Marti veut verrouiller Jalibert et s’énerve contre les transferts : « Il est hors de question de tomber dans ce genre de trafic ! »

Marti veut verrouiller Jalibert et s’énerve contre les transferts : « Il est hors de question de tomber dans ce genre de trafic ! »

22 septembre 2021 - 8:08

30 Commentaires

Publicité

L’ouvreur international Français Matthieu Jalibert est sous contrat avec l’Union Bordeaux-Bègles jusqu’au mois de juin 2023.

Le président du club Bordelais, Laurent Marti est conscient que son joueur va être courtisé par de nombreux clubs, tant ce-dernier a gravi les échelons ces dernières années jusqu’à s’imposer comme l’un des meilleurs ouvreurs de France.

Ainsi, le journal régional Sud-Ouest nous informe que, lundi matin, les dirigeants de l’Union Bordeaux-Bègles ont entamé des négociations avec l’agent du joueur, à savoir Jérôme Lollo.

Et pour cause, Laurent Marti souhaiterait verrouiller le contrat de sa pépite pour encore plusieurs années comme il l’a expliqué dans les colonnes de Sud-Ouest. Extrait:

« Oui, la prolongation de Matthieu Jalibert est une priorité. Mais il n’y a rien de neuf sous le soleil. Chaque année, on anticipe les fins de contrat pour 80 % des joueurs. Si le joueur ne souhaite pas s’inscrire dans la durée, il faut se mettre au travail pour l’année d’après. Tout se prépare bien à l’avance. »

Conscient que tous les joueurs peuvent être sollicités par d’autres clubs avant-même la fin de leurs contrats et que des transferts se font désormais de plus en plus fréquents en Top 14, Laurent Marti préfère prendre ses précautions.

Selon lui, Matthieu Jalibert aurait tout intérêt à rester dans les rangs de l’UBB encore trois ou quatre saisons avant d’éventuellement découvrir un autre club du championnat. Extrait:

« Il y a un moment où on ne peut pas sacrifier un projet pour du fric et mon projet il est construit autour de Matthieu Jalibert. Il n’est pas le seul mais c’est un élément essentiel du développement du club. Je ne suis pas sûr que l’herbe soit plus verte ailleurs. Il n’a même pas 22 ans. Il peut accompagner le projet de l’UBB, trois ou quatre ans de plus avant d’aller voir ailleurs si ça ne marche pas. »

Par ailleurs, Laurent Marti se souvient du dossier Serin. Le demi-de-mêlée avait été sollicité par les dirigeants du Rugby Club Toulonnais trois ans avant la fin de son contrat.

Cela avait énormément agacé le président de l’UBB, à tel point qu’il avait réussi à convaincre la Ligue Nationale de Rugby d’adopter une nouvelle règle interdisant les clubs d’approcher un joueur avant sa dernière année de contrat. Extrait:

« Baptiste Serin, quand il a été sollicité, il lui restait 3 ans de contrat. J’ai fait passer cet amendement à la ligue qui interdit d’approcher un joueur avant sa dernière année. J’avais dit : ‘On peut me proposer des millions d’euros, ce sera non’. Je ne pouvais pas avoir un projet ambitieux et crédible si j’avais laissé partir Baptiste. C’était une période où il y avait un peu le bazar au club, aujourd’hui je suis plus apte à dire non. »

Pour conclure, Laurent Marti explique refuser formellement les « transferts » dans le rugby. Selon lui, un club peut retenir un joueur contre sa volonté.

Il refuse de tomber dans des histoires de trafic organisés à des fins financières par les agents. Extrait:

« Si j’accepte le transfert d’un joueur, c’est que j’aurai la conviction qu’on peut le remplacer. Mais il est hors de question de tomber dans ce genre de trafic qui commence à être organisé à des fins financières par les agents. Ils font ça pour se créer du business. Ils parlent, les médias parlent. Ils allument le feu et ils voient si le feu prend. Je pèse mes mots : si je laisse partir un mec, c’est vraiment parce que j’aurai la conviction que c’est dans l’intérêt du club. »

Contacté par Sud-Ouest, le joueur n’a pas souhaité s’exprimer.

En revanche, son entourage a précisé qu’il était encore un peu tôt pour évoquer une prolongation de contrat.

Matthieu Jalibert attendrait de recevoir une proposition de la part de ses dirigeants avant de vraiment se poser la question de son avenir.

Affaire à suivre…

Publicité

30 Commentaires

  1. Publicité

  2. Amorosino976 22 septembre 2021 at 08h- Répondre

    Plutôt d accord avec lui. Le rugby va dans la mauvaise direction avec les transferts annoncés dès le mois de septembre, et l apparition des indemnités.

    J'aime 27
    J'aime pas 1
    • RCT Yoda 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

      D’accord avec toi Amorosino, par contre je trouve que les indemnités de formation sont une bonne chose. Cela permettrait de valoriser les clubs formateurs qui se font piller sans vergogne chaque année. C’est, entre autres, le cas d’Agen.

