Sébastien Chabal abasourdi par la gestion du staff Toulonnais : « Quand on est joueur, on n’a pas envie de cela ! »

Sébastien Chabal abasourdi par la gestion du staff Toulonnais : « Quand on est joueur, on n’a pas envie de cela ! »

13 mai 2023 - 23:41

23 Commentaires

Publicité

Le consultant rugby de Canal +, Sébastien Chabal s’est confié à l’issue de la large victoire bonifiée du Racing 92 remportée contre le Rugby Club Toulonnais, ce samedi soir au Havre.

Ce-dernier indique dans un premier temps que cette équipe du Racing est surprenante.

Il précise ne pas savoir réellement ce que vaut cette équipe du Racing. Extrait:

« Cette équipe du Racing est surprenante. Mettre 40 points à une équipe de Toulon remaniée, plutôt faible et sans liant… Ils en ont mis 50 à Bayonne le week-end dernier. Mais on ne sait pas ce qu’elle vaut. Ils sont qualifiés pour les barrages mais on ne sait pas ce que cette équipe vaut. Récemment, le Racing avait la pire défense du Top 14 et lors des deux dernières journées, ils ont bien défendu. Ils ont une défense assez catastrophique ou mauvaise et elle ne peut pas être à ce niveau là pour aller chercher le Brennus. C’est pour cela que l’on ne sait pas trop où positionner cette équipe. »

Dans la foulée, Sébastien Chabal analyse la situation dans laquelle se retrouve le Rugby Club Toulonnais.

Selon lui, Toulon s’est sabordé en cette fin de saison en raison d’une mauvaise gestion de ses JIFF.

Il ne manque pas d’exprimer son incompréhension. Extrait:

« Depuis 2018, Toulon ne s’est pas qualifié et il s’est passé beaucoup de choses. Des coaches sont passés, des présidents sont passés et ce club a une histoire. C’est compliqué, c’est un club compliqué. Pour remettre tout cela en place ça prend du temps et on voit qu’ils sont sur le chemin. On a entendu les propos de Charles Ollivon et il était agacé. Quand on lui a demandé si le RCT faisait une croix sur le Top 14, il a dit qu’il fallait demander aux coaches.

Est-ce que c’est une mauvaise gestion ou est-ce qu’il y a eu trop de blessés ? Mais c’est vrai qu’arriver en fin de saison, faire une grosse année 2023, remonter classement, s’offrir la possibilité de se qualifier, puis être obligé de se saborder à deux journées de la fin sans faire offense aux joueurs qui étaient alignés aujourd’hui… C’est quand même triste et dommage. Quand on est joueur, on n’a pas envie de cela ! »

Publicité

23 Commentaires