Patrice Collazo félicite ses joueurs pour cette importante victoire contre le Racing 92

Patrice Collazo félicite ses joueurs pour cette importante victoire contre le Racing 92

7 mars 2021 - 1:04

1 Commentaire

Publicité

Le manager du Rugby Club Toulonnais, Patrice Collazo s’est longuement confié en conférence de presse à l’issue de la victoire de ses joueurs contre le Racing 92, ce samedi soir au Stade Mayol à l’occasion de la 18ème journée du Top 14.

Dans un premier temps, le technicien Varois a indiqué espérer que cette victoire fasse plaisir à beaucoup de monde. Extrait:

« Déjà, j’espère que cette victoire fait plaisir à beaucoup de monde. C’est le plus important. Je suis content pour les mecs, je suis content pour les joueurs. Comme le Racing l’avait annoncé, ils venaient avec toutes leurs forces vives pour préparer la Coupe d’Europe et jouer le grand Toulon. Je ne sais pas s’ils ont joué le grand Toulon ce soir, mais ils ont joué une équipe qui a tout donné. Je suis content pour les mecs ouai. »

Selon lui, la bonne pression dans le jeu au pied exercée tout au long de la rencontre a permis à son équipe de s’en sortir ce soir. Selon lui, sur les 23 joueurs retenus dans le groupe, aucun n’avait le droit de faillir et c’est ce qu’il s’est passé. Extrait:

« Il y a eu plusieurs tournants du match. On a réussi à mettre le Racing à la faute, on les a mis sous pression via un bon jeu au pied. Le grattage de Gabin Villière est important aussi mais on sait comment est Gabin. On sait qu’il est capable de soulager et de filer le tempo aussi. Mais ce soir, il y a 80 minutes de 23 mecs qui se sont envoyés ensemble pour la même chose. On n’a pas le droit de faillir. Quand on rentre sur le terrain on est 23 joueurs et on ne peut pas faillir sur l’état d’esprit ou sur un joueur qui ne met pas le curseur au même niveau que les autres. Tout le monde a mis le curseur au même niveau ce soir, en partant du 1 jusqu’au 23. »

Patrice Collazo indique avoir apprécié l’attitude de son équipe tout au long du match. Extrait:

« Paris et Lyon avaient gagné mais on était encore sixième donc personne ne nous est passé devant. La pression, il n’y a pas besoin de regarder un classement ou d’écouter les commentaires pour en avoir. On se la met tout seul la pression. On connaît nos lacunes à cet instant T de la saison. Je voulais que l’on fasse corps et qu’on se resserre. Ce soir, il nous manquait encore un nombre incalculable de joueurs mais ce n’est pas grave. On a passé un test sur le caractère. Comme l’a dit Laurent Travers, ils venaient pour préparer la Coupe d’Europe et la preuve avec le match qu’ils ont réalisé ce soir. Mais j’ai aimé l’attitude de l’équipe et ce qu’on y a mis pendant 80 minutes. »

Il tient à rappeler que le Racing 92 avait clairement ciblé ce match et voulait réellement s’imposer à Mayol ce samedi. Extrait:

« On sait que l’on est dans une période difficile c’est pour cela que l’on va prendre cela avec beaucoup d’humilité. On aura un autre problème à Lyon dans 15 jours. On a 15 jours pour y penser donc pour une fois ce n’est pas dans six jours. On a solutionné un problème de taille ce soir quand même car quand le Racing se déplace, ils ont un ratio de victoires à l’extérieur le plus élevé du Top 14. Ils avaient ciblé ce match, il n’y avait qu’à voir leur composition d’équipe. Ils sentaient qu’il y avait un coup à faire ce soir et j’ai aimé la façon dont on s’est mobilisé toute la semaine et comment les joueurs ont préparé le match. On y a mis beaucoup d’énergie et ça s’est ressenti sur le terrain. »

Pour conclure, Patrice Collazo indique que tous les points vont compter cette saison. Il s’attend d’ailleurs à une nouvelle problématique pour le match contre Lyon, dans trois semaines. Extrait:

« Tous les points sont importants. Le point contre Bayonne est important, la preuve, c’est celui qui nous fait rester devant Lyon au classement avant le match. On peut aussi revenir sur la pénalité manquée à Brive face aux poteaux. On peut revenir sur plein de choses. Mais je suis pragmatique et je regarde ce que l’on prend. Ensuite, on va entrer dans une dernière ligne droite et tout va s’enchaîner. Les joueurs rentreront en club et là, on aura un objectif avec une ligne de mire. Ce sera un sprint et il faudra être prêt. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Chris 7 mars 2021 at 09h- Répondre

    On te le rappelera la ligne droite dans quelques temps .

  3. Publicité