      J'aime 23
      J'aime pas 2
      • Amorosino976 22 septembre 2021 at 12h- Répondre

        Absolument d’accord pour les indemnités de formation. Agen, Grenoble, Bourgoin à une époque méritent une meilleure reconnaissance de leur travail de formation.

    • Moccot 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

      Il en avait pourtant profité du « trafic » , lui, en enrôlant le mercenaire RADRADRA! et de quelle manière ,en plus…il parle bcp ce mec et n’a qu’une mémoire sélective…

      J'aime 30
      J'aime pas 1
      • Dede le premier 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

        Picamoles et Thrinc-Duc

        • math1907 22 septembre 2021 at 12h- Répondre

          Picamoles est parti en fin contrat non Prolongé.
          Seulement en fin de saison dernière, la ligue à ouvert une fenêtre de transfert en fin de saison.
          Le MHR a accepté de le libéré plus tôt sans frais car il ne jouait plus beaucoup chez nous.

          Pour FTD, je ne sais pas comment ça c’est passé.

  3. La Rafale 22 septembre 2021 at 08h- Répondre

    Les Présidents de club râlent sur la direction prise par le rugby à cause des Présidents de club.

    J'aime 28
    J'aime pas 3
    • laballealaile 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

      avec l’aide des agents qui se sucrent à chaque transaction !

      J'aime 12
      J'aime pas 2
  4. efde 22 septembre 2021 at 08h- Répondre

    D’accord avec lui, nous on ferait bien verrouiller Carbonel, Belleau et villière….

    J'aime 18
    J'aime pas 3
  5. sud34 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Je pense que Anthony Belleau ne restera pas compte tenu de la titularisation de Louis Carbonel en 10 . Anthony est avant tout ouvreur et je pense mais cela n’engage que moi que si un gros club lui offre ce poste il partira avec avec un gros contrat.

    J'aime 25
    J'aime pas 3
    • F21L 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

      Plus beaucoup de place chez les gros. Castres ou Montpellier éventuellement (mais je pense que Montpellier cherchera un plus gros joueur) peut-être être Clermont si Hanrahan ne fait pas l’affaire. C

  6. Isidore 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Ma foi, que les présidents des clubs pro se réunissent avec Ligue et Fédé, pour continuer faire le ménage et prendre les bonnes décisions en ce qui concernent les règles à adopter, pour éviter les dérives, diverses et variées.
    Ils ont suffisamment de pouvoir !

    J'aime 8
    J'aime pas 1
  7. Ribaud 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Si un joueur â signé un contrat , biien évidemment il doit le respecter et allé jusqu’a son therme mais de la à dire on doit le verrouiller encore 4 ou 5 ans avant qu’il s’ en aille , qui il est monsieur marti pour decider du plan de carriere d’un joueur , mathieu jalibert a le droit de decider de son avenir tout seul , il n’a besoin de personne pour ça. Alors certains presidents me font bien rire , quant la conjoncture leur est favorable et qu’ils peuvent speculer sur l’avenir , on verrouille les meilleurs elements mais si la situation sportive tourne en eau de boudin et que le club connait des difficultés financieres ou que un des joueurs decide d’obtenir une revalorisation salariale démesuré , alors là , on ne se gêne plus pour vendre au plus offrant , dernier exemple en date , kolbe .

    J'aime 7
    J'aime pas 5
  8. bibou83OO 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Carbonel 2024 ,villière 2024, gros2025 .

  9. Jean Luc Gonzales 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Il a oublié les magouilles avec radradra. Le sac Louis viton pour sa femme par exemple.

    J'aime 30
    J'aime pas 4
    • Ovalie 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

      il n’a pas fait de magouilles il a recruter un joueur en fin de contrat car il pensait avoir signé 2 ans au RCT mais une fois arrivé il a compris qu’en fait il n’avait qu’un an de contrat. Dans ce cas la la magouille à plutôt été de notre coté et surtout la mauvaise gestion de ce phénomène.

      J'aime 9
      J'aime pas 3
  10. Michel Fery 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Surtout pas la peine de s’énerver *Mr Marti* , juste tout simplement commencer à ouvrir le porte monnaie un peu plus en largeur ! C’est tout . Hei Oui !.. c’est ça vouloir posséder ou conserver du vrai talent a la maison . Sinon , il y a toujours de bien plus aisés convoiteurs autour de nous . Il va bien falloir pourtant à présent commencer à s’y habituer , dans notre bon *Rugby moderne* à pognon !.. Et du reste , nous n’avons encore pas fini d’aller de surprises en surprises sur de tels faits !..

    J'aime 8
    J'aime pas 3
  11. pankin 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    bientôt 23 ans. peut être du business mais le joueur peut avoir aussi envie d’aller voir ailleurs.

