Le président de Castres met ses joueurs face à la froide réalité : « Ne parlons pas de qualification ! »

Le président de Castres met ses joueurs face à la froide réalité : « Ne parlons pas de qualification ! »

17 avril 2024 - 0:36

2 Commentaires

Publicité

Samedi après-midi, le Castres Olympique accueillera le Stade Rochelais au Stade Pierre-Fabre dans le cadre de la 21ème journée du Top 14.

Il s’agira d’un match déterminant pour le CO, dans la course au top 6.

Interrogé via La Dépêche, le président du Castres Olympique, Pierre-Yves Revol a évoqué une certaine pression autour de cette rencontre. Extrait:

La pression, elle est inhérente au Top 14 et d’une façon générale au sport de haut niveau. Plus le classement est resserré et la saison avancée plus elle s’élève, c’est une évidence.

Il fait le point sur les difficultés rencontrées par son équipe. Extrait:

La défaite contre le Racing a généré de la frustration et a été difficile à admettre. Comme nos deux autres défaites à domicile, nous aurions pu l’éviter avec un minimum de maîtrise en fin de match et aussi, c’est vrai, un peu de réussite. Cette défaite nous mettait au pied du mur à Perpignan où nous avons failli.

Il est revenu plus en détails sur le gros raté de son équipe contre l’USAP, à Aimé-Giral. Extrait:

Essayons d’être factuel. Actuellement, c’est impossible de s’imposer là-bas sans être solide, cohérent et efficace. Et nous ne l’avons pas été. Au final, une défaite, qui contrairement aux autres, ne génère pas de frustration tant elle est logique mais de la déception au vu des carences affichées.

Actuellement, Castres se retrouve à un moment charnière de sa saison.

En cas de victoire contre le Stade Rochelais, le CO pourra continuer de rêver au top 6.

En revanche, en cas de défaite, Castres pourrait se retrouver à se battre pour éviter la 13ème place de barragiste.

Pierre-Yves Revol est clairement conscient de la situation. Pour l’heure, il ne veut pas entendre parler de top 6. Extrait:

Compte tenu de notre dernière prestation en Top 14 ne parlons pas aujourd’hui de qualification. La réception de la Rochelle c’est dans le contexte actuel un très gros défi pour nous et pour le relever il nous faudra être à un tout autre niveau. Retrouver des vertus collectives et une justesse individuelle qui nous font actuellement défaut. Et faire oublier que cette saison, après avoir été celle des promesses, est un peu celle des occasions gâchées.

Deux scénarios se profilent. En cas de défaite nous lutterons pour le maintien. En cas de victoire nous ne pourrons penser à autre chose qu’après le déplacement à Oyonnax. Beaucoup d’observateurs nous prédisent le premier scénario. Reste à savoir si cette équipe recèle encore une capacité de réaction et si elle a conservé l’ADN du CO, souvent en capacité, au pied du mur, de se sublimer. Nous serons vite fixés.

Pour conclure, Pierre-Yves Revol explique pourquoi le Castres Olympique se retrouve actuellement dans un contexte extrêmement délicat. Extrait:

Une saison est rarement un long fleuve tranquille. En 35 ans, j’ai dû attendre 2022 pour voir le club finir la phase éliminatoire premier et être tranquille dès le début du printemps. Là, nous recevons l’une des meilleures équipes d’Europe, la meilleure l’année dernière et qui, après son échec samedi dernier face au Leinster, va se concentrer exclusivement sur le Top 14. Nous avons des joueurs blessés ou suspendus. Le contexte est difficile.

C’est parfait pour démontrer que ce club a encore du caractère ! Après un club comme le CO dans un championnat aussi dense doit être prêt à affronter tous les scénarios. Maintenant je dois juste m’assurer, avec un regard sans concessions, que tout le monde reste bien dans le bon état d’esprit. D’autant plus que si nous devons lutter jusqu’au bout ce sera contre des gros calibres qui sont, à date, dans une situation pire que la nôtre.

Publicité

2 Commentaires