu’on réussira à les conserver encore tous les 3. J’espère que le staff au retour de Gros les fera tourner tous les 3 à temps de jeu égal. Ils en seront que moins fatigué, plus performants

    J'aime 20
    J'aime pas 1
  4. Johndoeuf 30 décembre 2022 at 23h- Répondre

    On a 3 excellents gauchers et on voit que c est pas de trop entre sélections et blessures…
    En revanche a droite si giga se blesse adieu le top 6 ,on a recruté dangereusement…..

    J'aime 22
  5. boblarouve 31 décembre 2022 at 05h- Répondre

    Bon déja en club tu peux pas viser plus haut !!! 😁😁😁😁

    J'aime pas 18
  6. RCT SIVOLA 31 décembre 2022 at 06h- Répondre

    Bruce Devaux doit rester au RCT. Voila plus d’un an qu’il progresse match après match et avec JB Gros nous avons deux gauchers de grande qualité.
    Pour l’instant, Dany Priso est bien en deçà des espoirs que nous avons placés en lui…

    J'aime 18
    J'aime pas 1
    • MIG 1 janvier 2023 at 10h- Répondre

      Bravo , Bruce, évidemment des grands supporters degainent sur les joueurs en plein match, sans même s’apercevoir que ça triche en face avec la bénédiction des autorités autorités…courage et allez les rouge et noirs !

  7. Mieston 31 décembre 2022 at 09h- Répondre

    Je crois beaucoup en bruce , il est fort en melee bon dans le jeu avec et sans ballons, pour moi l’edf lui tend les bras , le travail paye et il pourrait bientot en recolter ses fruits

    J'aime 8
    J'aime pas 3
  8. RALFIN 31 décembre 2022 at 14h- Répondre

    remarquable progression de devaux,formé au rct,mais pas ds les grands espoirs,il bosse comme un dingue et le voila aujourd hui,au top ,il concurence devaux et priso sans soucis,il faut bien sur tout faire pour le garder,comme quoi avoir un coach ou un mentor personnel,avoir objectif clair et ambition,avec une determination et volonté sans faille ça finit toujours par payer,un exemple a suivre pour beaucoup

  9. Publicité