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  12. mazoil 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    C est comme les sous marins australiens les règles sont toujours détournées
    C est DALLAS en permanence

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  13. Ribaud 22 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Il faut le dire aussi , ces presidents qui rccecrutent à tout va , des jeunes espoirs pour les laisser pourrir en poules espoirs , n’es pas monsieur marti , pourquoi vouloir recruter le jeune numero 15 de grenoble ,quant on a deja dans son effectif buros ducouing ou bielle biarrey , alors a vouloir donner des leçons de morale , il faudrait voir dabord de balayer devant sa porte

    J'aime 20
  14. stade58 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Pour répondre à Ribaud qui nous parle de Kolbe , connaissant bien le fonctionnement du ST ce dernier ne retient pas les joueurs et a toujours laissé partir les joueurs qui pratiquent la surenchère

    J'aime 3
    J'aime pas 1
  15. Airct 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Bonjour, et lui qui a fait des pieds et des mains, pour changer le nom du stade. Pour faire rentrer des millions. Au nom du fric, il se moque de qui?

    J'aime 12
    J'aime pas 2
    • math1907 22 septembre 2021 at 11h- Répondre

      Sauf qu’on ne crée pas une économie réelle autour du rugby, avec 4 sponsors, la vente de bières et saucisses les jours de match et un maillot neuf part saisons !!!!!!
      Réfléchir au transfert n’est pas un gros mots.
      D’autre part c’est la manière dont on gère les transferts qui est bonne ou non, pas le transfert en lui même.
      Si demain un gonze utilise une fourchette pour crever les yeux d’un voisin, la fourchette ne sera pas déclasser comme une arme et interdite dans les cantines !!!!!

      Rien n’empêche de signer un contrat de 4 saisons avec un joueur en sachant que la dernière, permet de prendre le temps soit de prolonger soit de la monnayer.
      Et ce serait d’autant plus bénéfique pour les clubs les formateurs, qui voient régulièrement leurs meilleurs éléments partir gratos ( ou quasiment avec quelques primes de formation seulement) alors qu’un transfert peu soit permettre de le conserver soit permettre de récupérer l’investissement de formation et de le remplacer rapidement pour rester compétitif.

      Je pencherais donc plus pour une réflexion approfondie afin d’encadrer au mieux les transferts, mais je pense que c’est une option qu’il ne faut pas négliger juste par principe.
      Ça pourrait être, bien utilisé, bénéfique pour les clubs professionnels et leur économie de fonctionnement.

    • math1907 22 septembre 2021 at 11h- Répondre

      Je ne sais pas pourquoi mon commentaire est en réponse au tien ?
      Un bug!?

  16. Wilko974 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Cette règle interdisant d’approcher un joueur avant sa dernière année, ça concerne tous les clubs? Avec toutes les annonces de recrutement côté ST ça semble ne pas très bien fonctionner… Du coup C UN PEU À GÉOMÉTRIE VARIABLE et on s’offusque plus quand ça concerne certains clubs non?

    • Sng83 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

      D autant plus que tout ceci reste régie par le droit du travail
      Les joueurs sont en CDD
      Je ne vois pas ce qui dans la loi peut interdire à un club d echanger avec un agent de joueur 3 ou 4 ans avant la fin du contrat de celui ci dans un club
      Son amendement c est du pipot et n a aucune valeur juridique
      La première juridiction compétente aurait tot fait dans rompre l usage
      Bref lui il nous fatigue vraiment
      Il a plus l oseille pour ses ambitions
      Si cette année Bordeaux ne réalise pas un coup (champion) ca sent le chant du cygne pour ce monsieur

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  17. Poun 22 septembre 2021 at 10h- Répondre

    trafic = Commerce, et très souvent commerce clandestin et illicite.

    No comment !

  18. marc83136 22 septembre 2021 at 11h- Répondre

    Un contrat est signé entre un club et un joueur. Quelque soit le contenue du contrat il doit être respecté. Le joueur ou le club savent ce quoi il se sont engagé et mis d’accord. Contenu financier, durée du contrat, ou autre. C’est comme lorsque l’on donne sa parole si on ne la tiens pas ou est notre honneur et notre respectabilité.
    Un contrat doit aller à son terme. On ne contacte un joueur que lors de sa dernière année.
    Tout contre venant sanctions lourdes, le million voir plus d’Euros pour être dissuasif.
    Il doit y avoir des règles et celles-ci doivent être respecté

    • Dede le premier 22 septembre 2021 at 11h- Répondre

      Tout contrat peut être rompu, il suffit d’être dans les règles.

      J'aime 1
      J'aime pas 1
  19. Ribaud 22 septembre 2021 at 15h- Répondre

    Pas de polémique mais finn russell sera libre en 2023 et matthieu jalibert aussi alors de la penser que l’un pourrait remplacer l’autre

  20. Publicité