Retour sur la première séance d’entrainement de Christophe Urios avec Clermont

Retour sur la première séance d’entrainement de Christophe Urios avec Clermont

24 janvier 2023 - 18:56

7 Commentaires

Publicité

Après une semaine en « distanciel » imposé pendant que ses joueurs étaient en Afrique du Sud, c’est enfin en « présentiel » qu’il a repris les commandes de l’entrainement, ce mardi, pour la première séance Rugby de la préparation de la rencontre face au LOU. Le chapitre Christophe Urios peut commencer à s’écrire.

Il ne faut pas longtemps pour comprendre que la visio n’est pas vraiment le « truc » de Christophe Urios, l’entraîneur clermontois y préfère les échanges charnels, directs et l’authenticité. Et même s’il est encore dans une phase normale d’observation du fonctionnement du club et de ceux qui le composent, sa présence impose un certain charisme. Dans un style très différent de celui de son prédécesseur proche de l’action, Christophe supervise et alterne entre les différents ateliers animés par ses adjoints. Lui contrôle, ajuste et intervient ponctuellement. Il encourage ou corrige en parlant aux hommes, sans intervention directe sur la séance.

« Je ne suis jamais trop dans l’animation, mes adjoints sont bien meilleurs que moi pour cela ». Pendant que les ateliers s’enchainent et que l’intensité monte l’entraîneur des Jaune et Bleu se rapproche et surveille les lancements, demandant de l’enthousiasme et de la précision. Entre chaque coupure, il échange avec ses adjoints, glisse quelques mots à ses joueurs. En fin séance, c’est lui qui prend la main et conclue le collectif.

La séance se poursuit en séparé. Les échanges sont alors plus nombreux et la proximité s’installe. Le regard observateur devient pétillant à mesure que les joueurs quittent le terrain d’entrainement et que les dialogues individuels s’improvisent. L’accessibilité est naturelle, l’authenticité franche : le relationnel est dans ses gènes. Le manager clermontois prend ses marques sachant pertinemment que tout doit aller vite. « Il y a forcément une période d’observation mais je sais que je n’ai pas trop de temps ! » Désormais en « présentiel » au sein de son groupe, on peut compter sur sa faculté à rassembler et canaliser les énergies pour en gagner. Le manager de l’ASM Clermont Auvergne tout en prenant ses marques semble déjà les avoir retrouvées.

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. Romain 24 janvier 2023 at 20h- Répondre

    Bon courage et bonne chance à l equipe et à notre nouvel entraineur
    Allez l ASM

    J'aime 20
    J'aime pas 7
  3. ANDRE 24 janvier 2023 at 21h- Répondre

    Même méthode que celle employée à Moga d’après le reportage. Il fait confiance à ses adjoints sur le terrain … mais je pense qu’il reprend le leadership au moment de l’analyse du travail accompli.

    J'aime 2
    J'aime pas 8
    • Name 25 janvier 2023 at 08h- Répondre

      C’est la méthode disruptive, en gros, il laisse ses adjoints bosser toute la semaine, se coltiner le boulot en survêt par -5° ; et quand arrive le Vendredi, qu’ils font leur rapport détaillé avec data et vidéos, il leur dit : « ouais, bon on va composer l’équipe comme j’ai envie de toute façon ! » et paf, le chien ?

      J'aime 2
      J'aime pas 8
  4. Bastatrogros 25 janvier 2023 at 06h- Répondre

    Yato de retour à l’entraînement collectif.
    Il devrait enfin postuler pour le match de samedi

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  5. Larade 25 janvier 2023 at 08h- Répondre

    Article plagié dans sa quasi totalité !! Incroyable d’être dans l’illégalité en toute impunité !!!

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  6. Sylvestre Twester 25 janvier 2023 at 12h- Répondre

    Bon courage à C.Urios. Personnellement je pense que l’on en fait beaucoup avec ce manager. Tout le voit plus grand, plus fort, en deux mots meilleur entraîneur Mondial….

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  7. Jo alfonse 25 janvier 2023 at 15h- Répondre

    Je pense que ça va marcher avec urios j’adore son caractère son charisme il est compétent et sincère puis il faut absolument sortir du silence rien dire être toujours content de tout se laisser faire et changer le style du club du renouveau dans l’animation la cohésion entre les joueurs et le publics pas seulement la yello lancer une nouvelle dynamique rompre avec les routines changer l’image de l’ASM de plus les joueurs devraient plutôt se remettre en question également ils ont également des devoirs Au lieu de se barrer ailleurs, resté et donner le meilleur bonne chance Christophe 🤞✌️

  8. Publicité